Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité
File d'attente carburant

Peur d’une pénurie d’essence : quelle situation pour le carburant à Strasbourg ?

4.6k Lectures
Publicité

Depuis quelques temps, les files d’attente se multiplient devant les stations essence, à Strasbourg comme ailleurs en France. Une situation provoquée par un ensemble de facteur : une grève dans les raffineries, des menaces de pénurie et des décisions de l’État pour endiguer le tout. Alors que la grève est reconduite encore ce mercredi 12 octobre, on fait le point.

Depuis 2020, la France a souvent des airs de Jour de la marmotte. Files d’attente interminables devant les supermarchés avant le confinement, pénuries de papier-toilette ou plus récemment de moutarde : les scènes parfois surréalistes s’enchaînent continuellement. Désormais, c’est l’essence qui est concernée : après avoir atteint des prix délirants pendant des mois, elle est aujourd’hui une denrée rare. Un phénomène qui n’épargne pas Strasbourg.

Publicité
station essence
Les prix il y a quelques mois. © Samuel Compion / Pokaa

Un contexte de grève et les spectres d’une pénurie

Ces derniers jours, difficile de passer à côté : la station TotalÉnergies strasbourgeoise située à l’Observatoire connaît de longues files d’attente. De son côté, celle située route d’Oberhausbergen se retrouve très souvent hors service. La raison ? Une grève des salariés pour une augmentation des salaires, au sein des deux raffineries françaises du groupe Esso-ExxonMobil, tout comme dans les raffineries exploitées par Total. Une grève encore reconduite ce mercredi 12 octobre.

Forcément, cette grève provoque des difficultés d’approvisionnement des stations services. Au 10 octobre, 29,4% des stations étaient en difficulté, comme l’a affirmé Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique. Et ce manque d’essence provoque une grande affluence devant les stations services strasbourgeoises, avec des habitant(e)s qui se ruent pour faire le plein, par nécessité mais surtout crainte d’une pénurie. D’ailleurs, si vous cherchez des stations où de l’essence est disponible, vous pouvez le faire sur cette page.

place de la bourse voiture parking
© Hugo Favre Napoli/Pokaa

La préfecture du Bas-Rhin appelle au civisme

En réponse à cette situation, et pour tenter d’endiguer la situation, ainsi que la crainte des Strasbourgeois(es), la préfecture du Bas-Rhin a publié un communiqué de presse lundi 10 octobre, en appelant « au civisme des automobilistes et usagers ».

Par ailleurs, elle rappelle que « dans le département du Bas-Rhin, la situation ne laisse pas présager un risque de pénurie à ce stade. Les stocks sont suffisants dans les dépôts et l’approvisionnement en carburants fonctionne normalement. » Pour les Strasbourgeois(es), il reste d’ailleurs la solution d’aller en Allemagne, même si les prix y sont beaucoup plus élevés.

De son côté, l’État prend également des décisions à l’échelle nationale. Depuis ce mardi 11 octobre, le remplissage de jerricans à la pompe doit être interdit dans toute la France. Par ailleurs, le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran a déclaré ce mardi sur RTL que : « Le gouvernement appelle à ce que la totalité des blocages soient levés sans délai. Sans quoi, nous prendrons nos responsabilités, c’est-à-dire que nous pourrions être amenés à les lever. »

Une décision finalement prise dans le journée puisque, selon franceinfo, Élisabeth Borne a déclaré : « J’ai demandé aux préfets d’engager la procédure aux réquisitions des personnels indispensables au fonctionnement des dépôts d’EssoxxonMobil ». Une décision qui ne manquera pas de faire parler, et qui annonce des périodes de turbulence qui risquent de durer. 

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Info locale"

À la une

Peur d’une pénurie d’essence : quelle situation pour le carburant à Strasbourg ?

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Info locale”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !