Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Une immense arène de réalité virtuelle et d’e-sport a ouvert ses portes à Illkirch !

13.5k Lectures
Publicité
Publicité

Après 3 ans de préparation, trois confinements et une pandémie mondiale, ça y est : EVA, la plus vaste salle du Grand Est dédiée à la réalité virtuelle, ouvre enfin ses portes du côté d’Illkirch. Le concept est simple : à l’aide d’un casque de réalité virtuelle et d’une arme connectée, vous évoluez sur différentes cartes et affrontez vos amis sans aucune pitié. Une sorte de laser game du futur dans un monde virtuel au visuel bluffant. C’est physique, prenant, et il faut l’avouer… Assez palpitant. Et pour ceux qui ne voudraient pas se lancer dans le combat, des escape game et des jeux immersifs en VR sont également proposés. Avec l’équipe de Pokaa, nous avons récemment eu la chance de tester les expériences proposées par l’équipe d’EVA. On vous dit tout ce qu’on sait sur cet endroit assez dingue qui ne va pas laisser les Strasbourgeois indifférents.



Si vous êtes récemment passé du côté de la rue de l’Industrie, à deux pas du campus universitaire, vous avez peut-être remarqué qu’un tout nouveau bâtiment est récemment sorti de terre. Cette zone de loisirs, unique dans la région, c’est EVA : une salle entièrement consacrée à la réalité virtuelle et aux e-sports. On y retrouve une immense arène, où l’on défie ses potes grâce à des flingues connectés, une zone « POD » qui dispose de 4 stations de jeux VR, et une zone bar/streaming au style vintage dotée de gros canapés et d’un espace de snacking ouvert toute la journée. En fait, tout a été pensé pour jouer et s’affronter dans des mondes virtuels, mais aussi pour chiller librement ou s’envoyer une pinte bien fraîche entre deux parties. Les gamers, comme les curieux et les novices, sont évidemment les bienvenus.


Match équipe contre équipe : notre expérience dans l’Arène


Nous nous retrouvons à l’entrée de l’Arène pour un briefing de quelques minutes qui rappelle les règles du jeu et les consignes de sécurité à respecter. Ensuite, nous entrons dans l’espace de jeu et la team EVA nous équipe d’un casque de réalité virtuelle et d’un gun connecté. Une fois le matériel sur le dos, on a déjà envie d’en découdre, mais la vraie expérience commence lorsque la map apparait dans nos lunettes. C’est là que l’on prend la première claque. Voici à quoi l’univers peut ressembler :

Trailer After H © EVA / Youtube


Nous entrons alors dans le jeu (After H) : on observe les détails autour de soi, en haut, en bas et tout à coup, on se laisse transporter dans un jeu vidéo dans lequel on est le héros (ou l’homme à abattre). Plusieurs modes de jeu sont disponibles (3 contre 3, 4 contre 4, free for all ou domination). Aujourd’hui nous nous affrontons 3 contre 3.

Le compte à rebours démarre et l’affrontement commence ! La partie de 30 minutes est lancée, on se déplace sur la map virtuelle, on se cache, on s’accroupit, on tire, on lance une grenade, on prend un ascenseur avant de se faire tirer dessus, on change d’armes pour les corps à corps ou les tirs de loin… En fait, notre esprit nous joue des tours et on se plonge dans le jeu presque instantanément, notamment grâce aux effets sonores et lumineux. C’est un exercice assez physique, non seulement parce que l’on se déplace beaucoup (en marchant, sinon on peut se rentrer dedans et se faire mal), mais aussi parce que la tension est palpable. On n’a simplement pas envie de se prendre une grenade ou un tir en pleine tête, même si on sait pertinemment que tout cela n’est qu’un jeu. Et surtout, on a envie de gagner et de battre ses potes, d’autant plus que les scores sont diffusés sur les écrans de la salle. C’est un vrai match sous tension qui désigne un vainqueur, alors forcément il y a de l’enjeu. De la compétition pure et dure comme on les aime.

© Vivien Latuner

Pour faire simple, nous avons réellement adoré l’expérience. Le côté immersif, les graphismes du jeu, la compétition, l’adrénaline, la tension constante, on s’y croit à 200 %. Néanmoins, il faut être à l’aise avec la réalité virtuelle car elle rend forcément l’expérience déroutante, même si on s’y fait vite. Aussi, les effets sonores et visuels offrent de la hauteur et de la profondeur à l’expérience… Et je ne vous parle même pas du mode Zombie : ils sortent de partout, il faut avoir le cœur bien accroché.

>> Le site avec toutes les infos <<

Avant première / Paris Games Week 2019 © EVA / Youtube


La Zone « POD » et ses stations VR

Juste à côté de l’immense Arène, un espace doté de 4 consoles est mis à disposition des joueurs, pour une pratique de la VR disons… Plus posée. Les joueurs peuvent choisir entre une trentaine de titres jouables en solo ou en coopération, jusqu’à 4 dans la même partie. De nombreux types de jeux sont disponibles, pour toutes les sensibilités. Sport, jeu de rythme, jeu de réflexion, exploration, documentaire, jeu de shoot, horreur, il y a l’embarras du choix. Aussi, l’équipe de EVA Strasbourg propose 3 escape game, eux aussi en réalité virtuelle, inspirés par les univers d’UBISOFT (Assassin’s Creed Odyssey, Assassin’s Creed Origin et de Prince of Persia). En plus, le studio parisien INCARNA propose également deux escape game en forme d’aventures collaboratives.

Une offre d’ouverture est également mise en place pour les escape game qui seront joués jusqu’au 30 juin. La partie sera à 25 euros au lieu de 30 euros, avec réservation uniquement par téléphone.

>> Le site avec toutes les infos <<

© Vivien Latuner


La « Zone Chill », bar et streaming

La Zone Chill, c’est un espace détente où chacun peut venir boire un verre, manger un bout ou refaire le monde comme ça lui chante. D’un style vintage, elle est dotée de canapés qui donnent directement sur l’Arène et sur les écrans sur lesquels sont diffusées les parties en cours. On se retrouve entre potes comme dans n’importe quel bar et on suit les parties de ses amis (ou des ses ennemis), avec tous les équipements nécessaires pour passer un bon moment.


Les petits et les gros +

  • L’équipe est très pro et constamment à dispo pour guider les joueurs, donner des conseils et accompagner celles et ceux qui en ont besoin
  • Les tarifs commencent à 15 euros et des abonnements avantageux sont proposés
  • Un mode zombie est proposé, il faut TOUS LES BUTER
  • Grand parking gratuit pour vélos et voitures
  • À partir de 12 ans
  • Possibilité de streamer les sessions
  • Il est possible de privatiser la salle pour des EVG / EVJF, CE, afterwork, fêtes de fin d’année ou team building pendant ou en dehors des heures d’ouverture

***

EVA Strasbourg
21 Rue de l’Industrie
67400 Illkirch-Graffenstaden
Arrêt Campus d’Illkirch
0388312964
Ouverture le mercredi 9 juin
Le site de EVA pour réserver
La page Facebook

© Vivien Latuner

Soutenu mais non relu par EVA Strasbourg

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Loisirs"

À la une

Une immense arène de réalité virtuelle et d’e-sport a ouvert ses portes à Illkirch !

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Loisirs”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !