L’été revient, et avec lui les beaux jours et les envies de prendre le large. C’est possible que vous veniez d’arriver à Strasbourg et que vous ne connaissez pas les lieux cultes de la région ; c’est également possible que vous souhaitiez redécouvrir des lieux connus, mais en mettant votre petit grain de sel. Alors si vous vous reconnaissez là-dedans, pas besoin de sortir la grand-voile, ni de glisser sous le vent : Pokaa le fait pour vous ! Voici un petit condensé d’idées de sorties en dehors de Strasbourg…

Note de l’auteur : Ces idées sorties sont très sympathiques, vous permettront de (re)découvrir notre belle région alsacienne et ses alentours, mais elles sont tout de même classiques. Si vous souhaitez aller plus loin, ça tombe bien, puisque Pokaa vous avait également proposé ses bails plus insolites l’an dernier.

Ze lieux incontournables

Commençons par les grands classiques, ceux que vous connaissez sans doute, mais que vous n’avez peut-être pas encore pris le temps de visiter. Néophytes strasbourgeois ou spécialistes chevronnés, voici deux lieux à (re)découvrir !

Château du Haut-Kœnigsbourg

Situé à une heure de voiture de Strasbourg, ce château est sans doute le plus connu de notre patrimoine alsacien. Y aller, c’est replonger dans l’univers du Moyen-Age, dans un décor, une atmosphère et un mobilier chargés d’histoires et d’Histoire. Avec pont-levis, salle d’armes, donjons et canons, le Château n’était pas là pour sucrer des fraises, et rappelle la vocation première de cette forteresse.

Abandonnée après 1633, offert en 1899 à Guillaume II de Hohenzollern, puis restauré au début du 20ème siècle par Bodo Ebhardt, architecte allemand, le château fort du Haut-Kœnigsbourg est un passage obligé du patrimoine alsacien. Enfin, il a inspiré plusieurs films, puisqu’il a été l’une des sources d’inspiration du film Le Seigneur des Anneaux, tout comme Le Château ambulant de Miyazaki. L’Alsace a du talent.

Château du Haut-Kœnigsbourg, 67600, Orschwiller. Lien pour les visites.

Mont Sainte-Odile

Deuxième fleuron de notre chère Alsace, le Mont Sainte-Odile est une visite incontournable quand on vit à Strasbourg. A un petit moins de 45 minutes de notre belle capitale alsacienne, c’est un lieu à forte connotation religieuse, tirant son nom de la première fille d’Etichon, duc d’Alsace sous Dagobert II, patronne d’Alsace. Excusez le CV.

Crédit photo ©T.Vuano

Lors de votre visite de ce lieu de pèlerinage extrêmement prisé, vous pourrez visiter plusieurs chapelles, la Cour des tilleuls, la Basilique, le Mur païen ou encore la source Sainte-Odile. Mais c’est surtout la Grande terrasse qui vaut le coup : elle vous offrira une vue sans nul autre pareil sur Strasbourg, le Rhin, la Forêt-Noire à l’Est et la chaîne des Vosges à l’Ouest. Par temps très clair, on peut même compter plus de cent-cinquante villages disséminés dans un paysage sublime.

Enfin, si vous souhaitez visiter le Mont Sainte-Odile dans le cadre d’un itinéraire plus poussé, c’est largement possible : aux alentours, il y a énormément de petits villages alsaciens qui valent la peine. C’est dix châteaux forts du Moyen-Age dans un rayon de 5 km, et plus de 110 km de sentiers balisés en forêts.

Mont Sainte-Odile, 67530, Ottrott. Plus d’infos ici.

Randonnées et joyeusetés

Maintenant que vous avez les bases, sortons nos baskets et passons à quelque chose de moins basique : les randonnées. Si elles ne sont pas recommandées un dimanche matin après une bonne cuite, elles offrent un panorama magnifique sur l’Alsace et offrent une possibilité de laisser belle-maman ou beau-papa derrière avant le repas dominical.

Le Donon

A un peu moins d’une heure de Strasbourg, 1009m d’altitude au garrot, point culminant des Basses-Vosges, jonction des provinces alsaciennes et lorraines, il est là depuis la préhistoire, domine de près de 700m la vallée de la Bruche et possède un caractère sacré qui est encore présent aujourd’hui, veuillez accueillir comme il se doit… Le Donon !

Crédit photo : Coraline Lafon

Vous l’aurez compris, le Donon en jette plutôt pas mal. La randonnée est exigeante, vous fera clairement passer du côté de la team transpi, mais on fait difficilement plus bucolique et simplement beau, une fois arrivés au sommet. C’est également une des randonnées les plus sympathiques à faire sans voiture depuis Strasbourg, comme on vous l’explique dans ce très joli article.

Donon, 67130, Grandfontaine

Le Grand Ballon

Avec le Grand Ballon, c’est le point culminant du massif des Vosges qui vous est proposé ! 1424 mètres sous la toise, avec l’opportunité d’apercevoir l’ensemble des Vosges, la Forêt-Noire, le Jura et les Alpes. Rien que ça. Il est situé à huit kilomètres, à vol d’oiseau, de Guebwiller, dans le Haut-Rhin, à moins de deux heures de Strasbourg !

Ce massif permet de nombreuses randonnées, pour tous les goûts et les aptitudes. Puisque je suis sympathique, je vous en ai sélectionné trois : une pour les débutants, une pour les intermédiaires et une pour les confirmés !

  • La Cascade de l’Erzenbach

En plus de vous faire gagner en street cred alsacien si vous apprenez à le prononcer correctement, ce circuit vous fera découvrir des cascades nichées au cœur de la forêt ! Blotties au fond du vallon du Silberthal à proximité d’anciennes mines de fer, elles marqueront le parcours d’un peu plus de trois kilomètres, avec 250 mètres de dénivelé. Parfait pour chanter comme Pocahontas !

La Cascade de l’Erzenbach, 68700, Steinbach

Crédit @Christian Schott
  • Sentier viticole d’Orschwihr

Pour celles et ceux qui aiment le vin alsacien – ou ceux qui n’ont pas eu le plaisir de le découvrir – ce sentier est fait pour vous. Situé dans un vallon entre le Florival et la Vallée Noble, séparé de la plaine par le Bollenberg, le village viticole d’Orschwihr abrite nombre d’espèces animales et végétales (mantes religieuses, huppes faciées et nombre d’orchidées !). Sur 4.8 kilomètres et avec 148 mètres de dénivelé, il vous permettra de contempler la faune et la flore alsacienne !

Sentier viticole d’Orschwihr, 68500, Orschwihr

  • Le Hartmannswillerkopf ou Vieil Armand

Enfin, pour les plus chevronnés d’entre vous, voici une randonnée absolument incontournable autour du Grand Ballon. Le Hartmannswillerkopf, ou Vieil Armand pour les moins alsaciens d’entre nous, est un circuit de randonnée chargé d’Histoire. Le vieil Armand, c’est en effet la mémoire de la Grande Guerre ! Sur ce champ de bataille, 30 000 hommes – français et allemands – ont été broyés sous un orage d’acier. Des deux côtés des tranchées, on se disputait durement ce poste d’observation stratégique. Classé monument historique, le site abrite l’un des quatre monuments nationaux dédiés à cette période tragique.

Crédit photo : Vincent Schneider

Sur une vingtaine de kilomètres, avec un sommet qui culmine à 960 mètres d’altitude, le Hartmannswillerkopf permet de comprendre un pan de l’Histoire qui a marqué notre chère Alsace.

Le Hartmannswillerkopf ou Vieil Armand, 68700, Wattwiller

Alcool à gogo

Une fois les randonnées terminées, l’heure est venue de se reposer. En Alsace, on peut difficilement faire son chemin sans évoquer nos vins. Dans un but de découvrir les richesses de notre patrimoine viticole et d’autres délices alcoolisés, voici quelques idées sorties.

Fontaines de schnaps

Vous ne rêvez pas, il existe des fontaines de schnaps dans la Forêt noire allemande, à seulement trente kilomètres de Strasbourg ! L’occasion de pouvoir déguster des verres de qualité, les généreuses âmes qui le distillent mettant le nectar à notre disposition. Généralement compris entre 60 centimes et un euro, le prix défie toute concurrence.

Crédit @sasbachwalden.de

Bien évidemment, l’idée est davantage de découvrir une spécificité du patrimoine alsacien et allemand, plutôt que de simplement se mettre une caisse. Surtout que pour arriver à ce paradis perdu, il vous faudra effectuer une randonnée pas piquée des hannetons. Pour en savoir plus, on vous avait concocté un petit article sur le sujet.

Route des vins

Si vous venez d’arriver en Alsace, il est possible que vous ne sachiez pas que niveau vin, on pèse grave dans le game. Il serait bête de se priver d’un tel patrimoine, surtout lorsqu’il est disponible si proche de nous. Un nombre incalculable d’itinéraires sont possibles pour découvrir toute la richesse du vin alsacien et la beauté de ses paysages. Là encore, je vous propose trois idées sorties.

  • Sentier viticole des Grands Crus d’Eguisheim

Eguisheim, c’est un des plus beaux villages de France ; ce n’est pas moi qui le dit, mais bien le site officiel Les plus beaux villages de France. Berceau du vignoble alsacien, le long de ses ruelles pavées, le village, primé au plan national et européen pour la qualité de son fleurissement, montre avec joie et emphase ses maisons aux toits pointus, aux couleurs vives et aux façades à colombages. Difficile de faire plus alsacien.

Maintenant que cela est dit, parlons sentier : avec sept cépages et deux Grands Crus, « Eichberg » et « Pfersisberg » de leurs petits noms, vous en apprendrez davantage sur les méthodes de travail des viticulteurs, tout en profitant d’un joli panorama sur le village, mais aussi son vignoble.

Eguisheim, 68420, à une heure de Strasbourg

  • Sentier viticole des Grands Crus de Riquewihr

On continue dans notre tour des villags les plus stylés d’Alsace, avec Riquewihr. Ce village qui a parfois des allures de carte postale personnifiée a une architecture possédant autant de goût que son vin. C’est vous dire le délice qui vous attend. Mais avant de vous balader pieds nus sur le sentier, profitez d’abord d’un village où flâner se savoure et où on en prend plein les mirettes avec les balcons fleuris, les fenêtres sculptées et les anciennes cours pavées.

Maintenant qu’on parle du sentier, toute l’année, ce sont 17 kilomètres à pied ou en VTT qui vous attendent à travers les 6 communes du vignoble. Comptez une à deux heures, si vous souhaitez vraiment découvrir toutes les richesses d’un patrimoine extraordinaire.

Riquewihr, 68340, à 48 min de Strasbourg

Crédit photo : Office de Tourisme du Pays de Ribeauvillé et Riquewihr
  • La Route des vins en combi vert

La route des vins, ça peut se faire en voiture, en vélo et même en petit train. Mais honnêtement, est-ce que l’une de ces options tient vraiment la mesure de parcourir la route des vins en combi Wolkswagen vert ? Pas grand-chose.

Ce rêve éveillé est proposé par Paul et Vino Varlot, dont Pokaa vous parle ici. Cet œnotourisme détendu vous apprendra une multitude de choses sur les vins alsaciens, dans une bonne humeur continuelle. Une vraie belle expérience.

Toutes les infos sur Vinot Varlot se trouvent ici

Villes et villages

Parce qu’il n’y a pas que Strasbourg dans la vie, l’Alsace possède plusieurs villes et villages qui méritent le coup d’œil. Je ne pourrais pas les citer tous, alors je vais me concentrer sur les incontournables, en faisant même une petite entorse à ma chère patrie, avec une ville allemande.

  • Kaysersberg

Il y a les villages autour du mont Sainte-Odile, ceux d’Eguisheim et de Riquewihr, mais l’un des plus beaux de tous est évidemment Kaysersberg. S’il ne fait pas partie de la liste des plus beaux villages de France, le village a tout de même remporté l’édition 2017 de l’émission télévisée Le Village préféré des Français.

Là encore, vous aurez le droit à un mélange savoureux entre maisons à colombages, pont fortifié, le château impérial en ruine – après tout, Kaysersberg signifie la montagne de l’Empereur – dominant la ville et de nombreuses caves de haute qualité. A seulement une dizaine de kilomètres de Colmar, et à une heure de Strasbourg, c’est un passage obligé pour découvrir et comprendre les charmes de l’Alsace.

Pour d’autres très beaux villages alsaciens, vous pouvez également jeter un œil à Mittelbergheim ou encore Hunawihr.

  • Colmar

Est-ce encore la peine de présenter Colmar ? La petite Venise alsacienne est un passage de référence pour celles et ceux planifiant un itinéraire de visites en dehors de Strasbourg. Avec des quartiers typiques, des musées qui claquent – dont celui des Unterlinden – et des restaurants de très bonne qualité, Colmar est une ville très romantique, mais également assez bourgeoise.

Colmar en hiver

Si la rue des Boulangers ou celle des Têtes ne sont pas trop votre tasse de thé, sachez tout de même que la ville est une adresse assez prisée par les groupes de métal, qui se produisent très souvent dans la salle de concert. Une manière de casser le calme apparent de la ville.

Colmar, 68000, à moins d’une heure de Strasbourg

  • Fribourg et Heidelberg : l’Allemagne en fête

Petite entorse à notre belle Alsace, je ne pouvais pas ne pas mentionner la très belle ville allemande de Fribourg. Proche de la Forêt Noire, le lieu, pas la pâtisserie, elle possède plein de jolies choses à vous offrir. Un centre-ville très mignon, des biergarten stylés, une superbe bibliothèque universitaire et une ville médiévale sillonnée de ruisseaux, il y en a pour tous les goûts. Pour les plus footeux d’entre vous, l’équipe de Fribourg est en Bundesliga. Pour ceux qui ont le coeur bien accroché, il y a enfin la Körperwelten, une exposition de corps humains plastifiés, aux abords de la ville. Tout ça, à seulement une heure de voiture de Strasbourg !

Enfin, Heidelberg, la ville médiévale par excellence. A moins d’une heure et demie de Strasbourg, avec son centre-ville qui oscille entre modernité et histoire, beaucoup de nature et surtout son château extrêmement sympathique, cette ville allemande possède tous les charmes pour vous faire craquer ! En bonus : la montée vers le château étant bien physique, vous pourrez vous allonger dans les nombreux espaces verts qui vous attendront à votre arrivée !

Voici donc plusieurs plans pour découvrir l’Alsace et ses alentours, en-dehors de la simple ville de Strasbourg. Un moyen de passer un superbe été, pour partir en week-end ou simplement arpenter les vignes et les châteaux.

Et vous, quels sont vos bons plans en-dehors de Strasbourg ?

7 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here