Deux années entières sont passées et Egeria est enfin né. Il y a 2 ans de cela, presque jour pour jour, je me rendais à proximité de Strasbourg pour assister à la naissance de ce court métrage réalisé par Florian Coulon.
IL FAISAIT FROID, très froid… Mais nous étions une bonne équipe à rendre ce dream come true.

Qu’est ce qu’Egeria ?

Egeria c’est avant tout un moyen métrage auto-produit de 48 minutes, entièrement conçu en noir et blanc !
Financé par crowdfunding, le tournage a été réalisé en une semaine durant le mois glacial de Février et a mobilisé plus de 30 personnes issues du monde de l’audiovisuel et du cinéma.

Le Synopsis :

 -Dans un petit village de France, un peintre vit reclus dans son atelier, terrifié par le temps qui passe et par la peur d’une mort imminente. Mentalement déséquilibré et hanté par le désir de laisser une trace de son passage parmi les vivants, il est prêt à tout 
sacrifier pour réaliser son plus beau tableau : le chef-d’oeuvre qui le fera passer à la postérité. – 

ACTEURS

 REGIS LE ROHELLEC : Le peintre

884520_495936473775259_1016198869_o
AURORE PHILIPPON : La fille du peintre

883495_495937493775157_560919579_o

 JEAN-CLAUDE TISSERAND : L’ami du peintre 

882305_495938410441732_542908486_o
 La muse

544030_559587030735529_56796710_n


Que représente Egeria pour toi Florian ?

“L’idée d’EGERIA est née lors de la lecture d’une phrase de Jean Cocteau  «Un chef d’oeuvre est une bataille gagnée contre la mort». Immédiatement des images se sont entremêlées. Le noir et blanc s’est imposé de lui même. En tant qu’auteur, c’est un film que j’ai moi-même du mal à définir. J’ai voulu transmettre l’idée du temps qui passe : le tic-tac oppressant d’une horloge dont les aiguilles nous rappellent à chaque seconde que nous nous rapprochons inexorablement de notre propre saut dans le néant. Toute tentative de marquer son temps est vaine puisque tout est voué à disparaître un jour ou l’autre.”

Du 23 au 24 janvier s’est déroulée pour la première fois la projection d’Egeria dans la Galerie Cheloudiakoff de Belfort. Une bonne partie de l’équipe et des donateurs furent mobilisés.

10944059_10204497187604388_305171352_n

Egeria est  pour moi un très beau projet artistique qui mérite d’être vu. C’est avant tout un énorme travail plastique mélangeant les grandes lignes directrices de l’histoire de l’art : les plans de natures mortes, une maîtrise absolue des noirs et blancs, une gamme de gris pour le plaisir de nos yeux… Le tout, justement contrasté.
Je vous tiendrai au courant dès que les dates de projections tomberont !

921669_515908878444685_1514219101_o
887046_495936800441893_407764815_o
466417_515908811778025_249604612_o
966628_515908921778014_1161885245_o
891644_495937187108521_2092079954_o
893175_495937340441839_1466702520_o
966897_515908571778049_202192467_o
Quelques photographies argentiques :

IMG466
IMG507
IMG511
Facebook : EGERIA : Le Film

Le site : EGERIA

contact : [email protected]


Photographies : Maria Fernandes 

Photographie de couverture : Igor Cheloudiakoff

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here