Avec le couvre-feu à 18h, nos existences ressemblent de plus en plus à l’incarnation réelle du métro-boulot-dodo. Les occasions pour s’évader sont rares et restent dépendantes de notre bon vouloir à affronter neige, pluie et pleige pour sortir voir la nature. Pour celles et ceux qui préfèrent s’évader depuis le confort de leur canapé et qui ont terminé tous les livres de leur bibliothèque, les Médiathèques de Strasbourg vous proposent un week-end sous le signe de la lecture, les 22 et 23 janvier prochains. On vous en dit plus.


Un événement 100 % numérique

Les Nuits de la lecture sont un événement organisé chaque année par le ministère de la Culture. Pour 2021, les dates nationales vont du 21 au 24 janvier. Pour notre ville, à l’origine, le réseau des Médiathèques de Strasbourg avaient prévu toute une série de rencontres en présentiel pour nous permettre de prendre l’air, tout en évadant notre esprit. Couvre-feu à 18h oblige, les organisateurs ont malheureusement dû revoir leurs plans. Dans la période de perpétuelle (ré)adaptation que connaissent nos vies depuis peu ou prou le 17 mars 2020, les Médiathèques se sont réorganisées autour d’une programmation 100 % numérique.

Celle-ci sera composée de spectacles, de concerts, mais aussi de rencontres. Le tout autour d’un thème : celui du voyage. Afin de nous permettre une parenthèse d’évasion dans nos existences presque confinées, que ce soit pour faire le tour du monde, vivre sur une île paradisiaque ou découvrir le village d’à côté.

© Nicolas Kaspar/Pokaa


Et la programmation ?

Ces nuits de la lecture 100 % numériques se dérouleront sur deux journées, le vendredi 22 et le samedi 23 janvier. Si vous retrouverez ici la programmation complète, voici le résumé de ce qui va se passer ce week-end :

  • Le vendredi 22 janvier, il faudra encore plus que d’habitude enfiler nos doudounes et nos gants les plus chauds. En effet, à 18h, les Strasbourgeois Claire Audhuy (auteure du réel) et Jean-Marc Collet (poète et éditeur) nous emmèneront voyager dans les pays de l’est. Le majestueux pont Charles de Prague, la place Rouge moscovite ou encore le château de Vajdahunyad à Budapest pourront être imaginés, fantasmés et désirés, avant de pouvoir à nouveau les observer en vrai. Cette rencontre littéraire et poétique sera retransmise sur les réseaux sociaux du réseau des Médiathèques de Strasbourg.
  • Le plus gros du programme est prévu le samedi 23 janvier. À 15h sur Instagram, la carnettiste Anne Bronner vous proposera ses trucs et astuces pour réaliser le plus beau carnet de voyages. Une façon de se souvenir des aventures vécues seul ou avec les gens qu’on aime. Pour laisser la plus jolie des traces.
  • À 17h, vous pourrez inscrire votre première entrée au sein de votre nouveau carnet de voyages, avec la représentation en live sur les réseaux sociaux de « Quand Papy était tout p’tit », une production joyeuse, ludique, participative et surtout en chanson, réalisée par l’Oreille Absolue, avec les Frangins Lindecker. Un voyage en forme d’hommage et de tradition, où un grand-père partage à ses petits-fils ses voyages en chanson.
  • À 19h, les Frangins Lindecker n’ont pourtant aucune intention de rentrer chez eux, bien au contraire. Avec leur « Camelote », ils parcourent les routes de France, de Navarre et d’Ailleurs à la recherche d’élixirs miraculeux et de chansons éternelles. Le Vesoul de Brel, les Filles du bord de Mer du Nord d’Adamo, l’Espagne, la Corse ou encore l’Italie, ce sont mille pays à parcourir et pas moins de merveilles à découvrir. Le spectacle sera retransmis sur la page YouTube des Médiathèques de Strasbourg.
  • Cerise sur le gâteau, il y aura également une émission de radio à suivre à partir de 16h sur les réseaux sociaux ou sur la web-radio Horizome. Faire de la musique avec sa bicyclette, succomber au charme des mots pour soulager nos maux et s’aventurer dans des voyages poétiques et illuminés, rien de mieux pour passer un samedi après-midi dans son plaid emmitouflé.
© Nicolas Kaspar/Pokaa

Pour terminer, sachez aussi que dans le cadre des Nuits de la lecture nationales, l’artiste-plasticien Mehryl Levisse interrogera la question de l’identité, le genre et le travestissement dans un spectacle filmé au sein de la BNU de Strasbourg et qui sera interprété par Pierre-Emile Lemieux-Venne, danseur du ballet de l’Opéra National du Rhin. Le tout sera retransmis en ligne, du 21 au 24 janvier, de 19h à 21h. Vous trouverez toutes les infos ici.

Voilà donc quelques poétiques idées pour passer une fin de semaine et une partie de son week-end dans la douceur. De multiples invitations au voyage, dans les soleils mouillés de nos ciels brouillés. Le tout au fond de notre canapé, là où tout n’est qu’ordre et beauté. Luxe, calme et volupté.


Nuits de la lecture, 100 % numérique

Les 22 et 23 janvier 2021, à Strasbourg

Diffusées sur les réseaux sociaux des Médiathèques de Strasbourg

Facebook
Instagram
Twitter
YouTube


© Coraline Lafon

Photo de couverture : Franck Hess


*Article soutenu mais non relu par les Médiathèques de Strasbourg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here