Cette fois-ci, c’est la bonne ! Après un an sans chalet, la municipalité écologiste étrenne en 2021 son premier marché de Noël. Un Noël qu’ils souhaitent « unique, magique, solidaire et authentique ». Tout un programme, que la municipalité a dévoilé ce mardi 26 octobre, lors d’une conférence de presse située à l’Aubette.

Pour Strasbourg Capitale de Noël, c’est un calendrier de l’Avent qui démarre. Il reste en effet 31 jours avant le début du marché de Noël, le 26 novembre prochain, avec ses plus de 300 chalets aux effluves de baguettes flambées et de vin chaud. Une première édition aussi pour la municipalité écologiste, qui avait dû se résoudre à annuler l’édition de l’année dernière. Avec « Allumons les étoiles », le thème de ce marché de Noël, la Ville souhaite mettre en place un format « repensé et renouvelé ». Un format qu’elle a présenté ce mardi 26 octobre lors d’une conférence de presse.

Joel Steffen, Guillaume Libsig et Jeanne Barseghian lors de la conférence de presse sur le marché de Noël 2021
© Nicolas Kaspar/Pokaa


Un marché de Noël « qualitatif », pour les Strasbourgeoises et Strasbourgeois

Pour la municipalité écologiste, l’enjeu de cet marché de Noël est d’en proposer un qui soit « plus qualitatif », comme l’exprime la maire de Strasbourg. En effet, Jeanne Barseghian exprime que « le marché de Noël est à l’image de notre ville : mouvant, vivant et capable de se réinventer ». La maire de Strasbourg souhaite ainsi que cet événement permette une réappropriation du marché de Noël par les Strasbourgeoises et les Strasbourgeois.

En d’autres termes, toute la période de réflexion entamée depuis la prise de pouvoir amène à une volonté différente d’organiser la ville. La maire de Strasbourg promet par ailleurs que le nouveau format sera ré-évalué, et que des évolutions seront possibles dans les années à venir. À ce sujet, la Ville chargera un jury citoyen de faire des propositions d’évolution pour les futures éditions. Celui-ci se constituera dès 2022. Et tout cela, dans l’optique d’arriver à « un marché de Noël plus aéré et plus agréable à vivre pour les habitants et les visiteurs, plus large et moins étouffant. »

© Martin Lelièvre/Pokaa


Des places plus aérées

Dès cette année, des dispositions sont prises pour arriver à cet objectif. Tout d’abord, les plus de 300 chalets seront davantage espacés cette année. En effet, 14 sites sont retenus, dont quatre nouvelles places. On retrouve la place Kléber, au pied du grand sapin, où se tiendra le Village du partage. Près de 90 associations s’y retrouveront, dans une démarche sociale et solidaire, et l’on pourra par exemple déguster une soupe concoctée par 4 chefs étoilés, mais également participer à un apéritif le 24 décembre à 17h.

En plus de cette place, la place du Château prendra certains des chalets de la place de la Cathédrale. Ce qui permettra d’aérer la place, toujours très difficile de passage et d’accès en temps normal. Par ailleurs, la Ville investit également la place du Corbeau, près des quais des Bateliers. Tout comme le square Louise Weiss, dont on parlera un peu plus loin.

© Martin Lelièvre/Pokaa


« Allumons les étoiles »

La lumière et les étoiles forment une des grands thèmes de cette édition du marché de Noël. En premier lieu, les Strasbourgeoises et Strasbourgeois seront amenés à participer à l’inauguration de Strasbourg, capitale de Noël. À partir de 18h, ils pourront en effet former une chorale, qui se produira dans différents lieux au coeur de la ville. Mais également participer à la déambulation lumineuse au sein d’un cortège qui déambulera de place en place.

Cette promenade lumineuse ne sera pas la seule, puisque cette édition organisera non seulement des spectacles mais une promenade des étoiles. Les spectacles de l’Avent 1,2,3,4… allumons les étoiles inviteront le public les samedis 27 novembre, puis les 4, 11 et 18 décembre à 18h à découvrir de nouveaux spectacles en lien avec la lumière. En outre, une promenade des étoiles sera organisée à travers la Grande-Île. Créée par l’artiste Émilie Angebault, elle emmènera les Strasbourgeoises et Strasbourgeois du square Louise Weiss au pont Sainte Madeleine. Plus de 600 étoiles viendront ainsi mettre en avant le patrimoine de notre ville.

Affiche du marché de Noël 2021
© Nicolas Kaspar/Pokaa


Un Village de l’Avent place Louise Weiss

Au-delà de ces animations lumineuses, Strasbourg Capitale de Noël innove cette année au niveau du square Louise Weiss. Re-décoré et aménagé afin créer un espace convivial et chaleureux, le square accueillera le Village de l’Avent. On pourra y retrouver des expositions, des ateliers créatifs, mais également des spectacles de danse, de théâtre et des concerts.

Et puisque, à Strasbourg comme dans la vie, l’après succède à l’avent, un Village de l’Après prendra la relève du 27 décembre au 2 janvier. Une façon de bien débuter la nouvelle année, avec des animations, des ateliers et des spectacles. Dont tout le programme est à retrouver ici.

« Hommage à Louise Weiss », Marc Linder, 1993 (© F. C. / Pokaa)


Le reste du programme

Puisque l’organisation du marché de Noël ressemble à une énorme machinerie, et que les animations sont légions, voici le reste du programme :

  • Pour son premier marché de Noël, la municipalité écologiste a également prévu un « Hôtel des Contes ». La façade de l’Hôtel de Ville se parera ainsi d’un décor féérique, où l’histoire du marché de Noël, mais également des contes, seront racontés à travers des spectacles.
  • Le marché OFF revient également place Grimmeissen, avec une trentaine d’acteurs de l’économie sociale et solidaire.
  • Comme on vous le révélait ce matin, le pays invité de cette édition 2021 sera l’Allemagne. À cette occasion, il y aura ainsi une grande programmation culturelle, avec une exposition sur le monde des contes, mais également des spectacles, assurés par des artistes originaires de deux villes jumelles de Strasbourg : Dresde et Stuttgart.
  • Pas de nouvelles concernant le concert d’ouverture, traditionnellement organisé le premier soir du marché de Noël.
  • Seul non-dit de la conférence ? Pas d’informations sur si le pass sanitaire sera requis durant le marché de Noël. La Ville ne souhaitait pas communiquer sur le sujet sans la préfecture. Ce qui ne les a pas empêchés de donner certaines réponses à travers une FAQ, comme on vous l’expliquait ici.

Le but de la municipalité écologiste cette année ? Organiser un marché de Noël, et se servir de cette expérience pour les prochaines éditions. Lors de cette conférence de presse du mardi 26 octobre, les différentes animations ont été présentées, mais ce que l’on retient, c’est que la Ville a prévu de faire évoluer Strasbourg Capitale de Noël dans le temps. En attendant, le compte à rebours de Noël est lancé à Strasbourg. Plus que 31 jours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here