Il y a quelques jours, on vous présentait l’hôtel-restaurant Le Chut à travers une recette de chef(fe) estivale, juste histoire de vous mettre l’eau à la bouche. Aujourd’hui, on est heureux de vous montrer l’établissement dans son ensemble, de la terrasse aux chambres, avec toutes les nouveautés et les particularités qui font de ce lieu l’une des plus belles pépites de la ville. Changement de proprio, nouveau chef, coup de frais à l’intérieur comme à l’extérieur, valorisation de la partie hôtel : il y a eu du changement. Aujourd’hui, le Chut conserve son ADN premier, tout son charme et ce cachet si particulier pour repartir à la conquête des Strasbourgeois(es) d’une toute nouvelle manière. Petit tour du propriétaire.




Nous sommes en plein cœur du plus beau quartier de la ville, la Petite France bien sûr. C’est ici et plus précisément dans la rue du Bain-aux-Plantes que l’on retrouve Le Chut et sa nouvelle équipe. Repris en juillet 2021 par deux Strasbourgeois, Philippe Munck et Michael Roumet, il est pendant longtemps resté presque trop discret, presque confidentiel. 

Mais aujourd’hui, la nouvelle team ouvre grand les portes, fait entrer le soleil et apporte un vent de fraîcheur en transformant ce lieu en restaurant plus populaire, plus accessible et ce n’est évidemment pas pour nous déplaire. Tout en préservant le charme d’antan et ce style unique qui lui est propre (pas touche aux bâtiments historiques), l’équipe a voulu apporter de grands changements et une toute nouvelle vision et ce, à tous les étages.


Un nouveau chef, une nouvelle équipe et une toute nouvelle idée de la restauration

Le Chut, c’est à la fois un restaurant et des chambres d’hôte. Dans son style, il est unique à Strasbourg et c’est sans doute l’un des plus charmants hôtels-restaurants de style traditionnel de la ville. En cuisine, on retrouve un jeune chef de 30 ans, Cyril Ponton, un visage connu de la restauration strasbourgeoise. Son style à lui, c’est une cuisine locale, fraîche travaillée à partir de produits du marché, une cuisine pleine de couleurs, bourrée de saveurs originales. 

Dans chaque assiette, Cyril apporte une importance toute particulière au visuel et quel que soit le plat que l’on vous apporte, il y aura toujours une nouvelle saveur qui titille les papilles. Même si le plat que l’on vous propose est un incontournable d’apparence assez simple, une viande ou un poisson braisé, il y a toujours une petite touche de surprise et ça fait toute la différence. Entre cuisine du monde et cuisine traditionnelle (française et alsacienne), le chef s’éclate à proposer de grands classiques, souvent revisités, mais aussi des petites pépites que l’on n’a pas l’habitude de voir comme une crème de maïs ou un chutney de choucroute (entre autres). Ses sauces, bien punchy et toujours travaillées, finissent de nous faire penser que l’on a affaire à un vrai cuisinier. 



Un cocon de calme et de verdure en plein cœur de la ville

En s’installant au Chut, on change d’univers : on est toujours à Strasbourg, mais le charme du lieu nous emmène ailleurs. Ce bâtiment historique à colombages, cette terrasse qui donne sur l’eau, ces grands arbres et ces larges parasols, on est dans un lieu exceptionnel avec un charme qui ne sort d’aucun catalogue de déco. Les vieilles pierres, les plantes grimpantes, ce bois que l’on entend presque grincer, ces belles nappes blanches, tout l’environnement est assez envoûtant, on dirait presque que le lieu a une âme. 

Mais Le Chut, ce n’est pas seulement une terrasse, c’est aussi un joli patio et deux salles intérieures, au rez-de-chaussée et au premier étage dans lesquelles on peut s’installer et venir manger quand le temps est moins clément. En tout, on peut compter au moins 80 couverts et tout est plus ou moins amovibles, parfait pour des petits dîners discrets ou des réceptions à plusieurs. Les Strasbourgeois(es) ne connaissent que trop peu cette facette-là du Chut, pourtant, croyez-moi, elle vaut le coup d’œil, il faut juste oser passer le palier et entrer dans ce bâtiment aussi charmant que chargé d’histoire.



Un restaurant, oui, mais un hôtel, aussi !

Vous l’avez compris, Le Chut, c’est également un hôtel et comme on pouvait l’imaginer, il ne ressemble à aucun autre. En tout, les convives pourront retrouver 7 chambres, chacune avec leur propre cachet, leur propre personnalité et là aussi, ça veut le détour. Maison ancienne oblige, le bois, les mansardes, les petites fenêtres de la Petite France… Encore du typique et ce dans chaque recoin. Entre élégance, confort, calme et authenticité, on a bien envie de se caler dans ses chambres juste histoire de s’enivrer un peu du lieu avant de retrouver la vie normale. 

Le Chut, c’est donc de la gourmandise, du charme, une esthétique et une vraie signature. En fait, on vient ici pour se faire plaisir avec les gens que l’on aime et on repart toujours avec un petit goût de reviens-y sur les lèvres. Et pour cela, Pierette, Flora, Cyril, Céline, Jessica, Philippe et Michael veillent au grain. 



Les petits et gros +

  • Le midi, le menu de la semaine est d’un rapport qualité prix imbattable (Entrée + plat + dessert à 21 euros)
  • Le menu change à peu près toutes les deux semaines
  • On n’est pas dans un attrape touristes comme on peut parfois trouver à la Petite France
  • Le service est au top
  • On a une vraie carte des vins
  • La terrasse et le patio, pas besoin d’en dire plus il faut venir s’y installer

Hôtel Restaurant Le Chut

4 Rue du Bain-aux-Plantes
67000 Strasbourg
0388320506
La page Instagram
La page Facebook


*Article soutenu mais non relu par Le Chut.

1 commentaire

  1. Nous avons eu la chance de séjourner quelques jours au Chutt, pour découvrir Strasbourg et l’Alsace.
    Nous avons été conquis par l’endroit, par l’accueil chaleureux et professionnel de l’équipe !
    Nous sommes régalés, les plats, aussi beaux que bons !
    Nous gardons un merveilleux souvenir de ces moments au Chut.
    Nous y reviendrons avec plaisir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here