La semaine dernière, on vous disait où trouver du poulpe à Strasbourg ! Aujourd’hui, on va s’intéresser à un autre incontournable de l’été : le ceviche, ce délicieux plat de poisson cru au goût doux et acide inimitable dont beaucoup raffolent. Qu’est-ce que c’est ? Ça vient d’où ? Où est-ce qu’on en trouve ? On vous dit tout !


Le ceviche, c’est l’un des best-sellers de la cuisine péruvienne, si bien qu’en 2004, il a été déclaré patrimoine culturel de la nation. Le 28 juin a même été officiellement déclaré Jour national du Ceviche.

Né au bord de la côte pacifique, le plat fait partie du patrimoine gastronomique péruvien depuis plus de 2 000 ans. En effet, son histoire est liée à l’époque préhispanique péruvienne et découle vraisemblablement d’une fusion de plusieurs cultures qui a évolué avec le temps. Le ceviche trouve ses origines dans les cultures ancestrales des côtes du Pérou qui avaient la pêche comme moyen de survie. Les Chimus pêchaient tous les jours sur l’Océan Pacifique, sur les barques construites avec des roseaux. Ils consommaient alors déjà la proie fraîche du poisson en ajoutant du sel. Plus tard, à l’arrivée des Espagnols, l’apport du citron transformera la consommation du poisson cru en une coutume établie.

© Bastien Pietronave / Pokaa

Au fil des années, le ceviche s’est étendu du Pérou vers les côtes sud-américaines, du Chili au Mexique, les États-Unis et enfin l’Europe. Aujourd’hui, le fameux plat existe sous d’innombrables versions, et le principe même du ceviche est appliqué à toutes sortes d’ingrédients.

Depuis peu, à l’image de la cuisine du poulpe, le plat totem péruvien rencontre en France un succès grandissant dans les cuisines des foyers comme dans celles des restaurants. Savoureux, frais, dépaysant et subtil, il est le plus souvent cuisiné avec du poisson mariné dans du jus de citron vert et assaisonné avec de la coriandre et des oignons. Au Pérou, on dit de la saveur et des ingrédients du ceviche qu’ils reflètent une identité : le poisson symbolise la grandeur des mers ; le citron, la force du sang ; l’oignon, la mélancolie ; l’ají, la malice ; le maïs, la richesse de la terre et le camote (pomme de terre douce), l’hospitalité.

Mais trêve de blabla, maintenant que vous avez l’eau à la bouche, répondons à la question que vous vous posez tous : où est-ce qu’on en mange à Strasbourg ?

© Elements Envato


Les bonnes adresses !


ALMA

La cuisine nikkei, dont l’Alma a fait sa spécialité, est une forme de cuisine fusion qui se répand dans le monde entier et qui mélange traditions japonaises et péruviennes. Chez Alma, on fait la part belle au poisson cru à travers une cuisine fraîche, inventive mais surtout délicieuse.

Plusieurs ceviches sont toujours proposés à la carte et évoluent en fonction des saisons et de l’humeur de Pauline et Julien, les chefs du lieu.

© Julia Wencker pour Pokaa

Santa Elena

Le Santa Elena, c’est le grand projet de Gustavo et Maria-Laura. Ici, vous pourrez déguster les spécialités du Chef « Gustavo » qui sublime toute l’Amérique Latine dans les assiettes. De l’Argentine, leur terre d’origine, au Pérou en passant par le Chili et le Mexique : vous trouverez à la carte des plats que l’on peut définir de cuisine « Nuevo Latino » et bien sûr le fameux ceviche. Un vrai délice !

© Coraline Lafon

Coco Grill

« Coco Grill, c’est une cuisine audacieuse et savoureuse, utilisant des techniques de cuisson brutes, tout en respectant la nature de chaque produit. »

Vous l’avez compris, dans ce restaurant de la rue d’Austerlitz, anciennement Boca Boca, viandes, poissons et légumes passent sur le grill pour le plus grand bonheur de nos papilles. Exception faite, bien entendu, du ceviche du Chef, idéal pour commencer son repas dans la fraîcheur et l’équilibre des arômes.

© Phillipe O. pour Pokaa

Bloom

Une belle terrasse entre ombre et soleil, au calme d’une rue piétonne. Une place ouverte sur la rue au cœur de la Petite France. Le Bloom est un resto ouvert en continu qui propose de jolies pâtisseries, des déjeuners et des plats bien frais servis toute la journée.

© Facebook de Bloom


Bastardo

Cet italien de charme s’est installé au cœur de Strasbourg, rue des Tonneliers, il y a environ quatre ans. Au Bastardo, on joue avec les saveurs transalpines avec technique et habilité, mais pas que !

Dans ce restaurant gai et agréable, on trouvera entre les pizzas et autres spécialités italiennes, de belles surprises dont leur ceviche, en entrée cette fois, parfait pour activer le palais !

© Aziz Hatman


Avobowl

L’avocat a désormais sa vitrine à Strasbourg ! Avobowl, c’est un petit restaurant sans prétention qui propose des bowls, tartines et autres créations, sur place ou à emporter à toute heure de la journée.

Et ça tombe bien, l’avocat se marie à merveille avec le poisson cru, qu’on retrouvera à la carte dans différentes recettes, dont celle du ceviche, évidemment !

© Facebook de Avobowl

Le ceviche, on peut aussi le préparer plutôt facilement à la maison. D’ailleurs, voici une recette (de cheffe) à réaliser chez vous. Bon appétit !


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here