Cette année, après l’Islande et son majestueux glacier, c’est au tour de la Finlande de faire flotter son drapeau au cœur de la place Gutenberg. Ce centre névralgique de notre belle ville se transforme depuis ce vendredi en une carte postale moitié mignonne moitié reloue. La Finlande, c’est le pays imaginaire du père Noël avec sa région fétiche, la Laponie. Mais c’est aussi un lieu où la nature est préservée, où les contrées sont protégées et où un respect bien particulier est porté sur la faune et la flore. La Finlande est certes un pays développé qui fait des envieux dans de nombreux domaines, mais elle est également une destination pleine de mystères et de rêveries. Présente depuis ce vendredi sur le marché, nous sommes allé y faire un tour pour goûter ses spécialités. 

On y mange quoi ?

Principalement du saumon, qu’ils font fumer préalablement au bois devant des visiteurs qui sont capables de camper une heure devant cet impressionnant spectacle pyrotechnique.

Mais aussi quelque chose de plus surprenant… de la saucisse d’élan :

Et ça donne quoi ? 

Comme souvent au marché de Nöel, l’afflux massif des curieux rend les cuisiniers et leurs armées de serveuses et serveurs un peu stressés. Toute cette excitation peut rendre l’expérience un peu brutale et elle perd de ce fait une bonne partie de son charme. Mais l’odeur des produits et la curiosité occupent suffisamment l’esprit pour faire abstraction.

  • Le saumon et sa salade de pommes de terre (12,00 €)

Ce plat est riche en saveur : on sent que ce saumon, après avoir été maté avec fascination, a finalement fait son taff et procuré un plaisir gustatif après le plaisir visuel. La salade un peu tiède est bonne et fondante mais la portion ne satisfera qu’à moitié un appétit de femmes et d’hommes normalement constitués. Le marché de Noël est une occasion en or de goûter plusieurs spécialités, ce qui peut expliquer les petites portions. Mais du coup, il serait juste de réduire un poil les tarifs, non ?

  • La saucisse d’élan mignon (6,00 €)

Très honnêtement j’ignorais qu’on mangeait de l’élan, je pensais naïvement qu’il s’agissait d’une espèce protégée. Et bien non, ils en font de la saucisse qu’ils distribuent allègrement accompagné d’un pain délicatement tartiné d’une saucé inconnue. Au final cette saucisse était assez bonne et ses saveurs font penser à celles de la saucisse de Morteau qu’on trouve tout près de chez nous, en Franche-Comté.

Et vous, envie de faire un tour place Gutenberg et se laisser tenter par les charmes du Nord?
Si jamais, petit conseil, un tipi finlandais y est installé pour manger en intimité au coin du feu.

Respect aux jeunes femmes qui cravachent pour suivre la cadence infernale des commandes à la criée.

ENJOY 


Cabanon de la Finlande
Marché de Noël
Place Gutenberg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here