Derrière les murs d’un restaurant, d’un bar ou d’un salon de thé, on entend souvent de belles histoires. Mais certaines d’entre elles restent en mémoire. C’est le cas de celle qui se cache derrière Ôjourdhui, un nouveau salon de thé imaginé par Katherine et Gaëtan, deux jeunes artisans de 28 et 30 ans. Elle est pâtissière, originaire de Saint Petersbourg, lui est boulanger, natif des contrées alsaciennes. Ensemble, ils ont quitté leur ancienne vie pour se lancer un véritable défi : fusionner leurs savoirs-faire autour d’un projet 100 % maison. Un lieu de gourmandises plein de charmes où le produit est roi, honnête, et où les viennoiseries et les pâtisseries ne mentent pas. Depuis le 27 janvier c’est chose faite, le salon est ouvert et il a déjà charmé plus d’un Strasbourgeois.

Un salon de thé, des produits d’exception 100 % faits maison…

Le restaurant « Surtout » n’est plus : à la place, se dresse désormais un salon de thé sucré salé qui a de l’allure. Un large espace aéré frappé par le soleil de mi-journée et tourné vers l’extérieur, grâce à ses larges baies vitrées. On s’y installera à toute heure de la journée (de 7h30 à 18h) pour y déguster :

  • Des croissants aux amandes ou nature
  • Le fameux pain au chocolat d’Ôjourdhui
  • Des tartelettes
  • Des focaccias
  • Des granolas ou brioches maison
  • Des salades
  • Des clubs sandwichs
  • Des lattés, cafés, thés, chocolats chauds ou chaï maison
  • Des jus de fruits frais pressés

Chez Ôjourdhui, ce qui fait la différence, c’est le fait maison mais aussi, une vraie passion pour l’artisanat qui génère plein de petits détails qui méritent le détour.

Une passion de la précision qui rend fier nos deux artisans mais qui demande beaucoup, beaucoup de boulot. En effet, Katherine et Gaëtan n’ont pas voulu faire simple : dans leur petit labo ils préparent dès 4h du matin une gamme assez restreinte de produits qu’ils maîtrisent à la perfection. En utilisant des matières premières locales et de qualité, ils privilégient le goût avant tout et proposent déjà leurs produits aux Strasbourgeois avec une certaine fierté.

Chez Ôjourdhui, on prend son temps, on se détend. Le nom est en effet un clin d’œil à la décoration assez intemporelle. Elle est de style ancien, avec de beaux matériaux, du marbre, de la fonte et du bois, et celle-ci contraste avec la modernité des viennoiseries et des pâtisseries aux allures plus modernes. Ce qui est important pour Katherine et Gaëtan c’est que le visiteur soit présent, ici, aujourd’hui, qu’il s’installe et qu’il déguste tranquillement son petit moment, une parenthèse dans la journée. Ils aiment discuter, échanger, c’est une petite pause détente pour les Strasbourgeois qui veulent consommer autrement.

Le salon pense à tout, il s’adapte aux goûts et aux envies des Strasbourgeois. Selon les humeurs, on pourra déguster les produits phares comme le pain d’Ôjourdhui (exceptionnel), le croissant aux amandes (pas goûté) mais aussi des produits qui changeront en fonction des humeurs et des saisons. En ce moment par exemple les mini kouglofs se trempent allègrement et sans retenue dans un vrai chocolat chaud avec une ganache au chocolat maison, et avec le latté d’Ôjourdhui, avec son caramel (aussi maison),ça marche aussi. Et pour couronner le tout un brunch est proposé le samedi.

© Bastien Pietronave

…un couple et une belle histoire

Katherine et son petit accent russe est à la tête de trois salons de thé français à Saint-Petersbourg. Elle aurait pu tout arrêter, se la couler douce et s’exiler sous les cocotiers, mais son son métier, la pâtisserie, ne l’a jamais quittée. Aujourd’hui elle se bat pour proposer un produit artisanal qui lui ressemble. Gaëtan, comme madame, est un jeune ambassadeur du fait maison, il bosse d’arrache-pied pour se différencier, proposer des produits qui surprennent, parfois par leur aspect mais toujours par leur goût. Celui-ci était à la tête d’une boulangerie du coté d’Entzheim mais lui aussi avait envie et même besoin d’ouvrir, avec sa femme Katherine, un lieu qui reflètent leur personnalité et leur idée du bon, du beau, du bien fait et du fait maison. Alors ils ont tout claqué direction Strasbourg.

Le mot de Gaëtan et Katherine

« J’ai vendu ma boulangerie, ici on n’a pas cette appellation, ni de pâtisserie ni de boulangerie. Nous sommes donc plus libres de proposer les produits que l’on veut, et puis on a pas à se battre pour les prix, comme la plupart du temps en boulangerie. On y néglige trop souvent la qualité, le savoir faire, le « fait maison », et quand la bataille des prix fait rage, les matières premières sont négligées et le produit fini en pâti. Nous, on se bat contre cela, chez nous la qualité prime au delà de tout. Nous mettons moins de sucre, notre beurre est un beurre fermier AOP, absolument tout, tout est fait maison, mais je pourrai en parler longtemps…« 

« En fait, c’est simple, on mange ce que l’on aimerait manger, on ne peut pas se faire à l’idée de proposer quelque chose de moyen. On propose juste quelque chose de sincère, c’est notre priorité d’artisan. Oui quand on fait du 100 % fait maison il y a plus de travail, on fait plus d’heures, mais on est fier de ce que l’on vend. Mon pain au chocolat me coute trois fois plus cher à produire que si je l’achetais tout fait, mais au moins je sais pourquoi les clients l’aiment et je suis content de leur offrir quelque chose de différent, des produits qui nous ressemblent. La vie, comme la pâtisserie ou la viennoiserie est faite de petits détails, si les clients apprécient ce ne sera pas le fruit du hasard. »

***

Ôjourd’hui

11 rue de la brigade alsace lorraine 
67000 Strasbourg

Ouvert de 7h30 à 18h du mardi au samedi

La page Facebook


3 COMMENTAIRES

  1. Testé ôjourdh’hui même !!
    Super petit café, de la place, un super service pour les premiers jours, super gâteaux et un chaïlatte à tomber !! 🙂
    L’emplacement est idéal et en effet le soleil de fin d’aprèm est très agréable 🙂
    A la prochaine !

  2. Testé samedi après-midi, nous avions impatience de tester cette nouveauté qui est proche de chez nous.
    Nous avons été très déçu par le chocolat chaud « maison », aucun goût, trop de lait et vraiment un goût de Nesquick… on doute vraiment du fait maison et tout ça pour un prix élevé de 4.50€
    Je ne recommande pas

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here