Le festival du Temple Neuf propose, pour la troisième année consécutive, trois semaines de concerts au sein de l’Église du même nom. Musique du monde, classique ou jazz : douze concerts feront vibrer les murs du monument religieux et pour la majorité d’en eux, l’entrée est libre. L’occasion de se mettre au frais et de se laisser porter par la musique, dans un cadre atypique !


Située en plein cœur de Strasbourg, à deux pas de la place Kléber, l’actuelle église du « Temple Neuf » (de l’allemand « Neue Kirche ») a été construite entre 1874 et 1877. Elle se situe à l’emplacement de l’ancienne église des Dominicains, datant du 13e siècle et détruite lors d’un bombardement en 1870. Si l’église est un lieu de cultes protestants, c’est aussi un lieu de culture. 

Tout au long de l’année, l’église du Temple Neuf accueille en effet différentes manifestations culturelles, telles que des expositions ou des concerts. Du 6 au 23 juillet, le Festival du Temple neuf y prendra place à son tour, pour sa troisième édition : pendant trois semaines, l’Église accueillera ainsi de nombreux concerts de musique classique, de jazz ou encore de musiques du monde. Une programmation variée pour satisfaire sa curiosité musicale, tout en profitant de la fraîcheur qu’offre en général les édifices religieux. En plus, à l’exception des concerts des 9, 16 et 23 juillet, toutes les représentations sont en entrée libre et sans réservation.

© Facebook Eglise du Temple Neuf


12 concerts étalés sur 3 semaines

Le festival débutera le mercredi 6 juillet avec du jazz, grâce au Strasbourg Brass Band, une fanfare dans la plus pure tradition britannique et alsacienne. Le lendemain, Amy Lin proposera un récital de piano, inaugurant le nouvel instrument du Temple neuf : un Steinway de 1911. Vendredi 8, la musique jazz retentira de nouveau grâce à Franck Wolf et Matskat, soufflant un petit brin de folie dans le monument religieux. Enfin, samedi soir, direction le Portugal avec un concert de fado classique, symbole identitaire de Lisbonne et du pays, inscrit à l’UNESCO au Patrimoine de l’Humanité. 


Après trois jours de pause, le festival reprendra de plus belle le mercredi 13 juillet grâce à un concert de jazz manouche proposé avec Di Mauro Swing pour un moment de fête et de partage. Jeudi 14 juillet, le voyage musical fait escale en Bretagne, avec la Maîtrise de la Cathédrale de Saint-Brieuc, de jeunes chanteurs âgés de 11 à 15 ans sous la direction de Goulven Airault. Vendredi 15 juillet, place de nouveau au jazz avec le duo de pianistes OB2. Pour terminer cette semaine, c’est un concert de musiques irlandaises, gaéliques et celtes que feront découvrir les membres du groupe The Curious Bard et leur invitée, la chanteuse Ilektra Okatiopoulou


Enfin, la dernière semaine du festival s’ouvrira le mercredi 20 juillet avec du swing manouche et de la chanson française portés par Marcel Loeffler. Le jeudi 21 juillet, Lidia Ksiazkiewicz présentera à son tour un récital de piano, tandis que le vendredi 22 juillet, le groupe Quero Quero Choro fera vibrer le public du Temple Neuf avec de la musique brésilienne. Pour finir, le samedi 23 juillet, le spectacle de musique classique “Elles”, d’après le livre “Mozart était une femme” de Aliette de Laleu, viendra clore le festival. 


Festival du Temple Neuf

Du 6 au 23 juillet
Eglise du Temple Neuf
Place du Temple Neuf, Strasbourg
La programmation
L’évènement Facebook

Toute la programmation détaillée est à retrouver ici.

*Article soutenu mais non relu par le festival du Temple Neuf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here