Ce 3 mars, la guerre fait toujours rage en Ukraine. Une situation internationale plus que compliquée, qui met en danger la population ukrainienne. Dans un élan de solidarité internationale, en phase avec son statut de capitale européenne, Strasbourg s’implique pour aider les Ukrainiennes et les Ukrainiens. Si vous souhaitez aider, mais ne savez pas comment, voici une liste des initiatives qui existent sur le territoire.

Au huitième jour de l’invasion russe qui a débuté le 24 février dernier, la Ville de Strasbourg s’engage auprès des Ukrainiennes et des Ukrainiens. Jeanne Barseghian a déclaré le mardi 1er mars sur Twitter : « En tant que maire de Strasbourg, je m’engage à accueillir et secourir les Ukrainiennes et Ukrainiens qui cherchent refuge en France ». Une annonce similaire à celle effectuée le 17 août dernier, lors de la prise de pouvoir des Talibans en Afghanistan. En attendant, pour les ressortissants ukrainiens qui seraient perdus, le ministère de l’Intérieur a mis à jour ses informations.

Au-delà de la Ville, les particuliers sont nombreux à se mobiliser, ainsi que les associations. Alors si vous voulez aider, voici quelques pistes.


L’association PromoUkraina

Première possibilité d’aider ? Se rapprocher de l’association PromoUkraina, qui rassemble la diaspora ukrainienne strasbourgeoise. Comme l’explique leur site internet, il est possible de faire des dons financiers, mais également des dons d’aide médicale d’urgence : des médicaments, produits pharmaceutiques/hygiénique, du matériel chirurgical et autre matériel d’aide aux blessés ou encore des antibiotiques, anti-inflammatoires ou antiseptiques. Par ailleurs, l’association a également besoin d’éléments de protection et de communication, comme des gilets tactiques, des vêtements et tenues de camouflage militaire ou encore des talkies-walkies. Une collecte des dons aura lieu le samedi 5 mars de 19h00 à 22h00 au 2 rue Kléber à Schiltigheim

Pour les dons de vêtements, de jouets, d’autres objets de vie quotidienne ou encore les dons d’aide alimentaire, l’association précise qu’elle échange avec la Ville pour de mettre en place un « point de collecte unique et centralisé, accessible tous les jours, et qui sera tenu par des bénévoles de l’association ». Pour le moment, les dons de nourriture ou de vêtements ne sont plus acceptés.

Enfin, l’association propose aussi aux Strasbourgeoises et aux Strasbourgeois d’ouvrir leur logement aux des réfugiés ukrainiens ou encore de proposer un accompagnement juridique ou psychologique. Vous pouvez proposer votre aide via cette page.

Ukraine
© Hugo Favre Napoli / Pokaa

Les associations caritatives locales

L’association Caritas Alsace s’associe au Secours Catholique pour un appel aux dons. Le but ? Soutenir à la fois la Caritas Ukraine sur les besoins humanitaires causés par le conflit et en même temps soutenir les Caritas frontalières face à l’afflux de réfugiés. Si vous souhaitez faire un don, vous avez deux possibilités. Soit en ligne, sur le site internet de Caritas Alsace, soit par chèque, à l’ordre de « Caritas Alsace – Urgence Ukraine ». Le courrier est à envoyer à l’adresse suivante : Caritas Alsace, 5 rue Saint Léon, 67082 Strasbourg Cedex 

D’autres antennes locales d’ONG s’activent à Strasbourg. Le Secours Populaire par exemple, a déjà débloqué près de 50 000 euros et va envoyer des bénévoles en missions en Ukraine. Si, vous souhaitez faire un don, vous pouvez suivre ce lien. Vous pouvez aussi vous rapprocher de la Croix Rouge du Bas-Rhin, qui accepte aussi les dons via ce lien. Enfin, la Fédération des MJC d’Alsace organise une grande collecte de produits de première nécessité. Un camion 38 tonnes sera même mobilisé pour déposer la collecte au plus près des associations humanitaires situées à la frontière de l’Ukraine. Plus d’informations sur les besoins en don sur cette page.

manif ukraine
© CB / Pokaa

Des dons de vêtements et de nourriture

Pour la nourriture et les vêtements, certaines initiatives existent également en dehors des associations. Le prêtre Ivan, situé au 2 rue Kléber, à Schiltigheim, (la maison à gauche de l’église) réceptionne les dons les mercredis et samedis de 19h à 22h.

Denrées non-périssables, vêtements et autres produits d’hygiène peuvent aussi être déposés dans le caddie du hall de l’hôtel de Ville d’Illkirch. Voici les horaires d’ouverture : du lundi au jeudi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30, le vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h et le samedi de 9h à 12h.


Une collecte de médicaments organisée par l’Ordre des Avocats de Strasbourg

Depuis le début de la semaine, l’Ordre des Avocats organise une collecte de médicaments à la Maison du Barreau. Une initiative de Yegor Boychenko, avocat aux barreaux de Strasbourg et de Kyiv. Si vous souhaitez y contribuer, un collecteur se trouve à disposition dans l’entrée du bâtiment pour les particuliers ainsi qu’en salle grise, pour les avocats. La collecte se déroule tous les jours de 8h à 17h30 et le vendredi de 8h à 17h. Pour plus d’informations, et notamment la liste des médicaments demandés, vous pouvez vous diriger vers cette page.


Si vous connaissez d’autres initiatives, n’hésitez pas à les partager. Elles seront rajoutées au sein de cet article.

>> A lire ou relire : Guerre en Ukraine : ces Strasbourgeois(es) qui se mobilisent pour soutenir le peuple ukrainien

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here