Hoplunch, c’est le nom d’une jeune entreprise 100% strasbourgeoise bourrée de bonnes idées, qui est en train de se faire une belle place face aux géants de la livraison que nous connaissons tous. Son but ? Proposer chaque jour de la semaine des repas chauds ou froids, livrés gratuitement et en quelques minutes aux professionnels situés dans les zones périphériques et les villages autour de Strasbourg. En tout, 13 grandes zones sont concernées et pas moins de 11 restaurants jouent le jeu en distribuant leurs bons petits plats. Pourquoi uniquement les pros ? Comment font-ils pour livrer gratuitement ? Pourquoi les livraisons se font hors de Strasbourg centre ? On vous explique tout sur ce beau projet qui nous donne presque envie d’être chauvins.

Née d’un besoin, une solution de livraison qui va plus loin

Hoplunch, c’est l’histoire de Mathieu et Jessica, deux jeunes entrepreneurs strasbourgeois qui en avaient ras le bol de faire la queue chaque midi dans une boulangerie claquée et de manger la même chose tous les jours de la semaine. C’était un choix par défaut qui leur sapait le moral. Diversité ? Zéro. Entre midi et deux, pressés par le temps, ils ne pouvaient pas aller manger au-delà de la zone où ils travaillaient. Alors, ils ont décidé de répondre à leurs propres besoins en créant Hoplunch il y a deux ans déjà.

Épaulés par six employés et apprentis, ils se sont décidés à remplir les estomacs de milliers d’Alsaciens en recherche de diversité pour la pause déjeuner. Tous ces bosseurs, situés dans des zones périphériques comme Illkirch, Mundolsheim, Entzheim, Geispolsheim ou encore Schiltigheim, profitent en plus d’une livraison de qualité, gratuite, innovante et plus respectueuse de l’environnement. Aujourd’hui, pas moins de 3 500 Alsaciens ont déjà été conquis et la jauge continue de grimper : + 100 personnes chaque semaine pour plus de 1000 livraisons hebdomadaires !

>> Le site internet pour commander <<

Comment ça marche ?

Le principe est simple : les commandes passées depuis des zones d’activité à forte densité de population sont mutualisées. L’équipe met en place des créneaux bien précis et récupère les repas commandés chaque matin chez ses restaurants partenaires situés pour la plupart au centre de Strasbourg. Une logistique millimétrée qui permet à chaque personne d’être livrée hors du centre-ville en quelques minutes, entre 11h et 12h15 sans frais de livraison (à partir de 6€80).

Chaque professionnel commande son plat en se connectant sur le site de l’entreprise avant 10h30. Il peut-être livré le jour même (à partir de 11h) mais également commander à l’avance pour tous les autres jours de la semaine. En effet, le système permet de prévoir ses repas en se faisant livré un jour bien précis, directement à l’accueil ou dans la salle de pause de son entreprise (commander le lundi pour jeudi 11h45 par exemple). Lorsque le livreur est là, vous recevez un mail (bientôt une notification), et c’est parti pour le pétage de bide !

Des livraisons et des repas 100% Strasbourgeois

Absolument tout se passe entre Hautepierre, Strasbourg et sa périphérie. Une entreprise de livraison de repas basée à quelques centaines de mètres du centre-ville, qui se déploie et travaille uniquement avec des restaurants locaux, qui fait bosser des apprentis et toute une flopée de futurs diplômés (notamment l’EM Strasbourg), c’est une vraie fierté. Pour le boss Mathieu, qui est particulièrement imprégné par le projet et sensible aux questions de l’écologie et de l’emploi local, pour son bras droit Quentin mais aussi pour ces jeunes bosseurs qui semblent conscients de travailler dans un domaine d’avenir et dans une entreprise innovante soucieuse des enjeux actuels.c

Écolo des voitures jusqu’aux vélos

  • Zéro émission de CO2 avant la fin de l’année

Aujourd’hui l’entreprise vise le zéro émission de CO2 d’ici à la fin de l’année. Un sacré pari qui se concrétise, car en plus des vélos triporteurs et des voitures électriques qu’il utilise déjà, Mathieu a commandé 6 véhicules électriques qui arriveront bientôt pour remplacer la totalité du parc automobile thermique. Un sacré investissement. Problème : la municipalité tarde à installer des bornes de recharges aux alentours de cette pépinière d’entreprises, comportant des start-up pourtant tournées vers les énergies propres. La municipalité de l’Eurométropole si vous nous lisez !

  • Objectif zéro déchet

Mathieu, Jessica et leurs collègues ont bossé d’arrache-pied depuis deux ans pour créer une chaîne logistique d’une efficacité impressionnante. Ils souhaitent en profiter pour arriver, dans les prochains mois, à ne plus générer de déchets du tout ! Aujourd’hui, leurs barquettes sont déjà recyclables et ils privilégient au maximum le système des bocaux et de la pasteurisation. Mais l’entreprise souhaite aller plus loin en proposant des barquettes réutilisables lavables. Les salariés, après leur repas, auront juste à adopter un nouveau réflexe : ne pas jeter leurs déchets après le repas mais les conserver (avec ceux des autres employés) dans un endroit prévu à cet effet. Ensuite, l’entreprise viendra récupérer ces barquettes et les lavera avec une technologie automatique de tunnel de lavage. Dès lors, la boucle du zéro déchet sera bouclée. Aussi, les personnes qui commandent leurs repas directement depuis leur bureau, c’est autant de personnes en moins qui utilisent leur voiture et polluent l’atmosphère au milieu des bouchons.

Les restos partenaires

Des repas diététiques, végétariens, carnés, un resto tenu par l’ancien chef du Parlement européen reconverti dans les plats à emporté : il y a de tout parmi les propositions de Hoplunch ! Du chaud, du froid et surtout de la diversité, sans tomber dans un trop grand nombre de propositions non plus pour ne pas altérer la chaîne logistique et continuer de pouvoir livrer tout le monde avant 12h15 !

  • AVOBOWL
  • Fantasie Italiane
  • VertIci
  • CuisineFit
  • La Table d’Asie
  • Le Café Potager
  • Café de L’Opéra
  • Chez Victor
  • Boco & Co
  • Les bons copains

Les gros +

  • L’offre PRIME permet aux entreprises qui le souhaitent de prendre en charge une participation sur les repas. Celle-ci est automatiquement retranchée de la commande des salariés et re facturée à l’entreprise en fin de mois. Ce système permet à l’entreprise de mettre en place un restaurant d’entreprise connecté sans aucun coût de structure (réfectoire, cuisine etc…)
  • Tous les repas non commandés sont donnés à une association qui distribue des repas aux sans-abris.
  • La chaîne du chaud et du froid est parfaitement maîtrisée
  • Les tickets resto et la carte de crédit sont acceptés
  • La DLC (date limite de conservation) est au minimum de 3 jours

Les zones de livraison


Hoplunch

[email protected]
0388383525

>> Le site internet pour commander <<


© Hoplunch

Soutenu mais non relu par Hoplunch*

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here