C’est l’Eurométropole qui nous met en garde : cet été, la prudence est de mise concernant les moustiques tigres. En effet, le petit insecte originaire d’Asie du Sud-Est, l’une des plus invasive au monde, continue sa prolifération dans la périphérie strasbourgeoise.

Présent dans 100 pays et sur les 5 continents, le moustique tigre (qu’on reconnaît avec ses tâches blanches sur tout son corps) s’est également installé progressivement en France, et notamment à Strasbourg, Bischeim, Schiltigheim et dans le quartier du Neudorf où il pique depuis déjà des années. La particularité maléfique de ce Pokémon de type sournois et vicieux est la suivante : il pique en milieu urbain et surtout en journée.

Ses cousins communs préfèrent quant à eux la fraîcheur des soirées. En nous suçant le sang comme un vampire volant, ce petit truc peut nous transmettre le chikungunya, la dengue ou encore le Zika. Même si ces maladies n’ont pas été recensées en France métropolitaine, il faut faire très attention (notamment les femmes enceintes) lorsque l’on entend ce délicieux bruit :

Comment éliminer les moustiques ?

Les moustiques se développent très rapidement, dans la nature mais surtout dans des environnements artificiels favorables créés par l’Homme : les soucoupes de pots de fleurs, les eaux de pluies stagnantes, les gouttières bouchées, les bidons de récupération d’eau de pluie etc.

Il faut donc :

  • Éliminer (assécher) tout support contenant de l’eau stagnante où les larves se reproduisent (ou les couvrir si possible).

Aussi, vous pouvez faire un signalement sur un portail de signalement si vous pensez avoir reconnu la bête. Vous trouverez également plus d’infos sur le site de la ville de Strasbourg !

Attention à vous !

1 commentaire

  1. Certaines observations ont montré que les moustiques tigres sont aujourd’hui totalement résistants aux 2 puissants insecticides (il sont capables de passer à travers les mailles de la moustiquaire, même imprégnés, sans mourir…), et remettent même en cause les outils de contrôle à base d’insecticides. Cette résistance concerne également de nombreuses espèces de moustiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here