La forêt de la Robertsau va être classée réserve naturelle, a annoncé ce lundi la ministre de la Transition Écologique. Une décision dont se sont réjouis les élus locaux.

La ministre de la Transition Écologique, Barbara Pompili, l’a annoncé ce lundi 27 juillet à l’issue du cinquième conseil de défense écologique : la forêt de la Robertsau va être classée réserve naturelle nationale.

Ce statut aura pour but de protéger le patrimoine naturel (biologique et géologique) de la forêt située au nord de la ville de Strasbourg, grâce à une réglementation adaptée au contexte local.

« L’aboutissement d’un long travail« 

« Une des leçons de la crise actuelle est de nous rappeler la nécessité de repenser la place de la nature au sein de notre société. Préserver les espaces naturels, protéger nos ressources essentielles, c’est rendre notre société plus résiliente, prête à affronter les effets du changement climatique« , a insisté la ministre qui a également annoncé la création de deux parcs naturels régionaux ailleurs en France.

« La forêt de la Robertsau va devenir la 10ème réserve naturelle d’Alsace et fera partie des 30% de surface terrestre protégée en France« , s’est réjouit sur Facebook Bruno Studer, député de la troisième circonscription du Bas-Rhin. Et d’ajouter : « C’est l’aboutissement d’un long travail initié en 1992 et qui permettra de préserver l’écosystème et la biodiversité de cet espace naturel parmi les plus remarquables d’Europe. « 

© Mathilde Piaud pour Pokaa

La ville candidate à sa gestion

C’est également sur Facebook qu’a réagit la nouvelle maire écologiste de Strasbourg, Jeanne Barseghian : « Ce classement est le résultat d’un travail engagé et de longue haleine de nombreux acteurs locaux et en premier lieu d’associations de protection de la nature. Je les en remercie et je me félicite de cette concrétisation, après 30 ans de défense de ce dossier. » Un message dans lequel la maire a également annoncé que « la Ville de Strasbourg se portera candidate à la gestion de cette forêt de 710 hectares et y associera les usagers afin de définir collectivement le plan de gestion et de circulation dans cet espace de nature. « 

L’organisme gestionnaire qui doit être désigné officiellement pour gérer le site, aura pour missions de « protéger, restaurer, connaître et gérer » cet espace, rappelle le ministère sur son site internet.

© Mathilde Piaud pour Pokaa
© Mathilde Piaud pour Pokaa

Un lieu de promenade idéal

Depuis les années 1970 la Ville de Strasbourg oeuvre à l’aménagement de ce coin de verdure. L’objectif ? Satisfaire les différents usagers qui la parcourent régulièrement : promeneurs, cyclistes, cavaliers ou même botanistes et pêcheurs. Tout à chacun peut ainsi profiter de sa végétation abondante, à laquelle les nombreuses lianes donnent des aspects de forêt vierge. On y trouve aussi de nombreux plans d’eau, creusés par les anciennes crues du Rhin ou dues aux anciennes gravières utilisées pour la réalisation des digues du Rhin.

© Mathilde Piaud pour Pokaa
© Mathilde Piaud pour Pokaa

Accès

  • La forêt est accessible en vélo ou à pied. Il est possible de rejoindre le château de Pourtalès et la ferme Bussière pour accéder aux itinéraires balisés.
  • En bus, les lignes 15 et 15a desservent l’arrêt Lamproie depuis lequel il suffit de marcher 10 minutes jusqu’au château de Pourtalès. La ligne 72 « La Wantzenau » dessert quant à elle les arrêts Fuchs am Buckel et Unterjaegerhof.
  • Enfin les automobilistes peuvent profiter de différents parkings aménagés. Trois sont situés à l’Est et accessibles par la route de Glaserwoerth : Blauelsand, Rohrkopf et Karpfenloch. Trois sont localisés à l’Ouest et accessibles par la route de la Wantzenau :parking Mélanie, parking de la ferme Bussière et parking du Fortin.

Plus d’informations à retrouver ici.

© Strasbourg.eu
© Mathilde Piaud pour Pokaa

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here