Pour découvrir l’origine de cette merveille culinaire, il faut remonter au 12ème siècle. On est entre 1155 et 1227, Genghis Khan, alors couronné oklm « empereur de tous les Empereurs », décide de conquérir le monde avec son armée de guerriers mongols à cheval. Ces derniers, chevauchant de petits poneys robustes, restaient en selle longtemps avant de pouvoir s’arrêter manger. Ils ont alors commencé à prendre l’habitude de transporter de la viande hachée qu’ils plaçaient sous la selle pour l’attendrir. Elle avait aussi l’avantage d’être facile à manger d’une seule main pendant qu’ils étaient à cheval (oui, ça paraît un peu chelou comme approche en 2020…)

En 1238, le petit-fils de Gengis Khan, Khubilai Khan, tout aussi fêlé, envahit Moscou et introduit ainsi la viande hachée. Les russes adorent et nomment ça : le « Steak Tartare » (Tartare étant le nom pour les Mongols). Le plat évolue progressivement (on mélange la viande avec des oignons et de l’œuf cru) puis commence à voyager dans toute l’Europe. Il passe notamment par le port de Hambourg, en Allemagne, où, à la fin du 18ème siècle, il est déjà bien populaire.

Plus tard, au milieu du 19ème siècle, de nombreux Allemands quittent le pays pour l’Amérique, depuis le port de Hambourg, et on sert des steaks de bœuf haché comme plat principal à bord des bateaux de la HAPAG (Hamburg Amerikanische Paketfahrt Actien-Gesellschaft), la ligne maritime qui relie Hambourg aux États-Unis (Hamburg America Line). À cette époque, la viande est salée, mélangée avec des oignons et de la chapelure, et parfois fumée, pour pouvoir se conserver durant le long voyage. Le hamburger traverse donc l’Atlantique avec les immigrants. Sur le port de New-York, des stands de viande attirent les marins allemands avec le slogan « steak cuit dans le style de Hambourg ».

Steak façon Hamburg

Les immigrants juifs continuent de le préparer de cette façon et la recette devient de plus en plus populaire en Amérique. De New York jusqu’en Californie en passant par les Grands Lacs, le Dakota, l’Iowa, et le Colorado, le hamburger, qui rappelle aux immigrants leur pays d’origine, devient rapidement un signe d’adaptation à la patrie de l’oncle Sam…

Le hamburger est servi aux ouvriers dans les cantines des usines, avec la viande disposée entre deux tranches de pain brioché, et accompagné de quelques pommes de terre. Pourtant, plusieurs Américains se disputent la paternité de cette brillante idée. Quoi qu’il en soit, dès le 5 janvier 1885, un journal de Washington fait mention dans ses colonnes du mot « hamburger » pour désigner le fameux steak de Hambourg. Ainsi est né notre sandwich préféré !

Cette longue intro désormais terminée, c’est le moment pour vous présenter, sans plus attendre, 10 spots strasbourgeois à connaître pour s’envoyer des délicieux burgers bien gras (encore que…).

© Samuel Compion pour Pokaa

Stück Burger

La saveur si particulière des burgers du Stück découle du respect des produits, ils ont chacun une identité marquée. Que vous preniez un burger simple où la viande est mise à l’honneur (le Black Angus), un burger porté sur le fromage (le Stück) ou un sandwich végé (le Maraîcher), tous les éléments ont une saveur, un goût prononcé et particulier représentatif de la marque « Stück ».

En savoir plus


Mr & Mrs Bun

Initialement, on doit ces excellents burger à une belle histoire d’amour. Une Strasbourgeoise et un gars de Sud qui tenaient ensemble un foodtruck sur Fréjus : Mr & Mrs Bun. Le marché, ça cartonne, mais l’Alsace manque à madame. C’est à ce moment qu’un local intéressant se libère dans la ville de la choucroute. Les clés du foodtruck sont aussitôt vendues et les valises sont faites pour s’installer rue du 22 Novembre.

Depuis peu, Mr et Mrs Bun a été vendu à de nouveaux proprios qui continuent dans la lignée du burger. À suivre dans les prochaine semaines, donc, en espérant que la qualité reste au rendez vous !

À la carte, 6 burgers pain boulanger / viande française / rien de surgelé, 2 hot dogs du même acabit, des frites revenues dans de la graisse de boeuf et du thym, des desserts bien sucrés pour boucler le repas (muffins, tarte aux noix, etc)…

En savoir plus


Les Burgers de Papa

Une franchise de burgers originaire de la région utilisant des ingrédients frais et français. Plus dans l’influence fast food à l’américaine que dans le style gourmet à la française, il reste néanmoins un spot redoutable en gueule de bois. Petit plus, les milkshakes sont à tomber.

En savoir plus


231 East Street

Franchise alsacienne désormais installée dans toute la France. Burgers dans l’esprit new-yorkais, des bons produits, efficaces et copieux, c’est un classique du burger game strasbourgeois. Le cheddar est sélectionné par Lohro, et rien que pour ça, il faut y faire un tour.

En savoir plus

© 231 East


Velicious Burger

Le burger sous toutes ses formes et pour tous les goûts. Mais aussi et surtout, un concept végane qui va plus loin qu’une simple idée marketing. Chez Vélicious Burger, tout est réfléchi pour respecter l’environnement dans son ensemble, tout en faisant preuve d’une certaine pédagogie, sans une bribe de jugement, qu’on consomme de la viande ou non. Dans les burgers, pas de viande mais un steak végétal composé de 10 ingrédients bios pleins de protéines.

En savoir plus


Le Strassburger

Burgers revisités aux influences du coin : pains mauricettes et produits locaux de mise. Une carte bien garnie, avec des burgers de toutes les couleurs et pour tous les goûts, un paradis pour viandards.

En savoir plus


Big Fernand

Big Fernand et son célèbre hamburgé… ce plat issu de la culture populaire est ici travaillé avec exigence et respecte un cahier des charges strict, que ce soit pour la viande fraîche ou le pain boulanger. Cette exigence a amené les hamburgés de Big Fernand à devenir des produits haut de gamme, bien aidés par une communication léchée et décalée.

En savoir plus


Le Pied de Mammouth

Des viandes hachées tous les jours, des sauces maison, des ingrédients frais et un pain élaboré par un artisan boulanger de Strasbourg à partir de farine alsacienne… Voici la recette du succès du Pied de Mammouth

L’endroit est sympathique et épuré, tout comme leurs burgers d’ailleurs. La carte est variée et réussit à englober l’ensemble des burgers que l’on a l’habitude de voir en ajoutant quelques belles surprises. (Note aux végétariens : on y trouve un burger répondant à vos attentes.)

En savoir plus

© Le Pied de Mammouth

Starling Burger

Ici, on revient à ce qui fait l’essence d’un bon burger mais pas seulement : des produits locaux ultra frais, un pain boulanger (végane) qui a du goût, des sauces maison et une viande hachée sur place. Le plus ? Les mousses à pression plus que surprenantes dénichées par le boss font de Starling à la fois un fast food et un bar à bières.

En savoir plus


Factory & Co

Ouvert en continu, l’établissement aux airs de café new-yorkais s’est fait une place dans la grande famille des chaînes de restauration de la ville. Le monde du burger compte donc un petit nouveau et il s’appelle Factory and Co.

Une cuisine riche et généreuse made in USA alimentée par des produits locaux dénichés çà et là. La viande ultra fraîche est livrée deux fois par semaine et les desserts sont tous faits maison. On profite d’un coin café bien fourni et de petits corners excentrés un peu plus cosy. Les burgers, les bagels et les gâteaux colorés sont les signatures de la maison. La cuisine est également ouverte en continu et elle est visible grâce à la baie vitrée.

En savoir plus


Empire Steak Building

Des burgers cashers dans un style très américain. Un spot idéal pour les gros mangeurs, avec des sandwichs à plusieurs étages (l’endroit porte bien son nom), du choix, et du fromage fondu… Tout ce qu’on aime.

En savoir plus


Burger Club

Recettes inspirées des régions françaises, avec des burgers faits maison, des fromages du terroir et des produits frais. Une belle proposition pour les végé et vegan avec toujours des sandwichs plus gourmands les uns que les autres.

En savoir plus 


Bon appétit !


1 commentaire

  1. Je profite de l’occasion pour signaler un mauvais resto: 231 EAST
    Resto du 3 Place Saint-Étienne, 67000 Strasbourg.
    Je me présente à 11h34 ce matin (29.10.2020) avec mon fils.
    Le restaurant était encore fermé (or, ouverture indiquée à 11h sur le site web), et le salarié discutait avec un ami à lui, dehors (tutoiements, rigolades, …).
    Il n’a pas encore disposé ses tables dans la boutique.
    Je lui demande si le restaurant était ouvert.
    Il me demande d’attendre un peu.
    Nous attendons donc dehors.
    8mn plus tard, un couple nous demande si c’est ouvert, je leur réponds que non…le couple repart.
    Après 10mn d’attente, je décide d’entrer pour lui demander vers quelle heure nous pourrions repasser.
    Il me répond: « mais c’est ouvert » !!!!
    Surpris, je lui dis alors pourquoi ne nous a t-il pas prévenus, plutôt que de nous laisser attendre dehors.
    Aucune réponse de celui-ci.
    Je reparts et décide de poster sur plusieurs réseaux des avis négatifs, et ai demandé à mon fils de faire de la mauvaise pub à son collège St-Etienne situé juste à côté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here