À l’heure du locavorisme et du bien manger, les brasseries et surtout les microbrasseries ont une jolie réputation dans notre belle terre alsacienne ! De plus en plus, on veut savoir comment nos pintes sont produites et surtout où nos liquides houblonnés sont fermentés. Et voilà qu’entre en scène un nouvel acteur qui va faire parler de lui : La Roue Libre, un beau projet de brewpub de Strasbourg qui devrait ouvrir ses portes encore cette année, du côté de Rivetoile. Le truc cool ? Les deux gaillards derrière le projet ont envie de nous faire participer.

© Brasserie Roue Libre


Parlons peu, parlons bière : c’est quoi un Brewpub ?

Stéphane et David, les deux fondateurs passionnés de malt et de houblon, se sont rencontrés de la plus belle des manières : derrière une cuve de brassage. Ils avaient envie de créer un lieu à leur image, un endroit inédit et atypique où se mêleraient micro-brasserie et bistrot de quartier. Résultat ? Le Brewpub (bistrot-brasserie) est né. En effet, à La Roue Libre, les bières seront brassées sur place, « directement du producteur au consommateur ». On peut difficilement faire circuit plus court ! Et en bonus, qui dit bistrot dit aussi belle sélection de softs, de cidres, de pinards ainsi qu’une petite restauration locale et de saison, sans concession.

Pour l’univers de ce nouveau lieu, les deux acolytes ont décidé de marier le cyclisme et la bière et ils promettent de faire vivre régulièrement l’endroit avec de nombreux évènements ! La Roue Libre ouvrira ses portes dans le nouveau quartier NoLiStra (Nouveau Lieu de Strasbourg), situé directement sur la place de l’Étoile, dans les fameux bâtiments aux couleurs pastel souvent décriées.

© Brasserie Roue Libre

Pourquoi La Roue Libre ?

David et Stéphane n’avaient pas envie d’être catalogués, ni de rester enfermés dans un type de bière. Leur brasserie, c’est eux et des bières à leur image. Aux blondes, blanches et IPA bien connues viendront s’ajouter des bières d’inspiration belge, anglaise, irlandaise etc. En Roue Libre, oui, mais maîtrisée tout de même : de quoi satisfaire tous les gosiers, des plus ouverts aux plus fermés !

À eux deux, les passionnés ont déjà brassé plus d’une centaine de recettes différentes : ça promet de belles nouveautés régulièrement à la Roue Libre, de la bière la plus simple à la plus complexe. D’ailleurs, messieurs, on veut de la Sour ! (ceci, n’est pas un message subliminal).

© Brasserie Roue Libre

Une campagne de financement pour aller plus loin

Débuter la semaine dernière, leur campagne de financement fonctionne plutôt bien, puisqu’elle affiche 145% de son objectif initial à l’heure où j’écris ces lignes. Mais pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Les deux compères proposent maintenant d’aller encore plus loin et de les aider à investir dans un générateur de vapeur, un vélo cargo et aussi de participer à l’achat de flipper, bornes d’arcades, baby foot : à nous de choisir.

Concernant les contreparties ça va du décapsuleur au 1er demi offert à chaque visite pendant 6 mois en passant par le prêt d’une tireuse ou encore la fourniture d’un fût sur un week-end ! Du joli 🙂

Bref, encore le début d’une belle aventure qui commence à Strasbourg et qu’on a hâte d’aller découvrir !


Brasserie Roue Libre

Page Facebook

Lien de la campagne de financement


© Brasserie Roue Libre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here