Parce que novembre est un mois qui n’est pas toujours tendre et que le confinement ça peut vite être pesant, on s’est dit que chaque matin, on allait vous emmener un peu la tête ailleurs. Curiosité, bonne surprise, avancée scientifique, film, musique ou série… Un à un, les membres de l’équipe Pokaa vont vous partager ce qui, confinés comme vous, leur offre des capsules d’évasion dans un monde en pleine contamination. Bonne découverte et à demain !


Le nez collé à ta fenêtre embuée, tu contemples l’automne qui laisse peu à peu sa place aux premières fraîcheurs de l’hiver. Je viens à ta rescousse pour une petite escapade continentale : je t’emmène faire un tour en Russie et pour ça on remonte en 2015.

Cette année là, je chantais pour la première fois l’artiste Thylacine sortait son premier album « Transsiberian », une pépite de musique électronique mêlant pures compositions et enregistrements de sons, dénichés lors de ses différentes escales tout au long du transsibérien.

De Moscou à Vladivostock ce sont des heures et des heures d’enregistrements que délivre l’artiste au travers des 10 titres que composent l’album. Entre chants traditionnels, performance chamanique et autre carillon, c’est un voyage de 40 minutes entre tes deux oreilles qui te fera (presque) oublier le quotidien du confinement.

Cerise sur le gâteau tu pourras aussi régaler tes papilles pupilles puisque Thylacine a réalisé sur sa chaîne Youtube un mini-docu vidéo en 10 parties d’environ 5 minutes qui retrace la composition de chacun de ses titres.

C’est une dimension supplémentaire apportée à l’album puisque l’on peut suivre tout son parcours, ses escales, ses rencontres dans de petits villages de Russie ou encore à bord du train en pleine session de composition. Bon voyage !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here