Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Animaux en danger : les bons gestes à adopter si vous vous baladez dans les forêts alsaciennes

1.2k Lectures
Publicité
Publicité
Bambi et toute sa clique sont en danger. Les animaux de la forêt, qui ont tout doucement repris leurs droits et réinvesti leurs quartiers pendant ces deux mois de confinement, subissent le retour des humains dans leurs habitats naturels. Dans nos champs, nos forêts, nos vallées, que l’on soit un agriculteur ou un simple promeneur, il faut plus que jamais redoubler de vigilance pour préserver la faune.

Depuis le déconfinement, les promeneurs retournent en masse dans les forêts de nos régions. Mais même s’ils sont pleins de bonne volonté, il y a toutefois quelques gestes et comportements à adopter. Alors, pour ne pas bouleverser un écosystème qui n’a pas besoin de l’Homme pour se développer, voici quelques gestes à faire ou à ne pas faire.

Animal esseulé ? Ne pas s’approcher !

Si vous vous baladez et que trouvez un faon esseulé, ne le touchez surtout pas. Il peut vous sembler abandonnée, mais ce n’est pas le cas. Comme beaucoup de mammifères, il est né sans odeur, ce qui lui permet de ne pas se faire repérer par les prédateurs à l’odorat affûté. Il se cache alors dans les herbes hautes en attendant patiemment le retour de sa maman. Si vous le touchez, vous allez lui transmettre votre odeur et sa mère pourrait alors l’abandonner et il risque de mourir. Laissez le donc exactement là où il est, car même si son regard tout mignon semble dire « aidez-moi », il n’en est rien. Il est indispensable de passer son chemin. Si vous l’avez touché ou si votre chien l’a léché, frottez le petit avec de l’herbe et de la terre pour qu’il perde votre odeur (ou celle du chien), et laissez-le à l’endroit où il était caché.

Bien vérifier ce qui se cache dans les fourrées

Si vous êtes un agriculteur ou que vous êtes amenés à faucher un champ ou une prairie, il est fortement conseillé de vérifier si un animal ne se cache pas dans les fourrés. En effet, de nombreux mammifères s’y cachent et y mettent bas, en pensant être eux aussi, à l’abri des prédateurs. Les machines agricoles qui fauchent ces herbes avec de grandes hélices métalliques sont un danger pour eux. Nombreux finissent blessés ou périssent sous les lames des moissonneuses-batteuses. Pour que ces faons et autres chevrettes quittent le champ, il est conseillé de faire le tour de celui-ci la veille du fauchage, à pieds, au mieux accompagné d’un chien (en laisse pour ne pas les blesser) afin que la mère des petits sente l’odeur humaine et les déplace pendant la nuit. Aussi lorsque vous procédez à la coupe, préférez le fauchage de l’intérieur de la zone vers l’extérieur de la zone. Ceci permettra à la faune sauvage d’avoir le temps de fuir.

Pour finir, n’oubliez pas de bien jeter tous vos déchets à la poubelle après un goûter ou un pique-nique, pour laisser la nature propre. Et, après votre balade, vérifiez bien que vous n’avez pas de tiques sur le corps !

Voilà, maintenant que vous savez quel comportement adopter pour ne pas dérégler une nature bien ficelée, bonne balade à tous ! 🙂


Photo de couverture : Futurasciences

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Écologie"

À la une

Animaux en danger : les bons gestes à adopter si vous vous baladez dans les forêts alsaciennes

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Écologie”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !