La Ville prévoit d’adopter la Déclaration des droits des personnes sans abri et d’ouvrir 90 places d’hébergement d’urgence supplémentaires à partir de juillet.

Lors du prochain conseil municipal du lundi 21 juin prochain, la majorité va présenter deux délibérations en faveur des sans-abris présents à Strasbourg.

© Thibault Vetter / Pokaa


La Déclaration des droits des personnes sans abri

Portée par la Fondation Abbé Pierre, cette déclaration européenne qui vise à lutter contre la criminalisation des personnes sans-abris, invite les institutions qui la signent à participer au développement des droits, des libertés et des responsabilités énoncées via les 14 articles du texte. Villeurbanne a été la première ville à signer cette délibération en octobre 2020. L’un des articles énonce notamment le droit aux pratiques de survie et exclut de fait, toute interdiction de mendicité. Un pas de plus sur le chemin que la nouvelle maire avait déjà engagé dès août dernier en mettant fin à l’arrêté anti-mendicité agressive. 

© Fondation Abbé Pierre


90 places d’hébergement d’urgence supplémentaires

La Ville va également permettre l’ouverture de 90 places d’hébergement d’urgence dès le mois de juillet. 50 places seront destinées à des ménages et des familles avec ou sans enfants et 40 places seront dédiées aux personnes isolées. C’est l’association Accueil Sans Frontières 67 (30 places) et Caritas Alsace (60 places) qui seront aux commandes. Avec 104 places ouvertes en 2020, les 100 places créés par l’Eurométropole, et les 90 au mois de juillet, le nombre de places totales créées sera porté à 294, soit un peu plus de la moitié de l’objectif de 500 places sur le mandat.   

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here