Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Darness : la nouvelle cantine marocaine qui cuisine des « kazdals » pour tout Strasbourg

261 Lectures
Publicité

C’est une jolie nouveauté qui a ouvert ses portes en juin dernier du côté du Faubourg-de-Saverne. Désormais, juste à côté de l’arrêt de tram, on retrouvera Darness, un tout nouveau restaurant aux airs de fast-food qui propose une jolie sélection de plats qui constituent certain des piliers de la cuisine marocaine. Tajines, petites entrées aux saveurs du pays, couscous, pâtisseries orientales, boissons maisons et le fameux kazdal (que l’on vous présentera), la sélection est courte, mais le plaisir et grand. On est entré dans les cuisines et on a donné de la fourchette pour vous présenter un petit resto qui compte bien s’implanter un peu partout à Strasbourg.

 

Darness, c’est un tout petit resto de quartier d’une quarantaine de couverts (terrasse comprise) qui a ouvert discrètement pendant l’été en laissant se propager le bouche à oreille. Avec un nom que l’on peut traduire par « Maison du Monde », Darness souhaite proposer aux Strasbourgeois de goûter à des plats mijotés maison, des préparations qui font partie de la culture culinaire marocaine comme les tajines avec en plus de jolis détails qui apportent apporte un vrai plus. 

Imaginé par quatre potes de longue date, c’est un projet d’amis fidèles qui ont des idées et qui se rassemblent ici, autour d’un projet commun. Une belle histoire de copains, des plats maîtrisés qui mijotent, une transparence totale, de la tradition et de l’originalité à Strasbourg, il n’en fallait pas plus pour piquer notre curiosité. 


Le Maroc et sa gastronomie à l’honneur


Chez Darness, ce sont les bons plats à partager en famille qui sont mis à l’honneur. Sans chichi, mais avec le respect du travail bien fait et les épices du pays. Au menu, on retrouve donc des plats traditionnels dont Najib, l’un des quatre associés a le secret. Le couscous est bien sûr à l’honneur (aux boulettes de bœuf, au poulet, à la merguez, à l’agneau, aux 4 viandes ou végé), mais aussi les tajines (aussi sous différentes variantes). 

Mais la plus belle originalité, c’est sûrement ce fameux sandwich que l’on appelle affectueusement le kazdal. Derrière ce nom, on retrouve l’un des best-sellers de la street-food marocaine, un sandwich garni à la viande de notre choix enroulé dans la fameuse crêpe marocaine, le msemen. Coupé en deux, il est ensuite plongé dans une petite sauce fromagère (on n’en dira pas plus) et franchement, ça donne envie de croquer. 

Avec ces petits plats mijotés à manger sur place et ces snack à manger sur le pouce, on peut dire que Darness est à la fois un restaurant et un fast-food (de qualité) à destination de celles et ceux qui ont le temps mais, aussi des plus pressés. Et si parfois les petits restos lésinent sur le fait maison, ici, le pain, les crêpes, les desserts, mais aussi les boissons, sont faites sur place (jasminade, thé glacé ou citronade). Voilà pourquoi, rien qu’au nez, on sait qu’on va avoir affaire à une cuisine maison. Et il n’y a qu’à voir les aubergines sortir du four, qui serviront au caviar d’aubergine, pour en être convaincu.


Un restaurant qui apporte un vrai plus dans le paysage strasbourgeois

À Strasbourg, beaucoup de restaurants proposent des plats orientaux, et chaque quartier ou presque, a son ambassadeur. Mais très peu proposent de vraies originalités. Ici, les quatre potes à l’origine du projet souhaitent proposer des plats peu courants, mais ils ont aussi pour but de faire de ce restaurant un vrai lieu de passage, ouvert à toute heure, c’est pourquoi l’adresse est ouverte en continu (et la cuisine aussi) toute la journée pour boire un verre ou pour manger un bout quand ça nous chante. 

Situé au milieu d’une rue très passante, Darness compte bien devenir une véritable cantine pour celles et ceux qui passent dans le coin, un rendez-vous des curieux et des habitués qui se rassemblent à toutes heures. Et pour réunir un maximum de monde dès le matin, l’équipe propose également des petits-déjeuners d’inspiration marocaine, de 8h30 à 11h, à un tarif plutôt abordable (8,50 €). 

Tous ces petits détails, mis bout à bout, font de ce petit restaurant oriental une vraie originalité dans le paysage du centre strasbourgeois. En plus, le projet ne s’arrête pas là, nos quatre potes du jour ont de l’ambition et sont déjà en train de façonner le quartier (et le resto Le Mandala juste à côté), on vous en parle très bientôt. 


DARNESS

14 Rue du Faubourg-de-Saverne
67000 Strasbourg
Ouvert du lundi au jeudi de 11h30 à 22h et du vendredi au samedi de 11h30 à 22h30
Le site du restaurant
La page Facebook
Le compte Instagram

*Article soutenu mais non relu par Darness.

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Restos"

À la une

Darness : la nouvelle cantine marocaine qui cuisine des « kazdals » pour tout Strasbourg

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Restos”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !