Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Résonance[s], l’incontournable salon d’art contemporain revient faire rêver Strasbourg

2k Lectures
Publicité

C’est un régal pour les yeux, un mélange d’audace, de raffinement et surtout, de savoir-faire qui séduit chaque année un public de 20 000 curieux et curieuses. Résonance[s], le salon européen des métiers d’art, qui met la création contemporaine à l’honneur est de retour ce mois-ci. Il nous revient même cette année avec une édition anniversaire : les dix ans !

Du vendredi 11 au lundi 14 novembre, il prendra ses quartiers dans le nouveau Parc des Expositions de Strasbourg, avec pas moins de 180 créateurs et créatrices, des expos, des activités et même, un focus sur la Maison Mugler. Et la bonne surprise, c’est que nous vous faisons gagner 10 invitations pour ce salon d’exception en fin d’article !

Publicité

Attendu chaque année par les acteurs du secteur comme les amateurs, le salon résonance[s] prouve une fois encore, avec cette édition anniversaire des dix ans, son haut niveau d’excellence et d’exigence. C’est en 2012 que la frémaa (Fédération des métiers d’art d’Alsace) a pris le risque de se mesurer aux plus grandes institutions, en créant à Strasbourg son propre salon des métiers d’art. Un parti pris risqué mais qui a fait ses preuves en devenant l’un des premiers, en France et en Europe. Un vrai succès.

Les infondus + résonance[s] + frémaa
Les infondus, souffleurs de verre © Document remis

Dans son édito, Christian Fuchs (président de la frémaa) dit de résonance[s] « [qu’il] se veut être une locomotive pour les métiers d’art, une vitrine faite pour donner le goût de l’objet unique, beau et bien fait, à nos contemporains trop souvent leurrés par l’objet industrialisé ». Le salon comme un contre-poids à l’industrie de masse ? Il en a en tout cas, la volonté, puisqu’il valorise l’esthétique et la technique, tout en restant en accord avec « la quête d’authenticité et d’écoresponsabilité de notre monde en mutation ».

Latimeria + résonance[s] + frémaa
Latimeria, métallier © Document remis

De l'art, de l'art, de l'art

Si la nomenclature des « métiers d’art » recense près de 300 activités, on retrouvera sur ce salon 180 artisans-artistes dans des domaines aussi variés que les arts graphiques, la décoration et la sculpture, la bijouterie-joaillerie, le mobilier, les luminaires, les arts de la table, la coutellerie, sans oublier la mode et les accessoires… En soi, presque tous les objets qui peuplent notre quotidien, revus et corrigés par des artisans aux doigts de fées.

À la pointe de la tendance, voire même « révélateur » des prochaines, il est l’un des rendez-vous les plus importants du domaine. Et pour développer sa portée nationale et européenne, seront attendus cette année au salon, des créatrices et créateurs issus de douze régions françaises et sept pays européens.

Une façon de découvrir non seulement la création locale (avec des Strasbourgeois et Strasbourgeoises, comme Mathilde Cochepin, Lucia Fiore, Cécile Villemain, etc.), mais aussi ce qu’il se passe chez nos voisins : un petit tour de France et d’Europe des métiers d’art, à 10 minutes du centre-ville, ça n’a pas de prix.

Des expositions et la Maison Mugler comme invitée d'honneur

À édition exceptionnelle, invité exceptionnel. Pour rendre hommage au génial Manfred Thierry Mugler, décédé en janvier dernier, la frémaa convie la Maison Mugler à exposer des œuvres originales de ce Strasbourgeois d’origine.

Le créateur de mode, lui-même amateur des métiers d’art, s’est distingué tout au long de sa carrière avec des créations folles qui n’avaient pas froid aux yeux : costumes de scène (pour le Cirque du Soleil, Beyoncé, Mylène Farmer et tant d’autres), défilés de mode, photographie, spectacles (avec Les Mugler Follies, à Paris, et The Wyld, à Berlin)… Il a su révolutionner tout à la fois le monde de la mode, de la haute-couture et de la parfumerie (avec son iconique Angel sorti en 1992).

Outre ce focus sur Mugler, et au-delà des nombreux stands du salon, résonance[s] nous invite comme à chaque édition, à plusieurs expositions. L’une d’entre elle nous fera découvrir le verrier et artiste contemporain Antoine Leperlier.

Mondialement reconnu pour son travail de la pâte de verre – qui requiert technique et rigueur –, il est exposé dans de multiples musées et galeries, à l’international. Le salon profite ainsi de l’Année internationale du Verre (proclamée par l’Assemblée Générale des Nations Unies) pour faire la lumière sur son œuvre, dans une sélection de ses pièces.

Antoine LEPERLIER + résonance[s]
Antoine LEPERLIER, verrier © Christian Ferrari

Pour la troisième édition consécutive, le salon organise une expo collective inédite sur un thème choisi. Cette année, une trentaine de créateurs et créatrices travailleront autour de : BOTTLE.COLLECT[s]. L’idée ? « Revisiter et sublimer un objet », ici, celui de la bouteille et de ses dérivés (flacon, fiole), avec en fond, la question écologique derrière ce contenant (souvent jetable). L’expo mettra d’ailleurs aux enchères ces œuvres uniques, le samedi 12 novembre à 17h, au profit de l’association Zéro Déchet Strasbourg qui « [accompagne] les citoyens vers un mode de vie plus écologique et respectueux de l’environnement », et « prône le retour de la consigne qui paraît être un levier essentiel dans la réduction des déchets à la source ».

Et pour célébrer ses dix ans, résonance[s] met sur pied une rétrospective originale autour des dix œuvres qui ont illustré ses affiches des dix dernières années. Avis aux collectionneurs : celles-ci seront également à la vente.

Aline FALCO + résonance[s] + frémaa
Aline FALCO, enlumineur © Document remis

Des rendez-vous autour des métiers d'art

Pour aller encore plus loin, le salon propose aux curieux des conférences, des projections autour des métiers d’art (de leurs enjeux comme de leur évolution) et des démos (la technique du verre au chalumeau, le tissage sur métier à tisser et l’orfèvrerie). Quant aux plus jeunes, ils pourront mettre la main à la pâte, au travers d’ateliers pédagogiques (découverte de l’impression typographique, de la vannerie et de la poterie)… De quoi peut-être révéler des vocations parmi la nouvelle génération !

À noter aussi, le jeu-concours qui sera organisé tout au long du salon… Avec à la clef, un joli cadeau : une œuvre de métier d’art. Mazette !

Jeu-concours : des invitations à gagner pour résonance[s] !

En parlant de concours, on vous fait gagner 10 invitations pour le salon! Pour cela, rien de plus simple. Il suffit de :

– Liker page Facebook de résonance[s]
– Liker et partager cette publication
– Liker la page Instagram de Pokaa

Restez aux aguets sur Messenger : on vous contactera bientôt si vous êtes sélectionné(e)s !

Événement

résonance[s]

Quoi ?

Salon européen des métiers d’art et de la création contemporaine

Quand ?

Vendredi 11, samedi 12 et dimanche 13 novembre de 10h à 19h30
Lundi 14 novembre de 10h à 18h
L’événement Facebook

où ?

Nouveau Parc des Expositions Strasbourg-Wacken
Avenue Herrenschmidt 67000 Strasbourg

Plus d'infos ?

Site internet
Facebook
Intagram

résonance[s] + frémaa

Article soutenu mais non relu par Résonance[s]

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Concours"

À la une

Résonance[s], l’incontournable salon d’art contemporain revient faire rêver Strasbourg

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Concours”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !