On attendait ce discours avec impatience. Ce jeudi 28 mai, le Premier ministre Édouard Philippe a abordé sous les coups de 17h la deuxième phase du plan gouvernemental du déconfinement. Au menu : limite des 100km, ouverture des bars et des restaurants ou encore celle des parcs et jardins. Mais également le passage de certains territoires de rouge à vert. On vous fait un résumé de tout ce qui a été dit, et ce que cela signifie pour l’Alsace et Strasbourg, avant la troisième phase qui débutera le 22 juin prochain.
Les 3 phases du plan de déconfinement. © Capture d’écran BFMTV Live

Fin de la limite des 100km

Première véritable information : la limite de déplacement des 100km n’aura pas tenu très longtemps. Elle sera effectivement abrogée à compter du 2 juin. Les déplacements se feront encore en France pendant quelques semaines néanmoins, puisque la réouverture des frontières intra-européennes se déroulera sans quatorzaine à partir du 15 juin. Enfin, la Premier ministre a annoncé un principe de réciprocité avec des pays européens qui fermeraient leurs frontières avec la France.

Pour les pays en-dehors de l’Europe il faudra attendre encore un petit peu.

Petit point sur l’application StopCovid

Avant de rentrer dans les spécificités de l’Alsace, il est important de noter que l’application controversée StopCovid sera disponible dès le 2 juin. Édouard Philippe tente de rassurer les Français en déclarant que : « l’application StopCovid n’est pas l’arme magique contre l’épidémie mais elle nous permettra demain de lutter plus efficacement contre elle. Nous avons pris toutes les garanties nécessaires, sous le contrôle du Parlement, pour que StopCovid respecte les données personnelles des utilisateurs. StopCovid ne vous géolocalisera jamais. »  

En juin, l’Alsace sera verte !

Passons à la nouvelle la plus importante pour nous, Strasbourgeoises et Strasbourgeois : l’Alsace passe en vert ! Aujourd’hui, tous les indicateurs sont en vert, sauf le Val d’Oise et Mayotte. Si le virus circule toujours et est toujours présent sur tout le territoire, sa vitesse de propagation est à ce stade sous contrôle.  Ce qui fait dire à Édouard Philippe que « nous en sommes là où nous espérions nous trouver à la fin du mois de mai. Nous sommes même un peu mieux que là où nous espérions. »

La belle couleur verte alsacienne. © Capture d’écran BFMTV Live

La raison de cette couleur verte alsacienne est due à la bonne tenue des quatres indicateurs utilisés pour juger l’état de notre territoire. Le premier en est un nouveau puisqu’il s’agit du taux d’incidence. Pour celles et ceux qui ne seraient pas ministre de la Santé, cela signifie le taux de cas positifs dans la population pour 100 000 habitants. Il est mesuré selon deux seuils : au-delà de 10 personnes, on se trouve à un seuil de vigilance, au-delà de 50 on atteint un seuil d’alerte. Aujourd’hui ce taux d’incidence est de 6,14 tests positifs pour 100 000 habitants.

© Capture d’écran BFMTV Live

Les trois autres indicateurs vous sont désormais familiers si comme moi vous êtes tombés amoureux de la barbe de plus en plus blanche de notre Premier ministre. Il y a le taux de positivité des tests virologiques, aujourd’hui de 1,9% personnes testées positives parmi toutes les personnes testées, en nette baisse par rapport à la situation observée lors du pic épidémique. En d’autres termes, on teste plus et on se rend compte de la moindre circulation du virus.

© Capture d’écran BFMTV Live

Un constat renforcé par le troisième facteur, ce fameux R0, c’est-à-dire le taux de reproduction du virus. Il est aujourd’hui inférieur à 1, exactement à 0,77, ce qui veut dire que l’épidémie régresse. Et que 100 personnes infectées contamineraient 77 personnes.

© Capture d’écran BFMTV Live

Enfin, le quatrième indicateur, concerne le taux d’occupation des services de réanimation. À ce sujet, le seuil d’alerte a été abaissé à 60% de remplissage (contre 80% auparavant). En Alsace, on est à un taux de remplissage de 36 % dans le Bas-Rhin (44 lits occupés sur une jauge initiale de 122) et de 56 % dans le Haut-Rhin.

© Capture d’écran BFMTV Live

Toutes ces explications technico-tactiques pour dire encore une fois que l’Alsace sera désormais en vert le 2 juin. Et cela va changer beaucoup de choses !

Les bars et restaurants strasbourgeois rouvrent leurs portes le 2 juin !

Cela fait sans doute très consumériste d’écrire cela, mais la première incidence de la catégorie verte pour l’Alsace implique la réouverture des bars et des restaurants. Ce qui signifie que vous allez pouvoir retrouver vos lieux favoris dans très peu de temps. On ne va pas se mentir, cela fait plaisir.

Plus que quelques jours. © David Lévêque / Pokaa

Forcément, ce ne sera pas comme avant le confinement, mais c’est néanmoins le signe que l’Alsace va mieux en termes de lutte contre le coronavirus. La réouverture est pour l’instant encore assez floue à Strasbourg, même si l’on vous explique certaines mesures ici, mais les grandes lignes dévoilées par Édouard Philippe sont les suivantes : 10 personnes par table, 1 mètre de distance entre chaque table et le port du masque obligatoire pour le personnel et les clients lorsqu’ils se déplacent. Enfin, les consommations debout à l’intérieur seront interdites.

De leur côté, les hébergements touristiques pourront ouvrir dans tous les départements verts à partir du 2 juin. C’est donc parti pour découvrir l’Alsace et ses trésors.

Une accélération de la réouverture des établissements scolaires

Ensuite, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale prend la parole pour affirmer que toutes les écoles seront ouvertes le 2 juin. L’ensemble des collèges va désormais rouvrir, avec les zones vertes accueilleront de la 6ème à la 3ème.

Tous les lycées vont rouvrir également en zone verte, donc en Alsace, au moins sur un des trois niveaux pour commencer, selon les situations locales. Ainsi, notre territoire verra rouvrir tous ses établissements scolaires à partir du 2 juin. Le ministre a également annoncé le lancement du plan sport santé culture civisme, encore flou à l’heure actuelle. Dernière information mais non la moindre : l’épreuve de l’oral du bac de français est annulée.

Tous les loisirs recommenceront en Alsace à compter du 2 juin

À compter du 2 juin, les lacs, plans d’eaux, plages, musées, monuments parcs et jardins seront réouverts. De plus, l’Alsace étant encore une fois zone verte, les piscines, gymnases, théâtres, salles de spectacle et parcs de loisir rouvriront également dès le 2 juin. Une jauge maximale de 5 000 personnes sera fixée pour les événements en plein air. Les cinémas pourront rouvrir leurs portes à partir du 22 juin, troisième phase du plan de déconfinement.

Les loisirs reviennent petit à petit © Coraline Lafon pour Pokaa

Cela ne signifie néanmoins pas que tout va réouvrir comme avant. En effet, les rassemblements de plus de 10 personnes restent interdits jusqu’au 21 juin, tout comme les sports collectifs et de contact. Les discothèques et salles de jeux restent également fermées, ainsi que les stades et hippodromes.

Enfin, les mariages pourront à nouveau se tenir. Comme l’a annoncé Édouard Philippe, « pendant une longue période, les mariages ont été retardés. Heureusement c’est période est révolue : on va pouvoir enfin recommencer à célébrer des mariages« . Toutefois, le Premier ministre précise qu’il « faudra être extrêmement attentif à la distanciation physique et aux règles de densité » dans les mairies et les lieux de cultes, a précisé le Premier ministre.

La réaction des élus strasbourgeois

Roland Ries, maire de Strasbourg :

Comme tous les Français et nombre d’élus locaux, j’ai attendu avec une grande impatience ce rendez-vous avec le Premier…

Gepostet von Roland Ries am Donnerstag, 28. Mai 2020

Frédéric Bierry, président du Comité départemental du Bas-Rhin :

🚦[DECONFINEMENT] L'Alsace passe au vert sur la carte de l'épidémie, mais…😷Je ne peux que me réjouir des annonces…

Gepostet von Frédéric Bierry am Donnerstag, 28. Mai 2020

« La liberté va enfin redevenir la règle » : ce passage en zone verte le 2 juin implique de nombreuses choses pour Strasbourg et l’Alsace en général. Nos bars et nos restaurants vont pouvoir revenir dans nos vies, tout comme progressivement notre société de loisir avec les salles de spectacle et notre société sportive avec les parcs, plans d’eau et piscines. On se rapproche progressivement d’un retour à la vie normale, même s’il faudra bien faire attention aux annonces de la ville concernant tout cela, puisque c’est un sacré changement de tout faire repartir. Ne vous inquiétez pas, on sera là pour vous informer du mieux qu’on pourra. Et en attendant le 2 juin, et encore même après, surtout, prenez soin de vous et de vos proches !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here