Colmena, c’est la belle histoire de José et Régis. Amis depuis 20 ans, et tous les deux artisans de métier bourrés de talents, ils ont décidé de se réunir autour d’un projet commun de grande ampleur en plein cœur de la ville. Sur deux étages, au milieu de la rue du Dôme, ils ont créé un lieu hybride entre galerie d’art, boutique, café-resto et atelier d’art ouvert au public. Le concept, pour l’instant unique à Strasbourg, se transforme au fil des envies et des saisons en lieux de vie, d’échange et de partage. On vous en dit plus sur ce lieu et sur son équipe.



Inauguré en septembre dernier, Colmena (ruche en espagnol) suscite autant la curiosité des habitants du quartier que celle des touristes qui reviennent peu à peu flâner dans nos rues. À première vue, c’est une galerie d’art, un concept store entre boutique de fringues et petit musée privé. Mais lorsque l’on monte à l’étage, on découvre non seulement tout un univers crée autour de la sape, mais aussi un café-resto qui offre une jolie fenêtre sur la ville. Avec ses mange-debouts, ses tables de bistrot et sa salle qui donne directement sur un atelier ouvert, l’espace a de quoi séduire celles et ceux qui voudraient se caler pour bosser ou boire un café mais aussi tous les artistes et les curieux qui aimeraient découvrir des techniques de peinture, de dessin ou bien d’autres encore.



Une boutique, une galerie et un atelier sans ligne de conduite

Nous sommes dans les anciens locaux de Samsonite (anciennement Pandora). Régis y réalise des toiles et les retranscrit en peinture ou en dessin indélébile sur des vêtements, des pulls, des vestes, des baskets, des planches de skate, et tous les supports possibles et imaginables. Les créations de Régis sont ensuite proposées à la vente en boutique. On retrouve donc des fringues uniques, customisées à la main, mais aussi une collection de prêt-à-porter plus classique, des baskets, des accessoires et des collections estampillées Colmena. Ici, les fringues sont non seulement des habits de tous les jours mais aussi des supports d’expression, au même titre que les toiles ou les murs blancs, comme nous l’explique Régis : « On a envie de proposer notre collection de fringues mais aussi d’encourager les artistes et les créateurs qui veulent passer à l’action et proposer leur forme d’expression artistique, que ce soit à travers le vêtement ou tout autre objet à customiser. On a vraiment envie d’être un tremplin à idées, et elles sont toutes les bienvenues ». »


L’atelier ouvert, lui, est là pour les artistes ou les curieux qui souhaiteraient apprendre des techniques de peinture, de dessin, ou encore participer à différents ateliers qui seront proposés (peinture sur vêtements, peinture sur toile, aquarelle, broderie… Tout est imaginable). L’objectif ? Créer un lieu d’expression (bien évidemment encadré), à destination de celles et ceux qui aimeraient se salir les mains en toute décontraction. Le coin café juste à côté est là pour créer des liens, parler dessin et délier les langues : « Notre volonté, c’est de créer un repère d’artistes libres et sans étiquette (amateurs ou non), un espace où pourraient se mélanger les gens et les genres. À cette table, on peut imaginer quelqu’un qui peint, ici quelqu’un qui dessine, là une personne qui donne participe à un cours ou un atelier… Il n’y aucun filtre et aucune limite et les Strasbourgeois et Strasbourgeoises sont les bienvenu(e)s. »


Le Café des Artistes, un café-restaurant qui se transforme au fil de la journée

Au milieu de tout cela, on retrouve aussi un café-restaurant qui calmera les appétits des artistes, des curieux et chineurs de fringues. Le chef Simon propose une petite restauration chaude ou froide d’inspiration italienne et qui changera tous les 15 jours. L’équipe a voulu proposer des plats et des menus abordables, simples et bons. On a beau être dans une galerie un peu conceptuelle et nouvelle génération, les menus à rallonge aux prix exorbitants ne sont pas le genre de la maison. Le menu entrée + plat + dessert est à 14 euros et les plats sont à moins de 10 € toute la semaine (c’est vraiment pas déconnant, surtout dans ce quartier un peu chicos). Une fois le service du midi passé, le restaurant se transforme tout naturellement en café / salon de thé où chacun pourra se retrouver librement pour s’envoyer des pâtisseries (Stein) ou bosser sur un projet.


Les petits et gros +

  • Vous tomberez sur une super équipe qui saura autant vous conseiller au niveau des sapes qu’au niveau des toiles et des créations, n’hésitez pas à aller vers eux !
  • Tous les projets artistiques ou collaboratifs sont les bienvenus (partenariats avec artistes locaux, magasins, marques, porteurs de projets)
  • La boutique fait aussi office de show-room
  • Possibilité de privatiser le lieu avec des services clé en main (restauration, DJ, boissons)
  • C’est un lieu parfait pour venir bosser la journée et échanger des idées
  • L’atelier est ouvert à tous les artistes amateurs ou plus expérimentés, il suffit de s’annoncer


COLMENA

23 Rue du Dôme
67000 Strasbourg
Ouvert du lundi de 14h à 19h, du mardi au vendredi de 10h à 19h et le samedi de 10h à 18h
La page Instagram
La Page Facebook

*Article soutenu mais non relu par Colmena.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here