« Quand on partait de bon matin
Quand on partait sur les chemins
À trottinette… » 

Une petite révolution commence à prendre racine dans le paysage strasbourgeois. Après les vélos en libre-service avec Vélhop et les voitures en autopartage avec Citiz, c’est au tour des trottinettes de la start-up Knot de rouler sur le sol alsacien. 

Roule, roule avec Knot ! 

On a beau être la capitale française du vélo, ce n’est pas pour autant qu’on ne peut pas s’essayer à un autre moyen de locomotion. Knot – start-up strasbourgeoise – a notamment décidé de se lancer dans le monde de la trottinette en libre-service, avec la création de huit stations installées directement à côté des parkings Parcus de la ville. Crée spécialement pour les trajets dits du « dernier kilomètre », ce mode de circulation devrait te permettre de te déplacer plus facilement en ville et sur le campus universitaire. 

Implantées pour le moment à Paris, à Colmar et dès la semaine prochaine à Strasbourg, elles devraient également prendre part au rêve américain et débuter une aventure aux USA, mais également en Allemagne. À noter que les trottinettes sont produites pas très loin d’ici, à Duttlenheim #MADEINALSACE

Crédit photo : Knot – La Knot Team

Et ça fonctionne comment Jamy ?

C’est très simple Fred ! Tout fonctionne avec l’application Knot, qui est disponible sur Google Play et Apple Store. Il te suffira de créer un compte, de localiser la station la plus proche puis de débloquer la trottinette de ton choix. À la fin de l’utilisation, il suffira de remettre la trottinette dans l’une des stations disponibles. 

Côté tarifs, pas de déception grâce à des prix plutôt raisonnables. Tu auras le choix entre le service à la minute et celui à l’heure, d’un euro symbolique pour 30 minutes d’utilisation à 10 euros pour cinq trajets de 8h

Station présente devant le cinéma UGC
Un test concluant ? 

Hier soir, lors de l’inauguration d’une des stations, je n’ai pas pu m’empêcher de tester l’une des trottinettes présentes. Non seulement, elles sont plutôt faciles à utiliser, mais elles sont également adaptées à la ville de Strasbourg et ses gros pavés qui jalonnent nos rues. Contrairement à d’autres trottinettes, la sensation de vibration est très faible. De plus, elles se plient très facilement, ce qui te permet de la transporter un peu partout, même dans le tram. Pour plus d’information sur le développement de ce nouveau mode de locomotion, tu peux toujours aller visiter leur site internet

Si la flotte des 40 premières trottinettes sera opérationnelle la semaine prochaine, elle devrait s’agrandir dans les prochains temps, et être rejoint par des trottinettes électriques au début de l’année 2019. Petit conseil avant de se quitter : en roulant sur les trottoirs, n’oubliez pas de faire attention aux piétons !

Why (K)not la trottinette après tout, non ? 

Crédit photo : Knot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here