Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Focaccia mon amour, où puis-je te manger à Strasbourg ?

5.9k Lectures
Publicité
Publicité
Focaccia, mère de toutes les passions. Une croûte croquante et huilée, une mie tendre et aérée. Petite soeur de la pizza et héritage d’une longue tradition culinaire développée au Nord-Ouest de l’Italie, dans le coin de Gênes. Elle a nourrit les estomacs les plus nécessiteux de la Liguria durant des siècles avant de finir dispersée dans le monde entier sous ses formes les plus simples mais aussi les plus généreuses. Huile d’olive extra-vierge, farine, eau, sel et quelques fois un peu de vin blanc. Rien de plus, hormis peut-être une garniture et lui laisser le temps. Par chance, pour les plus gourmands, ce petit trésor encore trop méconnu se trouve dans une dizaine d’adresses à Strasbourg. Tre, due, uno, morso. Buon appetito !




Cuisinée avec patience

La pizza et la focaccia sont issues de la même pâte à pain. Pour que la focaccia devienne une vraie focaccia, il faudra laisser la pâte lever un peu, l’arroser d’huile, planter ses doigts dedans (le meilleur moment), la saler et bien sûr, la cuire bien plus épaisse qu’une pizza.

La légende raconte que Christophe Colomb aurait emporté la recette jusqu’en Amérique, trouvant en elle un aliment nutritif et savoureux.


Fratelli Marmi

Venant depuis peu de souffler sa première bougie, l’épicerie italienne neudorfoise sait entrer dans le coeur de ceux qui franchissent sa porte. Chaque jour, de nouvelles recettes sont imaginées et cuisinées par Maurizio et la focaccia n’y est pas oubliée : provolone doux et poivre concassé, grappe de tomates cerises enfouies au plus profond et huile en abondance. On est bien.

En savoir plus


Ôjourdhui

Une des boulangeries les plus séduisante de la ville nous fait profiter de son savoir-faire chaque midi avec ses sandwichs sur base de focaccia. La pâte est parfumée aux herbes de Provence et à la tomate. À manger sur place ou à emporter !

En savoir plus


Il Panzerotto

La petite adresse italienne du Faubourg de Pierre a l’aptitude de nous paralyser en étalant une multitude de plats et sandwichs devant nos yeux affamés. Souvent, la source de ce magnétisme vient d’une montagne de focaccia maison transformées en sandwichs.

En savoir plus


La Cantina

Une des meilleures adresses de pizzas napolitaines de la ville a parfois besoin de se changer les idées. Alors quoi de mieux que d’envoyer une petite focaccia au four ? Pour ne pas la manquer, suivez les sur les réseaux.

En savoir plusLa Villa Casella et Emporio Casella (vraie, 2 versions à la carte, se renseigner pour le traiteur)


Villa Casella

Le discret restaurant italien de la rue du Paon propose 4 recettes de focaccia à sa carte : la classique aux herbes à 6,50 €, une pesto et mozzarella di buffala, une carpaccio de boeuf accompagné de citron et parmesan et une dernière au prosciutto au poivre coiffé de fior di latte et basilic. Ces 3 dernières à 14,80 €. Outch.

En savoir plus


Il Forchettone

Il a accueilli Berlusconi. Il est à la Wantzenau. Il Forchettone.
Ce resto italien aux tables nappées propose quant à lui 3 recettes de Focaccia à sa carte : Focaccia al San Daniele (mozzarella, tomates et jambon San Daniele), Focaccia al carpaccio (mozzarella et carpaccio de bœuf) et Focaccia al Tartufo (crème de truffe avec lamelles de truffe noir). Les trois pour la bagatelle de 16,50, 16,90 et 24 €.

En savoir plus

Au centre, une belle focaccia bien généreuse (photo : Il Forchettone)


Les « faux-caccia »

Elles figurent souvent à la carte comme « focaccia » mais sont davantage une réadaptation de la pâte à pizza. Pas mauvaises pour autant, bien pratiques et souvent moins chères que les précédentes, ont les retrouvent proposées en apéro par des restos spécialisés en pizzas.

La pâte n’a pas levé et l’huile est généralement arrosé après cuisson. Le résultat est très proche d’une pizza blanche.


Milano Torino – MiTo

Pour accompagner ses planchettes de charcuteries, fromages et légumes marinés, elle est servit à l’aperitivo chez Mito. Le restaurant, spécialiste de la pizza napolitaine, les travaillent à partir de la même pâte que ses pizzas. La planchette 2 personnes est à 15 €.

En savoir plus


Pop & Lino

Le grand italien de la petite rue du Faisan propose lui aussi de la focaccia aux olives à partir de sa pâte à pizza. Idéale pour être mêlée avec d’autres plats ou entrées, elle rassasiera les estomacs les plus affamés et contentera les petits budgets. Seule, elle est vendue 6 €. En planchettes, dès 8€.

En savoir plus

@Pop & Lino

Square Delicatessen

Outre sa grande terrasse et ses pizzas à la coupe, le Square est aussi connu par son Happy Spritz. Et quoi de mieux qu’une bonne planchette pour accompagner des marées d’Aperol ? Servie avec (dès la planchette à 9,90€) ou seule (1,50€), on lui pardonne vite de ne pas respecter la tradition à la lettre.

En savoir plus

Les 1,50 € les mieux investis de votre vie. @Vivien Latuner


Si après ça vous n’êtes toujours pas repus, partagez-moi vos adresses dans les commentaires ou bien vos meilleures recettes, car la focaccia sait aussi être généreuse si on ose mettre les mains à sa pâte <3

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

Focaccia mon amour, où puis-je te manger à Strasbourg ?

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !