Un strasbourgeois à Tchernobyl

0
1472

Que savons-nous de Tchernobyl ?

Lieu de mémoire ?
Paradis des photographes ?
Rappel de notre vulnérabilité en dépit du progrès ?
Décor parfait pour un film d’horreur ?

Chacun trouvera midi à sa porte et lui donnera l’étiquette qu’il voudra.

Pour ma part, les documentaires et les photos circulant sur le web ne me suffisaient pas. Je voulais en savoir un peu plus.

J’ai donc quitté mon Alsace natale une combinaison sous le bras, un masque autour du cou et mon appareil photo en main.
Direction : l’Ukraine !

Vivre l'expérience ?

Clique ici

Un strasbourgeois à Tchernobyl - Pokaa
Petit rappel historique :

Le 26 avril 1986, les ingénieurs de la centrale nucléaire de Tchernobyl lancent une procédure de test pour auto-alimenter le réacteur du bloc 4. Malheureusement, les choses ne se passent pas comme prévues, il y a un couac et le réacteur entre en fusion. S’en suit un incendie spectaculaire qui ouvrira un trou béant par lequel la radioactivité sortira dans toute l’Europe hormis la France et ses impénétrables frontières.

À 3km du lieu de la catastrophe, la ville la plus proche s’appelle Pripyat. « Ville modèle » pour l’époque, elle accueillait les nombreux travailleurs de la centrale ainsi que leurs familles. En tout, 49360 personnes dont un grand nombre d’enfants. Elle sera complètement évacuée 30 heures après le début de l’incident.
Aujourd’hui, c’est une ville fantôme.

Un strasbourgeois à Tchernobyl - Pokaa

Vivre l'expérience ?

Clique ici
titre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here