Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Du disco à l’électro, le festival Merci Beaucoup va faire danser Strasbourg pendant 2 jours

3.6k Lectures
Publicité

À Strasbourg, chaque année en mai, l’agenda est autant booké par les festivals et les soirées que par les jours fériés. D’ailleurs, pour sa deuxième édition du Merci Beaucoup festival, le collectif strasbourgeois MRCBCP se cale une fois de plus avant le lundi de Pentecôte ! Un nouveau rendez-vous aux Studios du Rhin les samedi 18 et dimanche 19 mai. Au programme ? De l’italo-disco, de la techno, de la house sur deux jours et deux nuits de festivités pour danser jusqu’au lundi. Tu veux ton pass festival ? On t’en fait gagner deux en fin d’article.

Depuis 2016, le collectif strasbourgeois Merci Beaucoup (MRCBCP) a à cœur « de multiplier et décloisonner les expériences culturelles », grâce à de nombreux événements dont leur festival éponyme. L’an passé, 1.200 personnes avaient répondu à l’appel de sa première édition. Et le voilà qui revient les samedi 18 et dimanche 19 mai, veille de jour férié !

Un festival qui se veut être « une aventure intimiste mais puissante », conviant les musiques actuelles et les arts numériques, avec des concerts, DJ sets, animations « atypiques » et autres performances interactives. Un « événement culturel local, fédérateur, festif, ludique, éco-responsable, inclusif ».

Publicité

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Merci Beaucoup (@mrc_bcp)

Dans tes oreilles : de l’italo-disco, de la techno, de la house, naviguant jusqu’à la new wave, new beat, new age et dance, et des sonorités trances et progressives ; sur deux jours, deux nuits et deux scènes. Avec une programmation diurne en extérieur, et une version nocturne, en intérieur, avec également des figures locales, et même internationales.

Une affiche locale et internationale

De la star internationale

Pour son festival, MRCBCP est une fois de plus allé digger quelques DJ à la carrière internationale…

On commence avec l’une des têtes d’affiche du samedi : Shubostar (uju Records), « force cosmique de la galaxie de la musique électronique ». Coréenne d’origine, venue tout droit de Berlin, elle est une « artiste à suivre » d’après DJMag, qui agite les scènes du monde entier, de ses sons italo-disco, mêlant « synthétiseurs rétro et rythmes électroniques modernes ».

Merci Beaucoup festival + Shubostar
Shubostar. © Document remis

Il la précédera aux platines : Demi Riquísimo, patron de son label Semi Delicious. Un enfant de Détroit, reconnu dans le métier, qui débarquera de Londres pour un set qui sentira bon l’acid, l’italo-house et le disco. Une patte qui l’a fait jouer dans des clubs prestigieux tels que la Fabric à Londres, le Prince Charles à Berlin…

Pour clôturer le samedi, MRCBCP cale DC Salas, producteur belge (présents sur des labels prestigieux dont Live at Robert Johnson ou Biologic Records qu’il codirige) et résident du Fuse à Bruxelles. Originaire du Pérou, le Bruxellois nous fera voyager « avec de la house, de la techno, du wrongspeeder, du disco et du New Beat ». Le credo de Diego ? « L’énergie mène toujours la danse. »

Le lendemain, pour finir avec tout le monde dès 3h du matin : la DJ et productrice Audrey Danza, connue pour « créer des moments euphoriques avec un mélange homogène de techno et de trance ». Basée entre Genève et Berlin, elle est à l’origine du label et des soirées Proxima, résidente du Motel Campo depuis 2019 et régulièrement aux platines du Berghain ou du Panorama Bar.

Avant elle, pour nous faire danser sur des « vibes progressive-house et new-age trance des années 90 » : le producteur et DJ parisien CLINT (Slowciety). « Une des figures émergentes de la scène électronique française underground », avec des sons joués à l’internationale (de Coachella à la Boiler Room, le Panorama Bar…).

Et pour finir, de Lyon : Justine Forever (Club Forever, HMS) livrera, elle, un live le dimanche. Son univers ? Une « évo[cation] de la vie nocturne dans sa totalité ». Avec « une musique dansante et mélodique, sombre et maline, racée mais accrocheuse », héritière « d’un passé glorieux, […] où attitude punk et noirceur new wave se mêlaient dans la moiteur des clubs ».

Des talents d'ici aussi

Si MRCBCP aligne déjà plusieurs de ses talents avec Aneka le samedi, et Bambou, Bim, Kleo et Perruche, le dimanche, et Datis sur les deux jours ; il a à cœur d’inviter d’autres figures qui font bouger Strasbourg.

Merci beaucoup festival + datis + kleo
Datis et Kleo au Merci Beaucoup festival (première édition, 2023). © Robin Tomasetto / Document remis

Samedi, on croisera ainsi Callèn (Cymatique Records) qui te fera taper du pied sur de la minimal et de la techno, Françesco (Club_Tonic_) avec un set aux sonorités italo-disco, disco et indie dance. Ou encore Makar (Cie Watt, Cymatique Records) qui reviendra cette année encore pour que tu vibres avec son univers empreint de « soulfull et ghetto house de Chicago avec une correspondance pour le break UK ».

En aprèm, Valentino t’emmènera, lui, à travers la « house, techno, breaks avec des influences old school et contemporaines » ; quant à Zhar elle fermera la scène extérieure sur des « percussions amazigh, imprégnée du hip hop et du breakdance ».

Dimanche, pour te faire onduler entre deux concerts : Just Yasmine (Z·est radio) qui te régalera « de la house à l’électro-chaabi et world ».

Car si on t’annonçait plus haut le live de Justine Forever, on retrouvera aussi en concert le duo strasbourgeois DuR ChatoN, composé de la chanteuse et plasticienne Sophie Laronde et du producteur de musique Nico Moldav. Un live plastique, performatif et énergique « allant de la synth-pop à l’électroclash » et qui te fera gueuler contre les « Poduits de la beauté ».

Des animations et un village d'activités

Au-delà de sa programmation musicale, le Merci Beaucoup festival c’est aussi des animations. Pour réveiller notre « âme d’enfant », le collectif a conçu un petit village d’activités.

Pour t’occuper, t’auras le choix entre des cours de house dance avec Sarah Bidaw, ou de Club Yoga (sur un set live) avec Laura Diebold ; défier tes potes sur des jeux vidéo sur de veilles consoles ou autour d’une table de ping-pong, d’un Puissance 4 géant ou un maxi Jenga… Ou tenter de remporter goodies et autres gros lots sur le bingo !

Petite nouveauté pour profiter à tout âge des activités en journée : le créneau gratuit pour les familles, le dimanche de 11h à 15h, et une gratuité pour les kids de moins de 12 ans sur l’intégralité du festival.

Tu pourras aussi profiter d’une pause pour découvrir l’exposition d’art numérique (dont Yo Ecoute Voir, une installation audio-réactive et générative), ou t’affaler dans les transats et autres espaces de détente disposés un peu partout, dans une scéno qui s’annonce minimaliste mais immersive.

Et bien sûr : grailler avec de la petite restauration maison (dont du végé) avec des tartes flambées, et une carte des boissons locales, avec même des sessions de dégustations des vins Pépin (créés par les fondateurs du domaine Achillée). Bref : tout pour que tu te régales sur le festival.

À gagner : 2 Pass pour le Merci Beaucoup festival !

On t’a mis l’eau à la bouche et t’as déjà le pied qui te démange ? Pour profiter du week-end (sans te soucier de ton lundi qui sera férié), si tu n’as pas déjà ton laissez-passer pour le Merci Beaucoup festival : tente de le gagner ! À remporter ? 2 Pass Festival (valables pour les deux jours et les deux nuits).

Pour participer, rien de plus simple, il te suffit de :

Les gagnant(e)s seront tiré(e)s au sort rapidement : reste connecté(e). (N’est-ce pas une bonne raison de dire… « Merci Beaucoup » ?)

Merci Beaucoup
Soirée des 5 ans de Merci Beaucoup (2022). © Jules Nehlig / Document remis

Événement

Merci Beaucoup festival - deuxième édition

Quoi ?

Festival de musiques électroniques avec lives, DJ sets, expos, jeux et animations

Quand ?

Samedi 18 et dimanche 19 mai (veille de jour férié)

où ?

Aux Studios du Rhin, 2 rue du Rhin-Napoléon, à Strasbourg

Plus d'infos ?

Programme complet
L’événement Facebook
Billetterie en ligne

Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans ; et pour les familles le dimanche de 11h à 15h.
Une consommation gratuite pour les étudiant(e)s sur présentation de la carte étudiante à l’entrée.

Merci beaucoup festival
© Document remis

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Concours"

À la une

Du disco à l’électro, le festival Merci Beaucoup va faire danser Strasbourg pendant 2 jours

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Concours”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !