Le Marché-Gare, bonne adresse confidentielle pour aller chiner du fromage ou du poisson de qualité, est en pleine mutation. Dès l’année prochaine, il sera possible pour tous les particuliers de profiter d’une grande halle gourmande de 1000 m2, où 18 à 25 commerçants pourront s’installer. On vous en dit plus.



Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas l’adresse, le Marché-Gare, c’est cette imposante zone située juste à côté du IKEA. Avec une quarantaine de grossistes hébergés et environ 900 personnes qui y travaillent sur 15 hectares, le Marché-Gare, ou MIN (Marché d’intérêt national) est l’un des 24 marchés de gros en France. En d’autres termes, c’est notre version alsacienne du marché de Rungis.

Néanmoins, malgré sa taille, il reste relativement discret et confidentiel pour nombre de Strasbourgeoises et de Strasbourgeois. Il est pourtant possible d’aller dénicher de bons poissons, fromages, entrecôtes et tagliatelles à la truffe à des prix de gros, donc défiant toute concurrence. De 4h à 10h du matin en semaine et de 4h à 13h le samedi, on peut arpenter discrètement les allées du Marché-Gare.

© Agence Villette-Goyet


Une halle dédiée à la vente aux particuliers dès le printemps 2022

Après des travaux retardés par la crise du Covid, une halle dédiée à la vente aux particuliers doit sortir de terre pour le printemps 2022. Selon le magazine de juillet/août de la Ville de Strasbourg, cette halle gourmande s’étendra sur 1000 m2, où 18 à 25 commerçants pourront proposer tous les produits qu’ils souhaitent, « dans une ambiance et aux tarifs du marché de gros. »

© Nicolas Kaspar/Pokaa

Selon Jean-Paul Auguste, président de la société Géraux, qui va gérer le site, repris par la Ville de Strasbourg, l’idée est de « pouvoir accueillir les grossistes du marché d’intérêt national qui vendaient déjà un peu au détail et de construire une halle dédiée aux particuliers pour séparer les flux. Mais aussi d’atteindre un public nouveau et d’élargir la variété des produits, notamment locaux, qui seront proposés ». En d’autres termes, mettre fin à l’ambiguïté de la situation du Marché-Gare, qui proposait aux avertis des prix défiant toute concurrence.

Voilà encore un nouveau projet strasbourgeois qui s’apprête à changer un lieu emblématique de notre ville. Le Marché-Gare va donc s’ouvrir à plus de Strasbourgeoises et de Strasbourgeois à partir du printemps 2022. En espérant que les prix de gros resteront les mêmes.

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here