Quatre candidats et une seule place pour siéger à Strasbourg durant les 6 prochaines années. Alors que le scénario politique aurait pu partir sur des romances, les élus en lice pour le 28 juin ont préféré jouer le trône en « seul contre tous ». Malgré 2 mois de confinement et une obligation de distanciation sociale, le temps n’était toujours pas venu pour les câlins et la concorde. Jeanne Barseghian et Catherine Trautmann n’ont pas su trouver un terrain d’entente. Jean-Philippe Vetter a annoncé vouloir faire cavalier seul, Alain Fontanel de même. Sauf revirement surprenant de dernières minutes avant la clôture des listes ce soir 18h, le second tour des élections municipales de Strasbourg se fera donc sans aucune alliance.

Ni crush ni coup de foudre au Printemps à Strasbourg

Résultats du premier tour

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here