Malgré le contexte qui nous pousse à rester vigilant, l’arrivée des beaux jours rend de plus en plus essentiel le contact avec les autres. Les quais ensoleillés et bondés en témoignent : on a besoin de se retrouver et de se rencontrer dans la vraie vie, en « présentiel » comme on l’entend souvent ces jours-ci. Alors, on a décidé de laisser de coté les interactions numériques au profit de vraies rencontres. Voici donc quelques organismes, structures ou techniques simples pour se faire de nouveaux copains et copines, malgré la crise sanitaire. Bien évidemment, rencontrer des gens, c’est cool, mais dans le strict respect des gestes barrières c’est mieux, histoire que l’on sorte enfin de cette galère !

Les sites de sorties

En Alsace, plusieurs sites comme On Va Sortir, Toutes mes sorties, AmieZ ou encore la page Facebook Randonnées en Alsace permettent d’organiser des sorties groupées, pour favoriser les rencontres amicales, dans le respect des gestes barrières. Sur ces sites, les membres s’organisent ensemble et participent à des randonnées, des marches rapides, des balades à vélo, des tournois de ping pong, des balades dans des grandes villes, des sorties shopping ou encore des balades « abdo sport » pour les plus téméraires !

© Quentin Cogitore


Devenir bénévole : rencontrer du monde pour la bonne cause

En ce moment, beaucoup d’associations recherchent activement des bénévoles motivés et engagés. Quelle que soit votre personnalité, votre sexe, votre religion, votre origine, quelqu’un aura besoin de vous. Et donner un peu de son temps à une asso, c’est aussi l’opportunité de rencontrer de nouvelles têtes. Secours populaire, Croix Rouge, Habitat et Humanisme, Unicef, Les Petits Frères des Pauvres ou encore ces 16 idées d’assos strasbourgeoises dans lesquelles s’investir : vous n’avez que l’embarras du choix. Et si une association que vous connaissez est chère à votre cœur et que vous souhaitez devenir bénévole (pour une semaine ou toute une vie), n’hésitez pas à passer un coup de fil à la structure en question, même si elle n’est pas dans cette liste.

© Mathilde Marie / Croix Rouge Française


La taille de la vigne : filer un coup de main en se faisant des copains

De février à mars, c’est le moment où les vignerons taillent la vigne pour la première fois de l’année. C’est un moment important pour réguler la vigne avant le retour du soleil, qui excitera les premiers bourgeons. En Alsace, cette opération nécessite évidemment un grand nombre de main d’œuvre. C’est le moment de gagner un peu d’argent tout en profitant de l’air frais, du soleil et de la compagnie des autres coupeur de vignes. En plus, le travail de la vigne est toujours une expérience enrichissante !

Voici quelques vignobles qui recherchent de la main d’œuvre en ce moment :

  • Le vignoble Ruhlmann Schutz : 34 Rue du Maréchal Foch, 67650 Dambach-la-ville / 03 88 92 41 86
  • Le domaine André Ehrhart Et Fils : 68 Rue Herzog, 68920 Wettolsheim / 03 89 80 66 16
  • Le domaine Walter : 10 Rue de la Tuilerie, 68250 Pfaffenheim / 03 89 49 62 85
  • Le domaine Marcel Deiss : 15 Route du Vin, 68750 Bergheim / 03 89 73 73 63 37
© Domaine Ansen


Les lieux en plein air

Enfin, avec tous les lieux de rencontres fermés à cause de la pandémie, les parcs, les places ou encore les quais du centre-ville restent des lieux privilégiés pour se faire de nouveaux potes… Toujours avec le masque et le gel hydro à proximité bien sûr ! Place d’Austerlitz, rue Mercière, les quais des Bateliers, le campus central de la fac ou encore tous les meilleurs spots de Strasbourg pour poser son cul et chiller au soleil : partout dans tous ces endroits, il y aura des personnes à rencontrer. Des joueurs de djembé, des personnes seules, qui lisent, qui écoutent de la musique, des flutistes, des slackeurs ou encore des joueurs de foot.

© Martin Lelièvre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here