Ce dimanche 19 juin se déroulait le second tour des élections législatives. Presque deux mois après les présidentielles ayant vu la victoire d’Emmanuel Macron, Strasbourgeoises et Strasbourgeois retournaient aux urnes pour élire leurs trois député(e)s. Dans notre ville, c’est la Nupes qui remporte ces législatives. On fait le point.

Comme cela avait pu être le cas au premier tour, l’abstention a atteint des sommets en ce dimanche 19 juin. Néanmoins, Strasbourg a connu une participation plus forte que l’ensemble du Bas-Rhin, mais également qu’il y a cinq ans. En effet, la participation s’établissait à 19,9 % à 12h, contre 13,72 % en 2017 dans notre ville et 19,39 % dans le Bas-Rhin. Rebelote à 17h, où la participation strasbourgeoise atteignait 35,24 %, contre 28,78 % cinq ans plus tôt et 31,09 % dans le Bas-Rhin. Finalement, la participation à Strasbourg atteint 47,11 %. Soit moins qu’au premier tour, mais bien mieux qu’au deuxième tour de 2017 où elle avait seulement atteint 39,2%.

© Caroline Alonso/Pokaa


Les résultats : à Strasbourg, le retour de la gauche

Alors que la majorité présidentielle avait obtenu les trois sièges de députés en 2017, 2022 a vu les choses changer. En effet, alors qu’elle s’opposait dans trois duels différents face à la Nupes, c’est l’union de la gauche qui remporte la bataille à Strasbourg par deux victoires à une. Un nouveau bon résultat pour la gauche à Strasbourg, après les municipales de 2020 et les départementales de 2021.


1ère circonscription du Bas-Rhin (62 699 électeurs inscrits, 50,02 % de participation)

Cette circonscription, 100 % strasbourgeoise, regroupe les secteurs Centre-ville, Gare, Halles, Finkwiller, Orangerie, Hautepierre, Koenigshoffen, Montagne Verte, Elsau. Sandra Regol (EELV- Nupes) est élue députée devant Alain Fontanel (Renaissance – Ensemble) avec 51,47 %.

  • Sandra Regol (EELV- Nupes) : 51,47 % (24,83 % des électeurs inscrits)
  • Alain Fontanel (Renaissance – Ensemble) : 48,53 % (23,42 % des électeurs inscrits)

L’info à retenir : Sandra Regol sort gagnante dans la circonscription qui a le plus voté à Strasbourg pour ce second tour des élections législatives. Pour Alain Fontanel en revanche, c’est une troisième défaite consécutive lors d’élections à Strasbourg.


2ème circonscription du Bas-Rhin (73 382 électeurs inscrits, 47,25 % de participation)

Cette circonscription regroupe les quartiers strasbourgeois de la Krutenau, de l’Esplanade, de la Meinau, du Neudorf et du Neuhof-Stockfeld, en plus de la commune d’Illkirch-Graffenstaden. Dans le deuxième duel opposant la Nupes à la majorité présidentielle, Emmanuel Fernandes (France Insoumise – Nupes) rapporte une deuxième victoire à la Nupes et est élu député devant Sylvain Waserman (Modem – Ensemble) avec 51,23 %.

  • Emmanuel Fernandes (France Insoumise – Nupes) : 51,23 % (23,15 % des électeurs inscrits)
  • Sylvain Waserman (Modem – Ensemble) : 48,77 % (22,04 % des électeurs inscrits)

L’info à retenir : C’est la surprise de la soirée à Strasbourg. En effet, avec la victoire d’Emmanuel Fernander, c’est première fois qu’un Insoumis devient député en Alsace. Une belle victoire pour le parti de Jean-Luc Mélenchon qui réussit enfin à s’implanter localement à Strasbourg.


3ème circonscription du Bas-Rhin (70 927 électeurs inscrits, 44,40 % de participation)

Cette circonscription, la moins strasbourgeoise, regroupe Cronenbourg et la Robertsau, en plus des communes de Schilitgheim, Bischheim, Hoenheim, Reichstett et Souffelweyersheim. Bruno Studer (Ensemble – Renaissance) est réélu député devant Sébastien Mas (France Insoumise – Nupes), avec 54,53 %.

  • Bruno Studer (Renaissance – Ensemble) : 54,53 % (23,06 % des électeurs inscrits)
  • Sébastien Mas (France Insoumise – Nupes) : 45,47 % (19,23 % des électeurs inscrits)

L’info à retenir : La réélection de Bruno Studer est la seule victoire de la majorité présidentielle dans notre ville, dans la circonscription strasbourgeoise avec le moins de participation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here