Crédit Photo de couverture : Caritas Alsace / réseau Secours Catholique


Selon un proverbe berbère « Voyager ajoute à sa vie ». Encore plus lorsque l’on est enfant. On a tous, plus ou moins, des souvenirs de vacances avec nos parents quand nous n’étions pas plus haut que trois pommes. On découvrait la chaleur du sable et de la mer, la fraîcheur et la beauté de la montagne. Et nous portons encore ces doux souvenirs en nous aujourd’hui, alors que l’on se rapproche du moment où, peut-être un jour, nous commencerons à penser à transmettre tout ça. Beaucoup d’enfants néanmoins n’ont pas cette chance. Et c’est pourquoi l’association Caritas renouvelle son opération « Accueil familial de vacances » où des familles accueillent des enfants durant les vacances d’été.

Une opération qui a plus de 70 ans

L’opération « Accueil familial de vacances » ne date ni d’hier, ni d’avant-hier. En réalité, elle remonte à plus de 70 ans ! Elle a été mise en place par Jean Rodin, qui n’est autre que le fondateur du Secours Catholique. Le but : permettre aux enfants de profiter de vacances, qu’ils n’auraient pas autrement, au sein d’une famille d’accueil.

Cette opération est organisée par Caritas Alsace, qui elle existe depuis maintenant 1903, créée par Monseigneur Paul Müller-Simonis. C’est-à-dire avant la création du Racing Club de Strasbourg ! Cela vous pose une longévité. L’association comprend en Alsace 55 lieux d’accueil, animés par 88 équipes rassemblant plus de 1 600 bénévoles, pour transmettre l’idée d’une « révolution fraternelle » – une valeur humaine universelle qui dépasse la seule charité chrétienne.

L’histoire de Caritas Alsace est donc longue et riche, et vous pouvez la retrouver ici. Elle possède un espace de permanence situé rue de l’Arc-en-Ciel à Strasbourg et compte sur de nombreux bénévoles et quelques salariés

Quelles sont les conditions à remplir pour être famille d’accueil ?

Cette aventure permet un enrichissement de toutes parts, pour l’enfant évidemment, mais aussi pour sa famille et la famille d’accueil. C’est pourquoi Caritas Alsace lance un appel. Si jamais cela vous intéresse, sachez qu’il y a quelques conditions à remplir pour que le tout se déroule bien.

Si vous avez un ou plusieurs enfants, pas de soucis. Si, en revanche, vous n’en avez pas, pas de panique ! Il sera juste demandé de prendre deux enfants, pour qu’ils ne se retrouvent pas seuls avec des adultes. Déjà que moi à 25 ans j’ai peur quand je me retrouve entouré d’adultes, imaginez les enfants… Enfin, il est conseillé de ne rien faire de trop extravagant, rien qui ne sorte réellement du quotidien. Et si vous voulez toujours en savoir plus, il est possible d’aller à des réunion d’informations, en suivant ce lien.

Voilà donc une belle manière de faire une bonne action. De permettre à un enfant, ou plusieurs, de partir en vacances et de profiter de moments dont ils se souviendront à coup sûr plus tard. Des enfants qui d’ailleurs viennent d’Alsace, des Vosges mais aussi des Hauts-de-France puisqu’un partenariat d’échanges s’est noué avec la ville de Roubaix. La solidarité n’a pas de frontières !


Caritas Alsace

Permanence à Strasbourg, 13 rue de l’Arc-en-ciel

Pour les contacter, vous pouvez leur envoyer mail en suivant ce lien.

Page Facebook Caritas Alsace


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here