Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Fête de la musique, 14 juillet et ciné plein air : à Strasbourg, l’été sera exaltant (et gratuit)

9.5k Lectures
Publicité

Ce mardi 28 mai, Strasbourg a dévoilé sa programmation pour cet été. Une année 2024 placée sous le signe de la capitale mondiale du livre et de son oeuvre Pages Blanches, mais aussi dédiée à une Fête de la musique prolongée et le retour de grands classiques strasbourgeois. On vous dit tout sur le programme, à nouveau 100% gratuit.

En 2022, c’était « À nous l’été ». En 2023, inversion : « L’été est à nous ». Cette année, pas de thème précis, juste un prisme : Strasbourg capitale mondiale du livre. L’événement influencera une bonne partie de la programmation estivale strasbourgeoise, et notamment à travers son oeuvre place du Château : Pages Blanches.

Au-delà de la programmation culturelle, la Ville a souhaité bouleverser un peu les codes, avec une Fête de la musique sur trois jours et un 14 juillet renouvelé. Une volonté de « développer des rendez-vous pour les habitants quels que soient leur quartier ou leur CSP », selon Guillaume Libsig, adjoint à la vie associative. Passons au programme, une nouvelle fois entièrement gratuit.

Publicité
élus strasbourg
© Nicolas Kaspar / Pokaa

Le gros temps fort : « Pages Blanches », l’oeuvre emblématique de Strasbourg capitale mondiale du livre

C’est indéniablement le gros temps fort de l’été strasbourgeois : Pages Blanches, l’installation de 750 m2 au pied de la cathédrale. Encore en chantier, ses grandes voiles sont néanmoins visibles. On vous avait déjà présenté le projet, alors passons directement à la programmation.

Déjà, l’oeuvre sera inaugurée le 31 mai à 18h30. Ensuite, tout le mois de juin sera centré autour de l’œuvre en elle-même. Les Strasbourgeois(es) pourront ainsi profiter de Pages Blanches tous les jours, et chaque week-end, des visites décalées, des ateliers de lecture ou d’écriture ou encore des scènes ouvertes seront organisés.

Par la suite, quatre thèmes seront au coeur des événements proposés les vendredis, samedis et dimanches en juillet et en août :

  • « Une page pour savourer » : du 5 au 7 juillet, puis du 2 au 4 août
  • « Une page pour rêver » : du 12 au 14 juillet, puis du 9 au 11 août
  • « Une page pour voyager » : du 19 au 21 juillet, puis du 16 au 18 août
  • « Une page pour vibrer » : du 26 au 28 juillet, puis du 23 au 25 août
On veut montrer que capitale mondiale du livre c’est festif et joyeux, mais aussi poétique.
Anne Mistler, adjointe à la culture
pages blanches
© Nicolas Kaspar / Pokaa

Niveau programmation, tous les vendredis à partir de 18h, Pages Blanches se mettra à danser. Différents bals seront alors organisés, entre danses latines, musique électro, bal littéraire ou bal moderne. Les samedis en fin de journée, les concerts et les spectacles prendront le relais, avec du jazz, de la chanson française et même des drag shows les 10 et 11 août. Les dimanches seront quant à eux plus centrés sur les familles.

Pour terminer, Pages Blanches aura quelques gros temps forts à retenir : un bar littéraire le 5 juillet et le 2 août dès 17h, deux karaokés en live les 6 juillet et 3 août dès 19h30 ou encore des performances autour de la gastronomie les 7 juillet et 4 août. Enfin, deux nuits blanches seront programmées entre 18h et 2h du matin, les 20 juillet et 31 août, avant de célébrer la fin de l’été avec une silent party le 1er septembre à 7h07, heure du lever du soleil au pied de la cathédrale. Le reste de la programmation estivale de Strasbourg capitale mondiale du livre est à retrouver ici.

pages blanches
© Nicolas Kaspar / Pokaa

Une Fête de la musique sur 3 jours

Autre nouveauté de cette programmation estivale 2024 : « un nouveau format autour de la Fête de la musique » selon Guillaume Libsig. Plus concrètement, trois jours consécutifs seront dédiés à la musique à Strasbourg : le 21, le 22 et le 23 juin.

On veut que la Fête de la musique retrouve sa spontanéité à Strasbourg.
Guillaume Libsig, adjoint à la vie associative

C’est la classique Fête de la musique qui ouvrira les festivités le vendredi 21 juin, toujours dans le centre-ville et dans les différents quartiers strasbourgeois. Et nouveauté : il n’y aura pas de grands concerts sur la place Kléber. À la place, dès 18h, une scène « découverte » plus petite accueillera des artistes locaux/les et peu connu(e)s du grand public, avec une autre située place Gutenberg.

La Symphonie des Arts prendra ensuite le relais les 22 et 23 juin, avec deux jours de concerts au Jardin des Deux-Rives. Des concerts d’artistes locaux/les s’enchaîneront dans l’après-midi avant que les têtes d’affiche n’arrivent. Le 22 juin, ce sera l’Orchestre philharmonique de Strasbourg, reprenant les classiques Shéhérazade, Le songe d’une nuit d’été, Carmen et Don Quichotte. Pour le dimanche 23, la tête d’affiche n’est pas encore annoncée.

Un 14 juillet avec des drones !

Autre nouveauté pour cet été 2024 : le 14 juillet. La Fête nationale sera célébrée en fanfare à Strasbourg, avec non pas un mais deux bals populaires. Le premier sera organisé dans le patio de Pages Blanches avec notamment dès 18h un concert chorale et performatif Les Dames de France. Le second sera le traditionnel bal place de la Bourse dès 20h.

Il sera suivi du feu d’artifice à 22h30, avec une innovation : cette année, la Ville de Strasbourg utilisera des drones pour agrémenter le spectacle. « Volonté de s’adapter aux annulations de plus en plus fréquentes » selon Guillaume Libsig, les 400 drones permettront de réaliser un spectacle quoi qu’il arrive, avec même un accompagnement son et lumière, si tout va bien.

Dernière incertitude : le 14 juillet est également la date de la finale de l’Euro, qui se tient en Allemagne. Si la France va au bout de la compétition, le casse-tête organisationnel sera sans aucun doute conséquent pour la Ville.

Strasbourg été feu d’artifices du 14 juillet
© Adrien Labit / Pokaa

Docks, FARSe et ciné plein air : le reste des événements de l’été

Après ces différentes nouveautés, l’été à Strasbourg revient aux fondamentaux avec ses grands événements estivaux. Les Docks d’été dureront cette année du 6 juillet au 1er septembre, avec une plage en accès libre de 8h à minuit et une base nautique ouverte de 15h à 19h du dimanche au jeudi, et de 15h à 21h les vendredis et samedis.

Le FARSe doit de son côté reculer d’une semaine, à cause des Jeux olympiques. Le festival des arts de la rue se tiendra du 23 au 25 août, avec 70 représentations artistiques d’une trentaine de compagnies locales et européennes. Sauf changement de dernière minute, un Village festif du FARSe devrait également faire son retour, et des surprises seront prévues les semaines avant le festival, notamment du côté de l’hôpital.

Les cinés plein air organisés par les Films du spectre et Speaker reviennent également pour une nouvelle édition, avec 9 projections organisées chaque vendredi du 5 juillet au 30 août. Pour l’occasion, l’événement ira à Cronenbourg, Hautepierre, au Neudorf, au Heyritz, à Koenigshoffen et aux Deux-Rives.

Strasbourg été chill concert contades
© Adrien Labit / Pokaa

Enfin, on peut encore mentionner le Kiosque en musique tous les dimanches à 17h, du 2 juin au 1er septembre, avec sa programmation musicale variée ainsi que sa prog’ jeune public du 3 juillet au 28 août les mercredis. Toujours côté musique, des représentations de danses alsaciennes auront lieu tous les dimanches place Gutenberg et des concerts alsaciens investiront plusieurs places de la ville.

Côté musées, le 5e lieu organisera dans sa cour quatre spectacles les jeudis soirs à regarder bien installé(e)s dans des transats, tandis que les médiathèques et le TAPS ont également préparé un programme estival aux petits oignons. Bref, on ne va pas s’ennuyer cet été.

Une programmation culturelle dans tous les quartiers

Pour terminer, Strasbourg continue de développer sa programmation estivale dans les quartiers politiques de la Ville (QPV). Benjamin Soulet, adjoint à l’équité territoriale, annonce des spectacles poétiques, des immersions costumées et théâtrales, un manège participatif ou encore un spectacle de marionnettes dans 10 QPV, dont Cité Spach/Rotterdam.

Dans la même veine, la compagnie Arachnide animera différents quartiers de la ville lors de tournées, tandis que le spectacle Haut comme trois livres de la compagnie Médiane permettra aux enfants dès 9 mois de jouer avec les livres, et même d’en créer.

Enfin, l’élu annonce une nouvelle tournée des Bibliobus, ainsi que l’ouverture cette année encore des cours d’école pendant l’été. Le processus est élargi à d’autres quartiers, comme la Canardière, Elsau ou Cronenbourg pour profiter d’îlots de fraîcheur, avec des transats, des boîtes avec jeux, des boîtes à livres et même des toilettes sèches.

Malgré le temps maussade, l’été se prépare doucement à Strasbourg, autour de capitale mondiale du livre. Une saison culturelle, musicale et artistique avec quelques nouveautés, qui essaye encore et toujours de sortir du cadre du simple centre-ville. Il n’y a plus qu’à espérer que le soleil soit lui aussi de la partie !

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Info locale"

À la une

Fête de la musique, 14 juillet et ciné plein air : à Strasbourg, l’été sera exaltant (et gratuit)

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Info locale”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !