À l’arrivée du printemps, on est heureux de voir fleurir de nouvelles affaires indépendantes à Strasbourg, et encore plus lorsqu’elles mettent l’Alsace à l’honneur. Aujourd’hui, on vous parle de Bierbüch, un lieu de convivialité lancé par Mathieu, un Strasbourgeois qui est à la fois fan de bon pinard, de gastronomie et du Racing Club de Strasbourg. Après des années d’activité, on dit bon-vent au restaurant La Vigne, et on souhaite la bienvenue à ce nouveau bistrot moderne qui sent bon les soirées arrosées et les pintes en terrasse.



De la bière locale, du vin de nos régions et des plats réconfortants : voici quelques-uns des piliers de ce nouveau bar ouvert au début de l’année. Ici, le patron, c’est Mathieu, un jeune Strasbourgeois passionné d’œnologie qui lance sa toute première affaire, entre bar et restaurant tradi. Son but ? Rassembler dans un même lieu des personnes de tous âges et de toutes classes sociales pour des moments de gourmandise et de partage. Pour cela, il a créé une offre adaptée à toutes les bourses et à toutes les sensibilités afin que des familles, les groupes de potes ou les personnes seules se sentent à leur aise, le soir comme à midi. Dans un cadre moderne, qui mêle l’inspiration Bauhaus à quelques touches de mobilier ancien, l’équipe a soigné tous les détails pour faire de cet espace un lieu sans chichis, dans lequel on se sent bien.


Bières, vins, plats du jour et schnaps de papy : L’Alsace sans chichis


Après avoir arpenté les salles de restaurants étoilés parisiens en tant que chef sommelier, Mathieu a voulu revenir aux basiques et à ses racines alsaciennes. Il a alors choisi d’ouvrir sa toute première affaire : un lieu qui lui ressemble et qui reflète sa vision de l’hospitalité « à la strasbourgeoise ». Dans son bar, remis à neuf après de lourds travaux, il propose désormais une palette de bières-pression locales, des vins d’Alsace (majoritairement natures), des plats généreux et rassurants, mais aussi des petits schnaps de papy qu’il a préparé en famille. Et si l’on parle de famille justement, c’est parce que Mathieu souhaite créer une ambiance bon enfant et conviviale dans ce lieu qui va évoluer en fonction des saisons et des envies du moment. Son objectif étant évidemment de travailler notre Bierbüch à base de mousses fraiches, de frites crousti-fondantes et de moments de détente. 


Comment charmer un Alsacien, chapitre 1


Avec un happy-hour qui court de 17h à 20h, des plats comme du munster flambé au schnaps et des pintes à 2,50€, on peut dire que l’équipe sait nous prendre par les sentiments. En cuisine, justement, Florian propose une carte en deux temps. Le midi, c’est plat du jour (qui change toutes les semaines), et le soir, c’est ambiance snacking et partage, à la manière de petits tapas chauds ou froids. Rillettes de canard, poutine des familles, cornet de frites sauce maison, munster AOP frit arrosé d’une bonne mirabelle ou encore hot-dog à la choucroute, on peut dire que la générosité est de mise. Ciao bye le summer body les amis.


Un service personnalisé inspiré du monde de la sommellerie


Notre patron du jour, il en a vu des belles tables françaises. Après avoir travaillé pendant plus de dix ans en tant que chef sommelier, que ce soit en Bourgogne, en Alsace, ou dans le sud de la France, il a appris de nombreuses techniques qui l’ont beaucoup inspiré, notamment dans des étoilés. L’histoire et l’origine des vins et des plats, le service à table personnalisé, les plats enflammés et les petites attentions pour les clients… C’est sa marque de fabrique, et il aime proposer ce genre de petits moments dans son bar-restaurant : « J’aime bien créer de petits moments privilégiés, c’est une manière pour moi de créer le contact et de briser la glace. Généralement, ce genre de petites attentions, ces petits services à table, sont réservés à des restaurants gastro, moi j’ai envie de le proposer ici dans un lieu populaire ». 


Les petits et gros +

  • Le rapport qualité prix est vraiment intéressant, que ce soit au niveau des plats comme des boissons, on sent qu’un vrai effort à été fait pour ne pas nous plomber (entrée + plat + dessert à 18€)
  • L’happy-hour de 17h à 20 h est vraiment intéressant (pintes à 5€ et pinte de Météor à 2,50€)
  • La terrasse est sortie, donnez-nous du soleil
  • Mathieu développe de plus en plus sa carte de whisky, de chartreuse, et propose aussi du schnaps arrangé
  • Les toilettes sont entièrement recouvertes d’ardoises, tu peux dessiner dessus du sol au plafond

Bierbüch

14 Rue de Sébastopol
67000 Strasbourg
0367989407
Ouvert du mardi au jeudi de 12h à 14h et de 17h à minuit, le vendredi de 12h à 14h et de 17h à 1h et le samedi de 17h à 1h

La page Facebook
La page Instagram

*Soutenu mais non relu par Bierbüch

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here