Depuis trois ans, le centre Bernanos héberge une trentaine de mineurs non-accompagnés. Aujourd’hui, il doit trouver 55.000€ pour financer des travaux de remise aux normes. Les jeunes et les bénévoles qui les accompagnent se mobilisent. Une expovente de leurs dessins est organisée au Troc’afé, tandis que la municipalité s’est engagée à mettre 40.000€ de son budget « tourisme et solidarité » à disposition de la paroisse catholique.

Situé au cœur du campus de l’Esplanade, le centre Bernanos est à la fois le lieu de rencontre de l’aumônerie universitaire et d’un foyer étudiant. Depuis décembre 2016, c’est aussi un refuge pour une trentaine de jeunes réfugiés. Venus d’Afrique de l’Ouest et d’Asie centrale, ils auraient entre quinze et dix-sept ans. Le conseil départemental du Bas-Rhin réfutant leur minorité, l’aide sociale à l’enfance refuse de les prendre en charge. Le père Thomas, le responsable du centre Bernanos, leur a ouvert la porte de sa structure dont nous vous parlions l’été dernier.

Aujourd’hui, près de 200 bénévoles l’assistent dans sa mission d’accueil. L’association Caritas a financé la construction d’une douche réservée aux jeunes réfugiés l’année dernière, tandis que plusieurs d’entre eux ont fait leur rentrée au lycée en septembre. Problème, le centre n’a pas été conçu pour servir de logement de nuit ; suite à sa visite cet été, la commission de sécurité de la préfecture du Bas-Rhin appelle le centre à se mettre aux normes. La facture des travaux est estimée à 55.000€. Le centre Bernanos, qui vit de dons, n’en a pas les moyens.

Pour recueillir des fonds, les jeunes réfugiés et les bénévoles qui les accompagnent ont eu l’idée de vendre les portraits qu’ils ont réalisés durant des ateliers de dessins. Leurs dessins, ainsi que des photographies construites avec des photographes professionnels, sont exposés au Troc’afé. Un vernissage y est organisé ce samedi après-midi en présence des jeunes, qui se proposent de tirer le portrait des curieux pour quelques euros. Mercredi 15 mai, la municipalité en la personne de Paul Meyer a annoncé participer à hauteur de 40.000€ aux travaux du centre Bernanos.


Nous Bernanos : Expo-vente au Troc’afé en faveur des jeunes réfugiés
L’événement Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here