Cela fait un petit moment que les commerçants attendaient un signe du gouvernement concernant la réouverture de leur boutique, pour mettre fin à une situation d’inégalité qui virait à l’ubuesque depuis l’annonce du confinement le 29 octobre. Après un mois d’attente, d’adaptation et de développement de leur offre numérique, il semblerait que nos commerçants voient enfin arriver le bout du tunnel. Si tout va bien, ils devraient pouvoir rouvrir leurs commerces le week-end prochain, à partir du 28 novembre.


Une réouverture des commerces qui devrait se faire le week-end du 28 novembre…

Selon des informations de BFM TV, les commerces dit « non-essentiels » devraient rouvrir leurs portes à partir du samedi 28 novembre, mettant donc fin à un long mois d’inégalité de traitement. Toujours selon eux, confirmé également par France Info, le président de la République Emmanuel Macron devrait s’exprimer devant les Français mardi soir, afin d’acter la mesure et définir le cap pour les prochaines semaines.

Pour les bars et les restaurants néanmoins, comme on vous l’expliquait dans cet article, l’attente risque d’être encore longue.


…sous réserve du respect d’un nouveau protocole sanitaire

Cette réouverture le week-end prochain, au conditionnel jusqu’à mardi soir, ne sera néanmoins effective que sous respect d’un nouveau protocole sanitaire, qui leur a été présenté ce vendredi matin au ministère de l’Économie à Bercy. Selon les informations du Figaro, ce protocole, qui doit être validé en début de semaine, est conçu pour durer pendant les prochains mois. Le tout dans l’idée de fournir un cadre de fonctionnement clair à nos commerçants pour la période à venir.

Selon BFM TV et France Info, ce nouveau protocole sanitaire renforcé verra la jauge passer de une personne par 4m2 à une personne par 8m2. De fait, les commerces verront le nombre de personnes présentes en magasin divisé par deux. Ce protocole devra non seulement être respecté par les petits commerces mais également les hypermarchés et grandes surfaces. Par ailleurs, toujours selon France Info, la présence de gel hydroalcoolique à l’entrée de chaque commerce sera obligatoire, mais il n’y aura pas de sens de circulation défini. Enfin, les commerçants pour qui c’est possible sont invités à privilégier les prises de rendez-vous, notamment pour les coiffeurs.

Ces nouvelles, à prendre encore une fois avec des pincettes et au conditionnel jusqu’à mardi, représentent néanmoins un petit rayon de soleil dans la grisaille de ce mois de novembre. Une bonne nouvelle pour nos coupes de cheveux en détresse, notre soif de livres et plein de choses encore. Mais surtout, une bonne nouvelle pour nos commerçants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here