titre

On vous en parlait il y a quelques semaines, 70 000 mégots avaient été ramassés par des bénévoles dans plusieurs coins de la ville. Cette action était non seulement symbolique, mais également écologique, quand on sait qu’un mégot peut polluer jusqu’à 500L d’eau. C’est aujourd’hui au tour de la ville, et plus précisément au conseil municipal, de continuer la lutte contre la cigarette. La question qui est posée aujourd’hui est de savoir si la cigarette doit tout simplement être banni de l’ensemble des parcs strasbourgeois.

C’est lundi 25 juin que le conseil municipal va débattre et voter pour l’interdiction ou non de la cigarette dans les espaces verts de la ville. Si cette mesure a déjà été mise en place dans le parc de l’Orangerie, de la Citadelle, du Contades et dans l’ensemble des aires de jeux, elle va certainement être étendue aux autres parcs de Strasbourg. Cependant, si l’amende pour non-respect de l’interdiction ne devrait arriver que l’année prochaine, la politique non fumeur dans les parcs pourrait s’appliquer dès cet été. 

Plusieurs partenaires de la ville font partie de ce projet, notamment la ligue conte le cancer. Et si les critiques risquent de se faire sentir, il semblerait qu’un grand nombre d’habitué de la promenade soit déjà pour cette interdiction. C’est ce qu’indique une étude réalisée dans le parc de la Citadelle.

A noter que si les amendes ne devraient pas arriver avant 2019, c’est parce que la ville souhaite développer un accompagnement des personnes ayant pour but d’arrêter le tabac. Surtout quand on sait qu’en France, 80 000 personnes meurent chaque année à cause du tabagisme. 

Alors, bonne ou mauvaise idée la tolérance zéro des cigarettes dans les parcs ? 
titre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here