Du 4 au 10 novembre se tiendra à Strasbourg la neuvième édition du Forum mondial de la démocratie. Une semaine de rencontres, d’ateliers et d’expositions avec comme question de fond : la démocratie viendra-t-elle au secours de l’environnement ?



En 2012, alors que le printemps arabe chamboulait une partie du Maghreb et du Moyen-Orient, le Conseil de l’Europe et la ville de Strasbourg décident de mettre en place le Forum mondial de la démocratie, pour inciter les citoyens à réfléchir ensemble et autrement. Cette année encore, pour la neuvième fois, les Strasbourgeoises et les Strasbourgeois sont donc invités à venir échanger et partager autour des enjeux actuels de notre démocratie, du 4 au 11 novembre. Après une édition en ligne l’année dernière, on prend le même thème et on recommence, mais en face-à-face cette fois-ci.


Une édition sous le signe de l’environnement

Alors que la COP26 se tient actuellement à Glasgow, le Forum mondial de la démocratie proposera à Strasbourg de nombreux événements sur le thème de « La démocratie au secours de l’environnement ? ». «  Lutter contre le réchauffement climatique implique de repenser en profondeur nos modes de vie, notre façon de consommer, nos organisations politiques, nos systèmes économiques, en clair, de nous réinventer. C’est à la fois un défi et une opportunité pour repenser nos démocraties. Mais le temps nous est compté ! Nous n’avons plus une minute à perdre ! », font savoir les organisateurs.

Le forum, organisé cette année encore par la ville de Strasbourg, le Conseil de l’Europe mais aussi la région Grand Est et la Collectivité européenne d’Alsace, prendra la forme de conférences, de débats, de tables-rondes, mais aussi de projections-débats ou encore d’expositions et d’ateliers dans toute la ville.

© Mathilde Piaud / Pokaa


Tables rondes, ateliers, projections : c’est quoi le programme ?

Le Forum mondial de la démocratie sera ainsi inauguré le jeudi 4 novembre à 12h30, dans la salle de l’Aubette mais aussi dans plusieurs autres lieux de la ville. Au programme : des échanges et des débats sur des sujets aussi actuels que variés avec notamment « Plus chaud que le climat ! », une table-ronde sur la jeune génération engagée pour l’environnement ou encore la table ronde autour de « L’économie sociale et solidaire : quand l’intérêt général est rentable sur le territoire ». Il y aura également des moments d’échanges autour de l’engagement du monde culturel, de la déforestation, des réseaux sociaux ou encore de l’éco-féminisme.

Pour être acteurs de l’événement, il sera aussi possible de participer aux différents ateliers du forum : un atelier BD et un village démocratique de la transition climatique, rempli d’animations en tous genres, sont notamment proposés !

Plusieurs projections-débats sont aussi au programme comme par exemple l’avant-première du film « Marcher sur l’eau », le 4 novembre à 19h45 à l’UGC, avec en introduction un échange avec la journaliste de Blast Paloma Moritz, en direct de la COP 26 à Glasgow. À noter également : la projection d« Antarctique, un continent à la dérive », de Pierre Mann, présent pour l’occasion le 8 novembre à 18h au cinéma Vox. Dans un registre plus local : mardi 9 novembre à 19h45 à l’UGC, le film « Qu’est-ce qu’on attend ? » présentera la démarche de transition engagée par le maire de Ungersheim et sera suivi d’un débat. L’occasion de parler transition écologique avec des gens du coin !

Autre événement à ne pas manquer : la simulation d’un tribunal, avec un procès fictif de la Convention citoyenne pour le climat. D’autres activités seront aussi proposées au public tout au long de la semaine avec entre autres des expositions sur la banquise, l’école écologique vue par les enfants, les initiatives environnementales aux États-Unis, mais aussi des visites du Parlement européen du lundi au samedi. Bref, on ne risque pas de s’ennuyer ! Tout le programme détaillé est à retrouver par ici.

© Mathilde Piaud / Pokaa


Faire participer la jeunesse

Pour cette neuvième édition, l’accent sera également mis sur la participation des jeunes. Des ateliers ludiques pour se familiariser avec les questions environnementales seront proposés aux adolescents et adolescentes du CSC Hautepierre, tandis que de jeunes gens pourront prendre la parole pour un atelier radio proposé par les Défricheurs. Les collégiens et lycéens seront aussi amenés à réaliser une fresque pour le climat et certains rencontreront le journaliste et dessinateur strasbourgeois Piet.

Les étudiants de Sciences-Po Strasbourg, largement investis dans la mise en place du forum, organiseront également des ateliers pour recueillir la parole des étudiants sur différents thèmes liés au climat. Même les plus petits ne seront pas laissés de côté, avec un atelier s’adressant aux enfants de 3 à 6 ans et leurs parents, organisé par les Défricheurs. Tout ce beau programme est à retrouver plus en détails par ici !

Et parce que l’enjeu environnemental ne se limite pas à une semaine, une exposition « 100% pour un monde durable » se poursuivra jusqu’au 31 décembre, tandis que du 20 au 28 novembre, une semaine européenne de réduction des déchets viendra s’inscrire dans la continuité du forum.

© Martin Lelièvre / Pokaa


Et si je ne suis pas là ?

Pour finir, puisque qu’il n’est pas toujours possible d’être disponible pour tous ces événements, certains d’entre eux seront retransmis en direct par ici ou par , puis seront disponibles en replay.

De même, chaque jour, au Café du peuple à l’Aubette (et en ligne), la Démogazette rédigée par des étudiant(e)s de Sciences Po Strasbourg permettra de suivre les différents évènements. Plus encore, le site de la Ville proposera du contenu pour « aller plus loin », notamment grâce aux fiches thématiques réalisées par les étudiantes et étudiants de Sciences Po et aux propositions bibliographiques de la médiathèque de Hautepierre. Vous l’aurez compris : plus d’excuses pour ne pas s’informer 😉


Le Forum mondial pour la démocratie

Du 4 au 10 novembre
Toute la programmation à retrouver ici
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles
Réservation nécessaire pour certains rendez-vous

Marche pour le climat, mai 2019
© Martin Lelièvre / Pokaa


*Article soutenu mais non relu par la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here