Officiellement, les 48h de l’Agriculture urbaine s’organisent les samedi 3 et dimanche 4 juillet. Officieusement, elles durent plus que 48h avec des événements qui commencent à Strasbourg dès aujourd’hui, et qui s’étendent jusqu’au mercredi 7. Tu as un balcon ou un rebord de fenêtre avec pour seule plante un basilic desséché ? Tu veux te lancer dans la permaculture sans te planter ou tu veux mieux consommer tes légumes, et apprendre à les cuisiner ? Ou tu souhaites simplement te changer les idées devant un concert ou une projection ciné, respirer un peu d’air frais et végétaliser ton quartier ? Ouvre ton agenda : avec une soixantaine d’activités, tes prochaines 48h vont être bien remplies !




Les 48h de l’Agriculture urbaine : une initiative qui porte ses fruits

Rendez-vous annuel et national des amateurs et professionnels de l’agriculture urbaine, initié par La Sauge à Paris en 2016, il a depuis pollinisé une vingtaine de villes en France, Belgique, Espagne et Suisse, dont… Strasbourg !

Repris par de nombreuses assos, collectifs citoyens et entreprises, l’événement propose aux citadins, petits comme grands, du débutant à l’habitué, de découvrir les jardins partagés et la végétalisation de rues, de visiter des fermes urbaines, de participer à des chantiers, des ateliers, des conférences…

Une présentation du festival (édition 2019) par La Sauge




Savez-vous planter les choux à la mode de chez nous ?


Et qu’en est-il pour Strasbourg ? Prévues en avril en plein dans le troisième confinement, les 48h de l’Agriculture urbaine se sont vues reprogrammées ce week-end par chez-nous. Cette édition strasbourgeoise 2021 s’articulera autour du thème des « sols nourriciers ».

© Cyril Bécard


La programmation offre un bouquet d’activités diverses et variées, pour mains vertes niveau débutant ou confirmé ; et il est important de le noter : les événements fleurissent dans tous les quartiers. Au centre-ville pour les plus citadins, mais également au Neudorf, à l’Elsau, la Montagne Verte, Kœnigshoffen, Neuhof-Meinau, Poteries, Hautepierre, Orangerie, Robertsau… Le festival s’implante un peu dans chaque recoin de la ville, afin de s’adresser à tous.

© Les 48h de l’agriculture urbaine


Alors, si on ne peut tout détailler, défrichons rapidement. Il y aura des spectacles, des activités, des visites, des conseils pour jardiner au naturel, ou cuisiner les légumes, des projections de films, des conférences Avec un temps fort le dimanche 4 juillet au parc du Heyritz (place Vologda). Un rendez-vous de 10h30 à 18h30, pour le festival du jardinage urbain. Des moments privilégiés pour se rencontrer, et « (re)découvrir le plaisir de jardiner ».

Parc du Heyritz © Tamara Leroy / Pokaa




Bouquet garni : la sélection maison

À L’Orée 85 

On peut noter quelques-uns des rendez-vous qui se tiendront à L’Orée 85, le tiers-lieu que l’on te présentait le mois dernier. Histoire d’aller profiter de son grand jardin, avant son ouverture officielle à l’automne prochain.

  • Créer la vie avec ses propres semis et boutures

Un atelier animé par Gaby Guthmann, responsable du jardin d’Euroasis, pour apprendre à faire des bébés-plantes pour offrir aux potes, ou décorer son petit chez-soi.

Samedi 3 juillet 14h à 16h
L’Orée 85
32 Impasse de l’Écluse, 67200 Strasbourg
[+ d’infos]

© Fanny Soriano

  • Impression végétale d’un herbier

Avec l’aide de l’atelier Bouillons, on découvrira comment faire de l’impression végétale sur tissu, avec les plantes invasives qui parsèment le grand terrain de l’Orée 85. Une activité écolo et créative.

Dimanche 4 juillet de 14h à 16h
L’Orée 85
32 Impasse de l’Écluse, 67200 Strasbourg
[+ d’infos]

[Pour retrouver les autres rendez-vous de L’Orée 85, c’est ici]

Jardin de L’Orée 85 © Fanny Soriano




De la fourche à l’assiette

  • Soirée tartes flambées en musique

En plus de leur marché mensuel, les Jardins de la Montagne Verte (JMV) organisent une petite soirée tartes flambées avec ambiance musicale pour les 48h. Structure de (ré)insertion sociale et professionnelle par le biais du maraîchage et l’agriculture bio, les JMV s’inscrivent dans un circuit d’économie solidaire, proche de ses consommateurs. Une bonne façon de les soutenir, c’est d’aller y manger leurs tartes flambées (que les habitués du Marché Off connaissent déjà bien).

Vendredi 2 juillet de 17h à 21h
Aux Jardins de la Montagne Verte
5 Avenue du Cimetière, 67200 Strasbourg
[+ d’infos]

Une présentation de la structure des Jardins de la Montagne Verte

  • Des plantes sauvages au menu

Une petite faim ? Et pourquoi pas manger un pissenlit ? Dans cet atelier, on apprendra à reconnaître les « mauvaises herbes » comestibles, et on les déguste, aux côtés d’une jardinière-cuisinière.

Samedi 3 juillet de 10h à 12h
Aux jardins partagés Entraide-Le Relais
6 rue des Imprimeurs, 67200 Strasbourg
[+ d’infos]




Spectacles, ciné et autres activités pour chiller

  • Projection d’un documentaire Autrement (avec des légumes) d’Anne Closset (2015)

Pour découvrir une nouvelle façon de consommer ses légumes, en remettant l’humain, l’agriculteur, au cœur de la démarche, en valorisant le commerce de proximité et les circuits courts.

Samedi 3 juillet 20h
Ecole Michaël & Jardin d’enfants Rudolf Steiner
2c Rue du Schnokeloch, 67200 Strasbourg
[+ d’infos]



Le collectif de musique brésilienne Quero quero choro viendra nous faire danser dimanche au parc du Heyritz, le gazon direct sous les talons.

Dimanche 4 juillet 16h
Place de Vologda (à côté du parc du Heyritz), Strasbourg
[+ d’infos]

  • Spectacle de danse : « la Bête du Vaccarès »

Une création participative avec 20 danseurs dont 18 amateurs, dirigée par le chorégraphe David Llari. Une adaptation chorégraphiée de l’Après-midi d’un faune de Debussy et Malicroix d’Henri Bosco.

Dimanche 4 juillet 17h45 à 18h15
Place de Vologda (à côté du parc du Heyritz), Strasbourg
[+ d’infos]

Parc du Heyritz © Coraline Lafon


  • L’aprèm’ jeux à la bibliothèque

Pour les 48h, la médiathèque du Neudorf ouvre sa malle à jeux. On troque la pioche de la cabane à outils pour celle des jeux de plateau et de cartes sur le thème du jardinage, du végétal et de l’agriculture.

Mardi 6 juillet à 14h30
Médiathèque du Neudorf
1 place du Marché, 67100 Strasbourg
[+ d’infos]




Alors que tu sois plutôt un pro du râteau ou à la recherche de bons tuyaux, que tu sois panais de la dernière pluie ou sacrément empoté, chausse tes bottes, embarque ton panier et viens jardiner ! …Ou juste manger et chiller dans un pré. C’est ça aussi, le bonheur d’un bon week-end au vert.


Les 48h de l’Agriculture urbaine
Du jeudi 1er au mercredi 7 juillet

Le site
Facebook
Instagram

[La programmation complète des événements]


Fanny Soriano

© Les 48h de l’agriculture urbaine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here