Le 17 décembre dernier, le GCO ouvrait ses portes. Victoire pour ARCOS/Vinci, moins pour l’écologie. Les Strasbourgeoises et les Strasbourgeois ont ainsi pu rouler sur le bitume de cette autoroute payante de 24km, l’une des plus chères de France. Dès les premiers jours néanmoins, certains couacs se sont fait connaître, avec plusieurs bouchons le long de l’A355. Mais depuis quelques jours, une autre polémique touche le GCO : désormais, la direction gratuite vers Strasbourg n’est plus indiquée sur les panneaux. On fait le point.

Qu’il semble loin désormais l’inauguration en grande pompe du GCO, en présence de Jean Castex, mais pas Jeanne Barseghian, le 11 décembre dernier. Alors que la nouvelle A355 ouvrait enfin ses portes le 17 décembre, il n’a fallu que quelques heures pour que les premiers bouchons soient constatés. En effet, Info Trafic Bas-Rhin postait sur Facebook une image le jour-même, indiquant un bouchon « sur au moins 2km avant le Péage de Ittenheim en venant du Nord ». Quelques heures plus tard le même jour, la page Facebook faisait cette fois-ci état d’un accident avant le Péage de Ittenheim direction Molsheim.

Des premiers petits couacs fondamentalement « normaux » le premier jour de l’exploitation d’une nouvelle autoroute. Mais derrière cette histoire de bouchons, amusante au demeurant, se cache une explication. Qui prête, cette fois-ci, bien moins à sourire.

© Martin Lelievre pour Pokaa


Panneau-rama d’une polémique

Le 19 décembre dernier, Éric Vial, producteur artistique à France Télévisions, dénonçait sur Facebook une « malhonnêteté géographique ». Dans son post, qui a fini par être partagé plus de 14 000 fois, il fustige ainsi une « nouvelle signalisation sur l’A4, l’autoroute entre Paris et Strasbourg », qui « se révèle volontairement fausse ». Avant d’ajouter : « Résultat : cela engendre des bouchons ». Le tout, photo à l’appui. Plus précisément, une photo prise au sud de Brumath, avec deux panneaux. L’un montrant la direction A355, avec marqué Strasbourg (péage) et Port de Strasbourg (péage). L’autre, montrant la direction A4/A35, avec marqué Schiltigheim. 

Vous remarquez quelque chose ? Ou plutôt, l’absence de quelque chose ? En effet, plus aucune mention de Strasbourg sur les panneaux direction A4/A35. Il en résulte une confusion bien présente, même pour les habituées et habitués de cette route, mais également un certain sentiment d’indignation. Il faut dire que la différence entre les deux directions est flagrante. D’un côté, on a un trajet qui emprunte l’un des péages les plus chers de France, dans un trajet plus long de 18km, qui contourne Strasbourg – c’est dans l’intitulé – et prône aux bouchons. De l’autre, un itinéraire plus rapide et gratuit. Le choix est vite faix… sauf quand on a l’impression qu’il n’existe plus.

Néanmoins, répétons-le : il est encore tout à fait possible d’emprunter l’A4/A35 afin de rejoindre Strasbourg. Un trajet plus rapide et surtout gratuit, contrairement à celui du GCO.

© Martin Lelievre pour Pokaa


Panneau ? Monnaie ?

Pourquoi, alors, cette absence de signalisation ? Bien évidemment, le premier réflexe est de penser au gain pour ARCOS/Vinci de voir les voitures emprunter l’autoroute, une des plus chères de France. Aux heures de pointe, comme on vous l’expliquait ici, c’est 5 € pour une voiture sur la totalité du contournement. Un aller-retour = 10 euros. Après tout, il faut bien rentabiliser son investissement, quitte à « tromper et […] taxer (encore) les Français », comme le soulève Éric Vial dans un autre post Facebook, publié ce mardi 21 décembre.

© Ministère de la Transition écologique et solidaire

Néanmoins, une autre explication mérite d’être soulevée. En effet, les signalisations directionnelles sont de la compétence des opérateurs publics. En d’autres termes, l’Eurométropole de Strasbourg et le Conseil Départemental, désormais Collectivité Européenne d’Alsace (CeA) sont ici en charge de la signalisation. Et ce sont donc elles qui ont décidé d’enlever la mention « Strasbourg ». Pour ensuite transmettre leur proposition à l’État, donnant lieu à la décision du 30 novembre 2018, relative à l’approbation de la modification du schéma directeur de signalisation de l’autoroute A 355.

Pourquoi ceci est intéressant ? Parce que, lorsque l’on regarde ce document, on s’aperçoit en effet que l’annexe montre déjà la future signalisation. Avec la direction Strasbourg absente du schéma de signalisation. Un choix désormais politique, et non plus qu’un « simple » oubli. Ce qui peut peut-être expliquer le silence public assez assourdissant de la part des élus de tous les bords politiques. Qui ne sont pourtant jamais les derniers à s’emparer d’une polémique.

Décidément, à Strasbourg, la voiture est un sujet à polémiques qui ne s’arrête jamais de rouler. Cette fois-ci, pour une « simple » histoire de panneau, qui cache néanmoins bien des choses. Comme l’ont répété maintes et maintes fois les opposants au GCO, on se retrouve désormais avec une autoroute catastrophique pour l’environnement, et qui ne semble même pas réussir son objectif premier : contourner Strasbourg. Difficile de savoir qui n’est vraiment pas tombé dans le panneau.

2 COMMENTAIRES

  1. Ce qu’il serait intéressant de préciser, c’est que le traité de concession du GCO contient diverses stipulations destinées à favoriser l’utilisation de cette nouvelle route au détriment de l’ancienne A35. Parmi lesquelles, les limitations de vitesse à instaurer sur l’ancien tronçon, gratuit. La non mise en œuvre de ces limitations se traduirait par de très importantes sanctions financières à la charge de l’Eurométropole. Le plus stupéfiant, c’est que ces engagements ont été pris par l’État, concédant du GCO, et ont été transférés à l’Eurométropole avec le transfert de l’A35 devenant M35. L’Eurométropole se trouve donc contrainte de respecter des engagements pris par un tiers, et de plus, portant sur des pouvoirs de police administrative, ce qui est priori illégal. Et cet engagement s’appliquera aux majorités successives, même moins dogmatiques que celle qui dirige actuellement cet établissement public et la précédente, et que ces règles n’arrangeraient peut-être pas.

  2. Merci Pokaa pour cette article !

    J’invite toutes les personnes indignées par cette situation, professionnels ou salariés, élus comme administrés à signer la pétition afin de demander aux services de l’État de modifier le schéma de signalisation de cette nouvelle autoroute. Signez nombreux 🙂 !

    https://www.change.org/p/mme-la-pr%C3%A9f%C3%A8te-de-la-r%C3%A9gion-grand-est-josiane-chevalier-modifiez-le-sch%C3%A9ma-de-signalisation-du-contournement-ouest-de-strasbourg/dashboard?source_location=user_profile_started

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here