Comme chaque année, le Festival des Arts de la Rue de Strasbourg, ou de son joli petit nom, le FARSe, fait son retour pour vous faire découvrir, contempler et rêver. La magie des arts de la rue et la fête sont à nouveau au programme à Strasbourg. Pour une présentation complète sur Pokaa, il va falloir patienter juste un tout petit peu : là, ce dont on vous parle ici, maintenant, c’est un peu le clou du spectacle. Un événement que n’aurait sans doute pas renié Hannibal : des éléphants mécaniques vont déambuler dimanche soir prochain dans Strasbourg !

Trois éléphants dans un Strasbourg de porcelaine

Organisé donc par le FARSe, la ville de Strasbourg et la compagnie de théâtre Oposito, cet événement gargantuesque regroupe trois éléphants mécaniques, ainsi qu’une escadrille de Phenix métalliques. Pas question ici d’attaquer l’exercice pour défaire les Huns ; lors de ce moment féérique d’une chaude soirée du dimanche soir, l’objectif est d’apprécier la beauté de la mécanique et du génie humain.

Crédit photo : Alin Constantin

Pour accompagner ce spectacle visuel, on ne vous laisse pas sans petits hors-d’œuvre sonores. A grand renfort de cornemuses, bombardes et tambours, c’est tout un escadron, humain cette fois-ci, de soldats de plombs qui raviront vos oreilles. Habillés de costumes inspirés des cinq continents, leur chemin de transhumance hors du temps sera guidé par des hommes-phares et leurs lumières rouges.

Parlons de l’éléphant dans la pièce

« Trois éléphants passent », c’est le nom du spectacle, sera composé de trois actes. La déambulation de toute cette incroyable machinerie commencera au niveau du pont du Corbeau, à partir de 22h04 très précisément. Par la suite, elle continuera son chemin dans la nuit strasbourgeoise jusqu’à la place Kléber, point final d’une halte où se déroulera un petit concert, comme pour profiter une dernière fois de la magie du moment. Le rappel des artistes.

Crédit photo : Alin Constantin

Enfin, on vous en parlait déjà il y a quelques temps ici, la compagnie Oposito recherche des strasbourgeois volontaires pour participer à cette fête. Ce sont 35 personnes qui sont demandées pour aider à la bonne tenue du spectacle. Si vous êtes intéressés, vous pouvez aller sur ce lien, ou alors contacter par mail: [email protected]

Le dimanche 11 août, vous aurez donc l’occasion d’assister à un spectacle de machinerie impressionnant. Où la créativité et l’ambition se rencontrent pour former un espace hors du temps, où ce dernier est suspendu. On prend conscience qu’il existe des choses qui nous dépassent, mais qu’on la chance de pouvoir admirer. Et on se prend à s’arrêter un instant pour admirer et pour rêver


« Trois éléphants passent », par la compagnie Oposito

Dimanche 11 août, de 22h04 à 23h45

Lors du FARSe, à Strasbourg

Du pont du Corbeau à la place Kléber

Lien Facebook de l’événement


Crédit photo de couverture : Alin Constantin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here