Ça y est, c’est la rentrée. Et qui dit rentrée dit… NOU-VEAU-TÉ ! On met le cap sur la rue du Jeu-des-Enfants pour vous présenter le tout dernier resto qui vient de s’y installer, ou plutôt, de s’y réinstaller : la brasserie L’Ours Blanc. On dit bon vent au El Pimiento, ouvert depuis plus de 20 ans, et bienvenu à ce nouveau lieu dédié aux « biseles » (tapas Alsaciens), aux tartes flambées, aux plats de bistrot bien francs mais sans bavures… et à la bière bien sûr. Un espace visuellement moderne mais dont l’ADN est dans la pure tradition alsacienne. On vous dit tout sur cette petite adresse ouverte il y a seulement quelques semaines au cœur de Strasbourg, une brasserie qu’un certain Jean-Frédéric Fischer-Garnier avait déjà imaginé en 1821.

Un espace chargé d’histoire réinventé à la sauce 2020

L’Ours blanc n’est pas une nouveauté comme les autres : la brasserie a en effet déjà existé à la même adresse, il y a 200 ans (199 ans si on chipote un peu). Située très exactement au numéro 52 de la rue du Jeu-des-enfants, elle était à l’époque une brasserie alsacienne bien connue des habitants. Un thé dansant, un restaurant populaire avec un immense caveau (disparu depuis), un lieu dédié aux plaisirs et à la gourmandise qu’on peut-être connu les grands parents de vos grands-parents. Aujourd’hui, en 2020, l’Ours Blanc, qui appartient au propriétaire de la brasserie Wow et du Osaka, revient sous l’égide de la marque Fischer.


Archive INA : la démolition de l’Ours Blanc en 1987


Pour la décoration, l’équipe de L’Ours Blanc a voulu rendre hommage à l’histoire de la brasserie d’antan. On entre dans un double espace boisé, assez chaleureux, convivial, simple et sans prétention, ouvert en continu (restauration midi et soir et bar en journée). Une grande Stammtisch (table traditionnelle alsacienne… On adore) en bois brut, des banquettes confortables, un maxi bonhomme Fischer (emblème de la marque) qui protège les lieux, une grande et belle terrasse au cœur d’une rue dont on vous a assez vanté les charmes… Bref, on est vraiment pas mal. Pas besoin d’en faire des caisses : le lieu ne ment pas et n’a rien à cacher. Il ne nous manque plus qu’à vous dire ce que l’on trouve dans les assiettes.

Des plats de brasseries, de la générosité sans chichis

Niveau coup de fourchette, le resto a là aussi voulu rester dans la franchise, dans la générosité et dans la simplicité. La cheffe Laure et Loïc, son commis, se donnent à fond pour réaliser des plats de brasseries classiques (jarrets, tartes flambées, knacks, choucroutes et autres cordons bleus) mais aussi des plats qui font varier les plaisirs (escargots à l’alsacienne, truite mi-cuite, pavé de saumon poêle, salades véganes, munster frit, tartare de truite et j’en passe). Des plats bien présentés, des tapas à partager (l’esprit du El Pimiento plane encore), toujours accompagnés de légumes croquants bien frais. Des petits ou grands plats, chauds ou froids, qui plairont aux viandards comme aux végés et même aux véganes. Et ça, même si c’est dans une moindre mesure, pour une brasserie Alsacienne de type traditionnel c’est vraiment cool. En effet, les végétariens et les véganes ont souvent du mal à pousser la porte d’une brasserie alsacienne ou d’une Winstub. Mais à l’Ours blanc, les choses évoluent doucement.

Petit aperçu de la carte :

  • Tartine saumon fumé galette de pomme de terre fromage blanc persillade à l’ail (8,50€)
  • Munster frit (7,50€)
  • Tartare de truite saumonée de la vallée de Heimbach (8,50€)
  • Choucroute de l’Ours aux 9 garnitures (22€)
  • Jaret laqué (16,50€)
  • Cordon bleu de veau (22€)
  • Salade Végan (15,50€)

+ Un happy hour sur toutes les pintes de Fisher (moitié prix de 17h à 19h30)

Vous en savez désormais un peu plus sur ce lieu aux charmes simples, une brasserie mi-tradi mi-moderne qui en 2020 hérite de son propre passé. Un passé et une tradition que l’équipe a voulu en partie perpétuer sans tomber dans la trop grande nostalgie. De la bière fraîche, des copains, des plats bien servis, une terrasse pour flâner : il y a là-bas tous les ingrédients réunis pour passer un bon moment sous le signe de la gourmandise.

Et vous, déjà testé ?


Brasserie L’Ours Blanc

52 Rue du Jeu-des-Enfants
67000 Strasbourg
Ouvert du mardi au samedi de 11h30 à 1h, le lundi à partir de 9h et le dimanche de 19h à 23h
0388219452
La page Facebook du restaurant




LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here