On le connaît comme le fêtard invétéré, le play-boy vaniteux, le mec qui l’ouvre. Frédéric Beigbeder est critique littéraire mais aussi l’un des écrivains actuels les plus cyniques de sa génération. Après avoir atomisé l’univers de la publicité (dans 99 francs) puis celui de la mode (dans Au secours, pardon), Frédéric Beigbeder clôt la trilogie d’Octave Parango, son double sur le papier, son « Gainbarre », plein d’arrogance, d’assurance et de coke dans les narines, dans ce nouvel ouvrage intitulé « 🤣 ». En novembre 2018, l’écrivain sabordait en direct sa carrière de chroniqueur humoristique sur France Inter. Après une énième nuit blanche, il livrait une chronique désastreuse, prétextant à l’antenne avoir perdu son texte vers 3 heures du matin, alors qu’il inaugurait le Medellin, nouvelle boîte de nuit branchée du quartier des Champs- Elysées à la gloire de Pablo Escobar. Viré sans attente, par la « radio la plus écoutée de France », il sort aujourd’hui un livre dans lequel il vide son sac, et massacre les médias. Frédéric Beigbeder sera à la Librairie Kléber le vendredi 31 janvier à 17h, et on te fait gagner des exemplaires dédicacés de son nouveau bouquin.

Il ne s’agissait ni plus, ni moins, d’un suicide en direct. Comme il le raconte dans son livre, il n’aurait dû ne pas venir. Oui mais voilà, il n’avait plus envie de faire rire. Avec « 🤣 », Frédéric Beigbeder fait honneur à sa réputation et ne lésine pas sur le franc-parler. Tout le monde en prend pour son grade et à ce jeu de massacre, c’est Nicolas Demorand, un des piliers de la matinale de France Inter, qui prend le plus cher.

« J’ai connu un congélateur Blaupunkt qui dégageait davantage d’empathie. »

« Il me regarde avec la même tendresse que ma fille quand elle verse du sel sur une limace. »

« Il est le chaînon manquant entre l’humanité et la machine.»

Léa Salamé et les humoristes de la chaîne ne sont pas beaucoup plus épargnés, Frédéric Beigbeder présente France Inter comme un lieu où sarcasmes et ricanements sont omniprésents :  » Il y a donc des plaisantins de 7h55, des comiques de 8h55, des amuseurs de 11h15, des impertinents de midi, des boute-en-train de 17 heures, des bouffons à 17h30« . Le titre de ce 11 ème roman, dont le titre est constitué d’un simple emoji dénonce avant tout l’excès de dérision dans les médias. Il raconte une société où l’on meurt de trop rire, où il y a confusion entre le sérieux et la déconnade, entre l’information et le divertissement.

« A force d’avoir mis des clowns partout, on leur a ouvert les portes du pouvoir, Trump en est un, Johnson, Beppe Grillo ou Zelensky aussi. Allons-nous vers Cyril Hanouna président ? Le bouffon du roi, c’est salutaire. Mais quand les bouffons deviennent rois, c’est l’apocalypse.  » (Frédéric Beigbeder, Paris Match)

Beigbeder décrit ainsi l’uniformisation de l’humour et de ses codes, mais aussi nos aliénations contemporaines. Après la tyrannie de la réclame puis la marchandisation de la beauté féminine, il s’attaque à la dictature du rire.

« J’ai fait une liste de titre, mais je me suis dit que le meilleur titre était ce symbole que des dizaines de millions d’êtres humains s’envoient tous les jours… Car des dizaines de millions d’êtres humains pleurent de rire tous les jours ! Mais regardez bien ce visage, car c’est un visage : il a la tête penchée, il fout les chocottes, il a l’air hystérique. Voici le temps de la rigolade outrancière exacerbée. Le Joker, encore : l’image d’un homme balafré qui se force à être tragiquement comique alors que la planète est en train de crever. » (Frédéric Beigbeder, Le Point)

Tout est malheureusement vrai (et vécu) dans cette satire, drôle et désespérée, des dérives de notre société de divertissement. « Si les gens veulent rigoler, c’est parce qu’ils savent que l’humanité est en train d’organiser sa propre extinction ». Le vendredi 31 janvier, Frédéric Beigbeder sera à la Librairie Kléber pour présenter son nouveau livre « 🤣 ». Pokaa t’offre ton exemplaire dédicacé.


On te fait gagner 5 exemplaires dédicacés de « 🤣 »

Comment ça se passe? C’est simple, il te suffit de faire deux choses.

Les gagnants remporteront chacun un exemplaire du nouveau livre de Frédéric Beigbeder.


Résultat du tirage au sort dans la semaine ! Bonne chance =).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here