Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Assistez aux répétitions de « Giselle », le nouveau ballet de l’Opéra de Strasbourg

5.1k Lectures
Publicité

En ce début d’année, au Ballet de l’Opéra national du Rhin (BOnR), c’est Giselle qui mène le bal. Du 14 au 20 janvier, l’un des plus célèbres ballets de notre patrimoine revient fouler les planches de l’opéra strasbourgeois (et jusqu’au 5 février, à Mulhouse puis Colmar). À quelques jours de la levée de rideau, on vous fait gagner cinq places pour une visite exclusive, ce jeudi 5 janvier de 18h30 à 20h : les chanceux et chanceuses pourront assister aux répétitions depuis les coulisses et rencontrer Martin Chaix, le chorégraphe.

Voilà une belle manière de commencer l’année : en 2023, Martin Chaix s’attaque à un des plus célèbres ballets français, sur une musique composée par Adolphe Adam et Louise Farrenc, d’après un livret de Jules-Henri Vernoy de Saint-Georges et Théophile Gautier. Un ballet romantique teinté de fantastique en deux actes, créé à l’Académie Royale de Musique de Paris le 28 juin 1841 et qui a fait rêver des générations de spectateurs et spectatrices.

Publicité

Mais attention, s’il adapte un grand classique, le chorégraphe en livre ici une version modernisée : « exit tutus, robes de mariée et chaumières en carton-pâte : les personnages de cette Giselle féministe dansent en perfecto et smoking dans un univers urbain, mais toujours avec la même passion », nous dit-on. Et on vous offre l’opportunité d’y assister, à pas feutrés, en exclusivité, ce jeudi 5 janvier, de 18h30 à 20h !

Giselle : derrière le ballet, une héroïne

Mais avant tout : qui est Giselle ? Une jeune femme qui « danse quand elle est heureuse, […] danse quand elle est triste, […] danse pour célébrer l’amour ». Une héroïne au destin tragique, une femme trompée qui sombre dans la folie puis meurt de son chagrin lorsqu’elle découvre que son bel Albrecht n’est pas celui qu’il dit, et qu’il est déjà lié à une autre alors qu’il lui a juré fidélité.

BOnR + OnR + ballet + giselle
Répétitions de "Giselle" de Martin Chaix – BOnR © Agathe Poupeney

L’histoire aurait pu s’arrêter là. Mais la nuit suivant sa mort, l’esprit de Giselle se fait rappeler par Myrtha et d’autres « Willis ». Des jeunes femmes qui comme elle, ont été trahies par leurs amants, blessées, et surtout décédées dans la fleur de l’âge, « avant d’avoir vécu leurs vies de femmes » et qui se vengent des hommes en les entraînant dans leur danse mortelle.

Une relecture féministe

Proposer Giselle en 2023 n’est pas un hasard pour Martin Chaix. Influencé par les luttes féministes, le chorégraphe a revu sa copie en en imprégnant sa dramaturgie et son approche : il en modifie l’histoire avec un nouveau dénouement et place son héroïne dans un univers plus contemporain.

Une façon pour lui d’aborder « les questionnements et aspirations d’une société contemporaine, qui elle-même se déconstruit et se reconstruit pour donner un écho aux voix qui longtemps ont été mises au ban », écrit-il dans sa note d’intention.

BOnR + OnR + ballet + giselle
Répétitions de "Giselle" de Martin Chaix – BOnR © Agathe Poupeney

Rajoutant que « […] le ballet que nous connaissons tous est un reflet d’une vision masculine datée, où s’ajoute l’absolution de comportements qui nous paraîtraient aujourd’hui hautement préjudiciables. Mais qu’en serait-il si l’on éclairait le récit à la lumière des dernières évolutions sociétales en termes de combats féministes et de libération de la parole des femmes ? ».

Il ajoute également à la musique originelle d’Adolphe Adam, celle de sa contemporaine Louise Farrenc (au travers de ses symphonies n°1 et n°3). Compositrice et pianiste ovationnée en son temps, considérée comme une des pionnières de la musique de chambre du XIXème siècle, elle fut malgré tout une grande oubliée de l’histoire de la musique, à l’instar de nombreuses autres compositrices. Et ce n’est finalement que très récemment que son travail jouit à nouveau d’un regain d’intérêt, « certainement grâce à l’impulsion des mouvements féministes » écrit Martin Chaix.

Il explique que cette relecture de Giselle sera aussi « l’occasion d’apporter un élément de réponse aux questionnements qui agitent de nos jours le monde du ballet et les interrogations quant à la représentation, souvent surannée, voire obsolète, de certains personnages et/ou situations qui ne sont plus en phases avec les bouleversements sociétaux de ces dernières décennies ».

…Alors, on ne sait pas pour vous, mais ce n’est pas l’envie qui nous manque de rencontrer cette nouvelle Giselle !

Le jeu concours !

Pour tenter de remporter une visite exclusive des répétitions du nouveau ballet de l’OnR, ce jeudi 5 janvier de 18h30 à 20h, et voir Giselle au plus près depuis les coulisses, et une rencontre de bord de plateau avec son chorégraphe et metteur en scène Martin Chaix, il vous suffit de :

– Liker la page Facebook de l’Opéra national du Rhin
– Liker et partager cette publication
– Liker la page Instagram de Pokaa

Restez attentives et attentifs sur Messenger : on vous contactera si vous êtes sélectionné(e)s !

Et pour celles et ceux qui n’auront pas cette chance, vous pouvez toujours découvrir le ballet en prenant vos places par ici.

bonr + onr + ballet + giselle
Illustration © Laura Junger / BOnR

Article soutenu mais non relu par l'Opéra national du Rhin

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Concours"

À la une

Assistez aux répétitions de « Giselle », le nouveau ballet de l’Opéra de Strasbourg

Commentaires (5)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Concours”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !