Depuis maintenant trois ans, Jean-Marc Reiser était soupçonné du meurtre de Sophie Le Tan, mais celui-ci avait toujours nié sa responsabilité. Aujourd’hui, selon les informations de BFM TV, l’homme de 59 ans aurait enfin avoué.


Disparue le 7 septembre de 2018, on avait finalement retrouvé le corps de la jeune étudiante de 20 ans près d’un an plus tard dans une forêt, à Rosheim. Dès le début de l’affaire, de lourds soupçons pesaient sur Jean-Marc Reiser, un quinquagénaire avec déjà beaucoup d’antécédents. Placé en détention provisoire depuis maintenant trois ans, le suspect avait jusqu’à aujourd’hui toujours nié son implication dans le meurtre et ce, malgré plusieurs preuves à son encontre comme la présence de traces de sang portant l’ADN de Sophie Le Tan retrouvées dans son appartement.

Ce mardi, BFM TV a révélé détenir des informations de la part d’une source proche du dossier selon laquelle Jean-Marc Reiser aurait finalement avoué être l’auteur du meurtre de la jeune étudiante. Affaire à suivre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here