Voilà une nouvelle semaine qui débute. Halloween, la Toussaint, le mois d’octobre sont passés, Macron aussi. Une semaine comme une autre dans notre charmante bourgade. Nous voilà en novembre, le décompte est lancé quant à nos jours de tranquillité avant le marché de Noël. Bredele et Manele sont de sortie et je pense raclette matin, midi et soir. Mis à part que ce temps ne me donne envie que de manger et de dormir, je vous ai quand même préparé un petit agenda de la semaine chargé de bonne bouffe, de plantes vertes et d’art pour embellir votre appartement avant les froides soirées d’hiver. Mais au programme, il y a aussi du ciné et du théâtre rien que pour profiter des salles surchauffées, sans oublier le bon plan chouchoutage pour vos petites peaux fragiles.


Programme pour une semaine entre cuisine arménienne, plantes à gogo, soin du corps et clubbing


  • PASSER UNE SOIRÉE ÉTRANGE AU KISS MY HEART

>> Mercredi 7 novembre, la brasserie Wow en collaboration avec l’agence de communication « Noblesse Désenchantée », accueille pour la première fois la soirée « Kiss my Art ». Une soirée hybride qui sera à la fois gourmande, festive, et artistique jusqu’au bout des ongles (et des tenues), avec performances étranges et projections vidéos… On connaît déjà Noblesse Désenchantée pour ses soirées originales, entre autre au Moulin de la Wantzenau ou ses événements surprenants dans des lieux tenus secrets jusqu’à la dernière seconde. Préparez-vous à être étonnés ! Ce soir : planchettes, petits plats goûtus, art hybride et une nouvelle playlist par Alex Nevil et le Synthétique vous feront passer une soirée hors du commun. En savoir plus.

  • APPRENDRE LA CUISINE ARMÉNIENNE

>> Mercredi 7 novembre, au Kuirado, un prof de cuisine natif du pays, vous propose un atelier afin d’apprendre à cuisiner arménien. Après l’élaboration des divers plats, vous les dégusterez tous ensemble. La cuisine de l’Arménie est à rapprocher de la cuisine turque, libanaise et grecque. En entrée, on y mange souvent des mezzés dont du houmous, moutabal, böreks, dolmas, taboulé….  Les plats sont principalement à base de poissons et de brochettes de viande, appelées khorovadz. Le sens de l’accueil arménien obligeant l’hôte à offrir à son invité « plus que ce qu’il possède », la table idéale est celle sur laquelle il semble y avoir une profusion de victuailles. Des saveurs à découvrir et déguster ce soir tous ensemble. En savoir plus. 

  • PARTICIPER AU MOIS DU FILM DOCUMENTAIRE

>> Jeudi 8 novembre, pour lancer le programme de ce mois qui sera plein de documentaires plus intenses les uns que les autres, le Cinéma Star projette le film d’ouverture:  » Samouni Road ». Mêlant prises de vues réelles et scènes animées, le film de Stefano Savona, projeté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, est une œuvre indispensable. Après l’extraordinaire « Tahrir, place de la Libération », sur la révolution égyptienne, le Palermitain Stefano Savona, archéologue de formation, continue de documenter la situation du Moyen-Orient puisque « Samouni Road » se déroule à Gaza. Le film remonte à un moment particulier de la guerre : l’opération « Plomb durci », frappes de l’armée israélienne qui causèrent des pertes humaines et matérielles massives parmi les civils palestiniens. Il s’attache plus particulièrement à une famille des faubourgs de Gaza, les Samouni. Ce faisant, la question qu’il pose est essentielle : comment, après une telle déflagration, peut-on reconstituer la trame pulvérisée du temps et l’idée même de « continuité » que toute famille incarne ? « Samouni Road », c’est le portrait de cette famille avant, pendant et après l’événement qui a changé leur vie à jamais. En savoir plus.

  • ACQUÉRIR DES ŒUVRES D’ART UNIQUES AU SALON RÉSONANCE(S)

>> De vendredi 9 novembre à lundi 12 novembre, se tient la 7 ème édition du salon Résonance(s) au parc des expositions du Wacken.  Avec ses plus de 17 000 visiteurs l’année dernière, le salon Résonance[s] est devenu le salon emblématique des métiers d’art en France et en Europe. Tu pourras y découvrir sur 6000 m2 différents métiers de l’art, à travers des pièces uniques ou en séries limitées. Arts de la table, mode, mobilier, sculpture, déco, luminaires, bijoux, arts graphiques, il y en aura pour tous les goûts.Le jury de sélection, toujours plus exigeant a sélectionné avec soin 205 créateurs issus de toute l’Europe et pour la première fois cette année du Canada et du Japon, en mettant un point d’orgue à maintenir le niveau d’excellence du salon, mais aussi à renouveler ses exposants pour apporter nouveauté et fraîcheur. Le bon plan pour acquérir une pièce unique, inédite, singulière et raffinée. En savoir plus.

  • TRANSFORMER SON APPART EN FORET VIERGE

>> Samedi 10 et dimanche 11 novembre, de 9h à 19 h, l’Aedaen Gallery se transforme en jungle tropicale. Après le succès de la première édition à la Manufakture, qui a été littéralement dévalisée en une journée, « Plantes pour tous » redébarque à Strasbourg avec sa « Grande Vente de Plantes » à 2 euros, 5 euros et 10 euros.
Fans de cactus, de yukka, de ficus, il y en aura pour tous les goûts et toutes les bourses. Tu peux même assister à l’atelier terrariums ou venir acquérir de beaux cache pots en terre cuite. Ramène ta brouette, ton appart va se transformer en forêt vierge. En savoir plus.

 ALLER VOIR L’ HILARANT « FAITES L’AMOUR PAS DES GOSSES »

>> Samedi 10 novembre à l’Illiade, la comédie romantique sans filtre et hilarante, « Faites l’amour, pas des gosses », vous dit tout… Et surtout la vérité sur le couple, la grossesse, le mariage, l’accouchement, la libido quand on est 3… Et l’adolescence… oui parce que les bébés aussi mignons soient-ils, se transforment un jour ou l’autre en une espèce à part : l’adolescent… Bref entre la baby-sitter psychopathe, la belle-mère, les voisins et les vacances ratées, Lucas et Julie vont devoir redoubler d’amour et d’imagination…Pour ceux qui ont des enfants, c’est le moment d’en rire ! Pour ceux qui n’en ont pas, c’est le moment de réfléchir ! Au final tout ça… C’est que du bonheur, oui ! En savoir plus.

  • SE FAIRE CHOUCHOUTER A L’INSTITUT MÉTAMORPHOSE

>> Pendant tout le mois de novembre, pour fêter ses 26 ans, l’institut de beauté Métamorphose, propose -20 pourcent sur les prestations de service ! Le moment idéal pour se faire chouchouter ! Que tu sois plutôt tenté par un soin du visage, un modelage du corps, une épilation (à moins que t’ai envie de garder tes poils pour l’hiver), une manucure, un massage, ou une petite session maquillage, tout est possible, tout est imaginable. La bonne occasion pour prendre soin de soi avant toutes les agressions de l’hiver. Gourmandise, Chocolat, Rêverie, Ayus Lomi, Hanakasumi, Chakra Stone, escale à Bora Bora… Autant de soins relaxants qui font vaguement penser au Kamasutra. Un mélange de gestes occidentaux, orientaux et asiatiques pour une technicité précise, l’occasion de t’offrir ou d’offrir sous forme d’un bon cadeau, un moment d’’évasion à l’institut de beauté Métamorphose à Strasbourg. En savoir plus. 

  • AIGUISER SES PAPILLES A LA SOIRÉE METS ET VINS DU BOMA

>> Lundi 12 novembre, pour une première à l’hôtel ethnique-chic le Boma, Lucas vous fait découvrir son domaine, le Domaine Rieffel ! 10 hectares de vignes, actuellement en cours de conversion vers l’agriculture biologique, sont plantés en riesling, en gewurztraminer, en sylvaner ainsi qu’en pinot noir et blanc. Pour accompagner cette soirée de dégustation de vin, le chef Cédric Kallenbach te préparera un menu en parfaite harmonie avec les vins. De quoi passer une soirée à s’exalter les papilles.
Au menu: Ceviche de Daurade Royale aux fruits de la passion, lait de coco, oignons rouges et citron vert / Raviole de foie gras et velouté de potiron/ Volaille d’Alsace, polenta crémeuse, légumes d’hiver et jus aux marrons/ Assortiment de fromages affinés par la maison Saint-Nicolas et pour finir Entremet poire et chocolat Caraïbe. En savoir plus. 

  • FAIRE LA FÊTE TOUTE LA NUIT

>> Jeudi 8 novembre, le caveau du Local met à disposition, instruments de musique, micros et public, pour te permettre de faire découvrir au monde ton incroyable talent, sans passer par un plateau télé. Ou peut-être que si tu veux tenter The Voice, ça peut être une idée ingénieuse de tester tes qualités vocales sur un public restreint, dans un caveau, avant de t’afficher devant le monde entier et de risquer de finir dans le zapping. Au Local, c’est bon enfant, c’est toujours une chouette ambiance, on boit des coups, on rencontre des gens tops et puis on taquine la guitare, alors viens y faire un tour, allez viens on est bien! En savoir plus.

>> Vendredi 9 novembre, le Rafiot fête ses 11 ans et invite pour l’occasion, l’un des pionniers de la scène house/techno française : Dj Deep. Si l’on fait une brève rétrospective sur la carrière de l’artiste parisien, on constate qu’il n’y a eu aucune fausse note et qu’elle se traduit par une ligne directrice nette et précise. Ce soir, il sera au Rafiot pour souffler les bougies de ce club à la programmation éclectique et de qualité. En savoir plus.

>> Vendredi 9 novembre, Letherique sera à la Kulture pour la première résidence Vodoo Theory. Co-fondateur du collectif Leitmotiv et activiste radiophonique bien connu du milieu strasbourgeois par le biais de son émission Sharivari sur Radio Capsule, Letherique est un amoureux des ambiances cinématographiques et spatiales qu’il sait dompter d’un plaisir certain. En savoir plus.

>> Samedi 10 novembre au Kalt, c’est une pure soirée techno qui se profile avec des DJs tout droits venus de Détroit et de New-York. Au programme:  Erika, DJ et productrice à la tête du label Interdimensional Transmissions et des soirées No way Back.  En live solo ou sous l’alias Ectomorph, Erika est une habituée des warehouses et des clubs techno. Elle vient de sortir l’EP Stalker sous Ectomorph avec BMG. Patrick Russell sera également de la partie, vétéran de la techno US originaire du Michigan, il est aujourd’hui basé à New York où il joue régulièrement aux soirées Bunker. Les sets de ces deux phénomènes étant une véritable expérience à vivre, la soirée promet d’être grandiose. En savoir plus.

BONNE SEMAINE LES MANNELES !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here