On le savait depuis un bon mois maintenant : il n’y aura pas de chalets pour Noël cette année à Strasbourg. Une preuve de plus que cette année allait donner tout ce qu’elle avait pour atteindre la première place des années bien pourries. Mais le marché de Noël à Strasbourg était bien trop important pour que rien ne soit fait. C’est pourquoi à défaut de marché, il y aura bel et bien un esprit de Noël à Strasbourg. Sous la forme d’expositions, de concerts ou de découvertes numériques mettant en valeur nos commerçants et artisans. On vous en dit plus ici.

>> À lire ou à relire : Cette année, le marché de Noël de Strasbourg sera plus sur nos écrans que dans nos rues


Le lancement des illuminations ce vendredi à 18h

En présence notamment de Jeanne Barseghian, et en partenariat avec les Vitrines de Strasbourg, c’est toute la ville qui sera illuminée à partir du vendredi 27 novembre. L’édition 2020 de « Strasbourg Capitale de Noël » débutera sous les coups de 18h, avec le lancement des traditionnelles illuminations et, Covid oblige, ce moment sera retransmis en direct sur les réseaux sociaux. On sera là pour vous le faire vivre.

Par ailleurs, on aurait pu penser que cette édition 2020 allait se dérouler sans concert, avec la crise sanitaire qui touche toute la France. C’était mal connaître la résistance remarquable de certaines des plus pures traditions de notre Noël strasbourgeois. En effet, le ténor rouennais Amaury Vassily sera le parrain officiel de l’édition et interprétera des chants de Noël, qui seront pré-enregistrés. Une façon pour les Vitrines de Strasbourg de montrer que le show continue, malgré la spécificité de la période dans laquelle nous vivons. On aura même le droit à l’arbre bleu.

© Page Facebook Vitrines de Strasbourg


De la symbolique et de l’esprit de Noël dans une ville illuminée

Si Noël ne se fera pas sous sa forme classique à Strasbourg, avec tous les chalets qui sentent le vin chaud ou les promesses d’un abonnement à la salle de sport en janvier, la ville a essayé de faire son possible pour tenter de maintenir l’esprit des fêtes. Tout d’abord, au pied du grand sapin se déroulera deux expositions autour des symboles de Noël et de l’histoire du marché du Christkindlsmärik. Par la suite, si tout va bien au niveau sanitaire, il y aura des concerts de Noël dans la deuxième quinzaine de décembre. Est-ce que Mariah Carey touchera des droits à la Sacem ? Telle est la question.

Le tout sera réalisé au sein d’une ville portant sa plus belle parure de lumière. On nous promet un sapin habillé de plus de 200 boules et gardé par des anges, qui veilleront de manière bienveillante sur le village traditionnel. Des lanternes seront présentes sur la place Kléber, dans les commerces du centre-ville et même chez vous, puisqu’un tuto lanterne en papier sera disponible sur la page noel.strasbourg.eu. Et lorsque vous quitterez la place Kléber, vous ne serez pas plongés dans le noir, puisque Noël se poursuit au centre-ville, au sein de la terrasse Rohan, jusqu’au barrage Vauban.

Enfin, et ce malgré les difficultés de se réunir en famille pour les causes que l’on connaît, Strasbourg vous permettra de préparer Noël avec vos proches, grâce à des ateliers qui seront diffusés en live sur la page Facebook « Strasbourg Capitale de Noël ». Un moment de partage qui ne sera que bonifié par le fait qu’on pourra cette année également passer une tête dans les coulisses de l’atelier du Père Noël et de ses artisans, puisque la Ville nous proposera également des portraits vidéos de nos artisans locaux.

© Pokaa


Un marché de Noël numérique

Enfin, si vous souhaitez retrouver ces derniers et continuer à les soutenir, les exposants seront présents virtuellement sur la page noel.strasbourg.eu/chalets du 28 novembre 2020 au 10 janvier 2021. Et si vous vous demandiez où était passé le Marché Off, lui aussi passe en mode numérique, sur la page marcheoffstrasbourg.fr, mise à jour dès le vendredi 27 novembre.

Noël à Strasbourg commence vendredi. Un Noël différent de ceux que l’on a pu connaître dans nos vies de Strasbourgeoises et de Strasbourgeois. C’est un Noël qu’il va falloir s’approprier, qu’il va falloir réinventer, seul ou à plusieurs. Pour passer de belles fêtes de fin d’année malgré le contexte. La ville de Strasbourg en a posé quelques bases, désormais, à nous de réinventer notre Noël, avec les gens qu’on aime. Parce qu’après l’année qu’on vient de passer, on a bien mérité de célébrer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here