La question hantait les réseaux depuis le début de ce nouveau confinement : le stationnement à Strasbourg sera-t-il à nouveau gratuit en soutien aux commerçants et professionnels, comme cela fut le cas au précédent confinement ? Les temps changent et les municipalités aussi, les mesures prises ne sont donc plus les mêmes. La Ville a tranché : cette fois-ci, confinés ou pas, le stationnement restera payant, en horodateur et pour les résidents. Les professionnels encore en activité devront donc eux aussi mettre la main à la poche sous peine de voir Streeteo débarquer.

Les mobilités douces favorisées

Les trams et bus, eux, ajusteront leur service en se rapprochant d’une fréquence de passage « normale ». Ils resteront également payants à leurs tarifs « normaux » durant la période.

L’usage du vélo, lui, est clairement conseillé par la municipalité. Vu comme un moyen de transport faisant un bon geste barrière au virus, un bon ami de notre environnement et de la santé des Strasbourgeois, un projet temporaire d’aménagement des pistes cyclables serait en cours. Le tout, couplé a une campagne de communication « Le vélo, geste barrière ». Strasbourg, bientôt capitale des mollets musclés.


Le communiqué de la Ville


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here