Aujourd’hui, on est déjà le 31 août, et le 31 août dès 14h, c’est Conseil municipal, quel chance ! Pour le troisième conseil de notre maire, Jeanne Barseghian, de nombreux points attendus seront abordés, mais surtout un grand projet : le plan Canopée. Autrement dit, la végétalisation durable de Strasbourg par l’enracinement de 10 000 nouveaux arbres. Ça parlera aussi urbanisme plus globalement et la répartition des élus pour les postes de présidence et vice-présidence des différentes entreprises publiques locales. Et bien évidemment, les rémunérations qui iront avec. Pour mettre un peu d’humeur et de débat dans ce lundi tout gris, l’opposition prendra aussi la parole sur de nombreuses thématiques abordées juste au-dessous. Installez-vous confortablement : zé parti pour un live de folie !
(Live accessible en bas d’article)

Au programme :

  • Point sur le suivi de la situation sanitaire
  • Adoption d’une aide d’urgence pour le Liban
  • Désignation des élus pour les postes de présidence et vice-présidence des différentes entreprises publiques locales, et bien sûr, la rémunération qui y sera attachée
  • Projets sur l’Espace Public de l’année 2020 : paysage, éclairage public, voirie, signalisation, ouvrages d’art, eau et assainissement
  • Plan Canopée : la végétalisation de la ville
  • Attribution de subventions à divers organisateurs de manifestations à Strasbourg
  • Convention financière entre la Ville de Strasbourg et la Fondation de l’Œuvre Notre-Dame.

Les interpellations de l’opposition :

  • Jean-Philippe MAURER : « Stop à la prolifération des rats dans nos quartiers »
  • Rebecca BREITMAN : « Un plan d’urgence pour les associations et les étudiants »
  • Rebecca BREITMAN : « Prévention et formation, la Ville doit s’engager contre les violences sexistes et sexuelles dans la rue »
  • Pierre JAKUBOWICZ : « Porter l’égalité et la fierté de tous les quartiers de Strasbourg »
  • Isabelle MEYER : « Ne laisser pas mourir les créateurs d’emplois »
  • Alain FONTANEL : « Le projet de Maison européenne du dessin satirique et du dessin de presse : une vraie chance pour Strasbourg »

Le live juste ici :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here